PARTAGER

La restauration rapide, ou fast-food, est un marché très présent en France. Cette tendance, héritée des États-Unis, est autant un phénomène de mode que la réponse aux problématiques de nombreuses personnes. Celles-ci n’ont en effet pas souvent le temps de se préparer certains repas et pas non plus les moyens d’aller dans des restaurants, plus coûteux. Pourtant, ce phénomène s’accompagne d’un effet secondaire indésirable : l’augmentation du taux d’obésité en France. Maintenant plus que jamais, la restauration rapide se doit donc de redorer son image en proposant des aliments plus sains et équilibrés. Une opportunité à saisir pour tout entrepreneur averti !

Les pièges des fast-food actuels

Les fast-food font souvent miroiter aux consommateurs un « repas comme à la maison », grâce à des menus complets et des formules incluant boissons et desserts. Or, ces menus ne sont pas toujours bien équilibrés, et apportent plus de nutriments que nécessaire. Contrairement au marché de la sandwicherie qui tente de proposer des formules plus saines, les fast-food classiques proposent des repas surchargés. Entre les boissons trop sucrées, les accompagnements trop gras et les excès de calories qui se cachent dans des aliments en apparence « sains », la diète faux-pas est vite franchie. Avec un hamburger, un sandwich ou encore un cheeseburger, il faudra par exemple résister à l’appel des grosses parts de frites ou de chips, en accompagnement. En effet, l’élément principal du repas étant déjà très riche en nutriments tels que des protéines et des glucides, l’excédent apporté par les frites sera loin d’offrir un repas sain.

Il en va de même pour le verre XXL de soda ou le Coca qui accompagnent souvent les repas. Il n’ajoutera que du sucre en trop grande quantité à l’organisme. Pour les consommateurs, il est donc à bannir ou à restreindre pour des plaisirs occasionnels, en privilégiant plutôt l’eau ou le Coca Light, etc. Concernant les fausses bonnes idées de menu diététiques : le poisson, qui est tout aussi calorique qu’un cheeseburger, de même que les sauces des salades.

sandwich

Se lancer dans la restauration rapide

Bien que le marché des fast-food soit déjà très bondé, peu d’enseignes arrivent actuellement à convaincre les consommateurs du côté sain et équilibré de leurs produits. Il est maintenant de mise de se positionner sur la tendance « healthy » pour se placer sur le marché, en proposant des aliments bio de préférence. Les sandwiches et les paninis sont particulièrement prisés dans cette optique, car ils sont simples à préparer et permettent une large variété de variantes.

Dans cette optique, la sandwicherie peut être une option intéressante. Elle offre en effet l’opportunité aux consommateurs de choisir les aliments qui composeront leur sandwich. Ainsi, il est possible de proposer de nombreux éléments bios pour enrichir le menu et offrir à sa clientèle des repas sains mais délicieux. Le marché des fast-food végétariens est également un filon très pertinent, au vu de l’intérêt grandissant des consommateurs pour ce mode d’alimentation.

Ouvrir un fast-food ne requiert aucune compétence particulière. Pourtant, il est important d’avoir de bonnes connaissances culinaires pour pouvoir proposer des produits de qualité, et savoir s’adapter aux tendances très changeantes du marché. Le positionnement, la visibilité et les capacités de l’établissement sont aussi à prendre en compte, si vous souhaitez mettre en place un business lucratif.

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here