PARTAGER
intelligence-chat

Le chat est un animal extraordinaire qui a séduit en son temps les Égyptiens qui lui vouaient même un culte sous la forme de la déesse Bastet en raison de la protection qu’il symbolise. Plus simplement, c’est aussi un formidable compagnon de jeu au quotidien pour les enfants ou les personnes seules. En stimulant votre chat, vous lui donnerez la possibilité d’augmenter ses capacités psychiques et corporelles pour son plus grand bonheur mais aussi le vôtre. Alors, comment encourager le super-héros de nos foyers à libérer tout son potentiel?

Avoir un chat bien dans ses pattes

Naturellement, le chat possède des facultés hors du commun comme la souplesse, la nyctalopie, et la ronronthérapie. Il est doué d’empathie contrairement à ce qu’on dit et pourra sentir intuitivement nos émotions. Au quotidien, il adore observer nos habitudes et suivre les mêmes horaires que nous, et si on prête attention à lui, il saura agrémenter nos journées avec ses pitreries!

Pour peu qu’on lui aménage des espaces rien qu’à lui, il saura nous être reconnaissant, et redoublera d’attention envers ses maîtres: un panier confortable, un arbre à chat solide, des endroits en hauteur et au calme, voilà des attentions qui le combleront à merveille. En bonus, il ne reste plus qu’à lui assurer un terrain de jeux où l’espace d’un instant, il poura réveiller le tigre qui sommeille en lui. En jouant au chat et à la souris, il dépensera son surplus d’énergie et ne pensera plus à faire des bêtises, tels que les griffades ou les marquages excessifs. Les meilleurs jeux sont souvent les plus simples, boules de papier, boites en carton, cordelette… il n’en faut souvent pas plus pour déclencher chez lui des stratégies démoniaques et autres subtiles parties de chasse. Patient et bluffeur, s’il était humain, nous sommes certains qu’il serait un excellent joueur de poker !

avoir-un-chat

La zen attitude féline

Un chat compte sur nous pour la survie de son espèce, mais en retour, nous pouvons beaucoup apprendre à son contact. Les sages ne s’y trompent pas quand ils conseillent d’adopter le rythme de vie du chat comme principal remède au burn-out. En effet, il suffit de contempler un chat se détendre au soleil, dormir tout son saoûl pour comprendre qu’il est important de recharger ses batteries. Flemmarder à bon escient ne sera plus un problème, et on pourra succomber au binge-watching, et autre visionnage de séries télévisées à la chaîne, sans se culpabiliser.

Autre phénomène intéressant, le chat peut passer des heures à regarder le monde qui l’entoure, posté sur un arbre à chat ou en haut d’un meuble, et à première vue, on pourrait penser qu’il perd son temps! Mais en réalité, le chat pratique la méditation l’air de rien, et adapte sa respiration comme dans les exercices de cohérence cardiaque. En l’imitant, on peut faire d’une pierre deux coups: on retrouve notre âme d’enfant, et on découvre la mindfulness si chère aux yogis et aux sophrologues.

Einstein n’a qu’à bien se tenir!

Grande source d’inspiration, les chats sont souvent représentés dans l’art et la littérature. Il y a des exemples célèbres d’amateurs de chats, que ce soit l’écrivain et féministe, Colette, avec sa chatte Kiki-la-Doucette, ou encore Émile Zola, grand ami des animaux, antispéciste avant l’heure, rendant hommage aux chats qu’il hébergeait en nombre dans sa maison de Medan, et pour lesquels il a écrit “Le paradis des chats”. C’est bien connu, la présence du félin rassure notamment les artistes ou les scientifiques en proie aux affres de la création, en libérant chez eux l’ocytocine, l’hormone du bonheur.

Les résultats de nombreuses études démontrent l’intelligence des chats qui auraient 250 millions de neurones. Ils s’adaptent à tous les milieux et sont capables de survivre seuls dans certaines conditions. Grâce à leur instinct et leurs capacités de mémorisation et de raisonnement, ils peuvent se sortir de situations dangereuses. Leur corps qui compte 44 vertèbres est équipé de griffes puissantes, ce qui en fait un guerrier redoutable, envié par les maîtres des arts martiaux. Également pourvus de 16 vibrisses au niveau de la tête et parfois de chaque côté du poitrail, ce sont autant de capteurs les avertissant d’une menace, y compris les tremblements de terre. D’ailleurs, ne dit-on pas qu’un chat a neuf vies, ce qui prouverait leurs prédispositions au phénomène de résilience décrit par le psychiatre Boris Cyrulnik?

Mais pour que le chat exploite au mieux ses atouts, encore faut-il qu’il soit équilibré, ni trop stressé ni trop affaibli, et surtout bien nourri. Ensuite, il aura toute l’attention disponible pour s’exercer à des jeux plus complexes qu’on peut trouver facilement sur le marché, comme des puzzles, des labyrinthes ou même des bonneteaux avec une friandise cachée. En somme, des jeux plus intelligents que certains chats prennent plaisir à expérimenter…pour peu qu’on joue avec lui ou qu’il soit récompensé!

En matière de jeux félins, il faut savoir varier les plaisirs et même inventer des jeux qui ne coûtent rien. Et c’est à ce prix-là, qu’on verra notre chat se transformer en petit génie. Le maître mot reste la patience, car le chat n’aime pas être contraint, et la complicité sera d’autant plus grande qu’on le laisse progresser selon son envie! Alors, prêts à relever le défi?

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here