PARTAGER

Les articulations du genou font partie de celles qui soutiennent le mieux l’équilibre du corps. En cas de contusions ou d’entorses au genou, il n’est pas rare d’éprouver d’atroces difficultés à marcher. Beaucoup de sportifs souffrent de ces maux, notamment les basketteurs qui lors de leurs nombreux sauts, sont obligés de conforter leurs appuis. Pour guérir de ces maladies, opter pour des genouillères s’avère être une excellente solution. Découvrez ici une liste de genouillères que vous pouvez adopter à cet effet.

Les genouillères proprioceptives dites de maintien

En cas de précédents traumatismes ou de légères douleurs au genou, il est primordial de soutenir ses appuis afin de pallier une récidive ou même une aggravation des maux. Une genouillère proprioceptive, généralement utilisée par les sportifs garantit de par sa souplesse et son tact un léger maintien, plein d’efficacité à votre genou afin de vous éviter toutes séquelles éventuelles.

Notez toutefois que la faculté de maintien de cette genouillère dépend de l’exposition au risque de son détenteur. Dans un langage plus imagé, le maintien sera souple en cas d’activités basiques comme la marche. Par contre, il devra nécessairement être renforcé en cas d’importantes contributions de votre genou, surtout en ce qui concerne les courses de pivots, les sauts, etc.

Il existe donc trois types de genouillères souples ou élastiques à savoir : celles viables pour une basse activité, celles convenant à une activité modérée et enfin, la genouillère recommandée pour les efforts intenses. En cas de légères douleurs articulaires au genou, n’hésitez pas à vous équiper des genouillères de travail.

Les genouillères rotuliennes

Les pathologies articulaires chroniques comme l’arthrose, les syndromes rotuliens, la gonarthrose et la tendinite nécessitent une attention plus particulière. C’est le rôle principal des genouillères rotuliennes. Elles prennent en charge de nombreuses pathologies qui s’apparentent à des luxations du genou.

Ces genouillères sont généralement disponibles sous deux formes : les genouillères rotuliennes qui sont employées en cas d’activités faibles ou intenses et les genouillères fémorro-patellaires qui correspondent mieux à la résolution des traumatismes fémorales. Suivez les recommandations de votre médecin pour un choix judicieux.

Les genouillères ligamentaires

Les genouillères ligamentaires sont exclusivement réservées à l’usage des sportifs. Bien entendu que tout le monde peut les mettre, mais elles sont particulièrement destinées aux sportifs. Si vous cherchez une genouillère pour retrouver plus aisément votre souplesse et votre équilibre après un traumatisme, optez pour la genouillère ligamentaire.

Comme son nom l’indique, elle permet de traiter les ligaments croisés. Ces traumatismes sont extrêmement douloureux et présentent des risques élevés de séquelles et de récidives. Ils ont déjà gâché la carrière de beaucoup de talents prometteurs dans le football et le basketball.

Dans les boutiques de ventes spécialisées, vous retrouverez plusieurs genouillères ligamentaires, notamment pour les phases aiguës et la reprise du sport (avec baleines autorisées, avec baleines interdites et réservées aux sports à risque). Tenez compte de l’avis de votre médecin avant d’effectuer un choix.

Les genouillères d’immobilisation

Certains traumatismes requièrent un apport antalgique et protecteur plus radical. C’est justement le rôle qu’assurent les genouillères d’immobilisation. Comme leur nom l’indique, elles immobilisent complètement la victime en vue d’un meilleur rétablissement.

En somme, les genouillères de travail sont indispensables à la même hauteur que les incidents sont imprévisibles. Il est fortement recommandé de recourir à celles qui conviennent le mieux à son traumatisme afin d’éviter des séquelles ou des rechutes.

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here