PARTAGER
Islande

Quelques mois nous séparent encore des vacances d’été. Oui, mais pour les habitués, c’est le moment idéal pour commencer à préparer son départ et à choisir une merveilleuse destination pour passer un meilleur été seul, en couple ou en famille. Voici quelques idées de destination que nous avons piochées parmi les tops proposés par les grands magazines de voyage cette année.

1. A la découverte des sites spectaculaires d’Akureyri (Islande)

La deuxième plus grande zone urbaine d’Islande (18 000 habitants) est une excellente destination, mais aussi un point de départ pour explorer certains des sites les plus spectaculaires de l’île. Akureyri, dans le nord du pays, est traditionnellement accessible par des vols en provenance de Reykjavik, mais  actuellement il existe quelques vols direct à partir du Royaume-Unis avec des départs prévus au niveau des aéroports de Newcastle, Liverpool, Exeter, Bournemouth, etc. Dotée d’un climat plus sec que la région de Reykjavik, cette ville portuaire propose de nombreuses merveilles à visiter à l’image des autres destinations islandaises. Le centre est compact et plein d’endroits frais et offre quelques spécificités aux touristes comme le Micro Bar pour les brasseries locales, les fruits de mer sophistiqués et les sush. Les sites de « Game of Thrones » tels que la cascade de Goðafoss et Mývatn (lac Midge) sont à courte distance de même que le village de pêcheurs de Siglufjörður, utilisé dans le drame criminel islandais « Trapped ».

3. Tbilissi, une destination parfaite pour faire la fête

La révolution gastronomique de Tbilissi a commencé en 2011, lorsque la jeune chef Meriko Gubeladze a ouvert son restaurant fusion Shavi Lomi. Aujourd’hui, la culture contemporaine de la ville en fait sa marque, ce qui lui vaut la réputation d’être une destination de fête branchée. La scène nocturne met en vedette les grands clubs techno Bassiani et Khidi (tous deux ouverts ces dernières années), ainsi que le LGBT-friendly Cafe Gallery et le Success Bar. Et de nouvelles galeries, comme Project ArtBeat, s’ajoutent au nombre croissant d’espaces offrant une plate-forme aux jeunes artistes géorgiens. Pour une destination festive, difficile de trouver mieux, et parmi les critères pour choisir une ville pour les vacances, les professionnels et les diplômés d’école de tourisme s’entendent à dire « la bonne ambiance ! ».

4.  Palerme, au cœur de la capitale italienne de la culture

Si la capitale sicilienne a été nommée capitale italienne de la culture 2018, ses références en tant que creuset culturel remontent à près d’un millénaire. Une pierre commémorative exposée dans le palais Zisa de la ville enregistre l’inhumation des restes d’une noble dame en quatre langues : latin, grec, arabe et hébreu. Une telle ouverture sur les autres traditions est typique de cette ville, souvent appelée mosaïque, un modèle de tissage aux influences espagnoles, normandes, bourbonnaises et britanniques. Et cette année, la première synagogue de la ville depuis 500 ans ouvrira ses portes. Une église baroque inutilisée dans la Giudecca (quartier juif), appelée Santa Maria del Sabato, est en train d’être transformée en lieu de prière. Palerme profitera de l’occasion pour présenter ses richesses culturelles et historiques en 2018, les activités et les expositions se dérouleront dans les palais, les églises et les jardins botaniques, le centre étant le Teatro Garibaldi récemment restauré. Les questions sur le XXIe siècle de Palerme ne sont cependant pas oubliées : le mois d’octobre verra le troisième festival annuel de littérature migratoire, donnant la parole aux personnes qui débarquent, passent ou s’installent en Sicile pour échapper à la violence et à la pauvreté de leurs pays d’origine.

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here