PARTAGER
musées

Le sport occupe une place de plus en plus importante dans la culture mondiale. Il est de partout, de la politique au cinéma, de l’histoire aux jeux en ligne, tant qu’il apparait même dans tout casino en ligne et plateforme de paris.

Cependant, en tant que sujet de collection, d’exposition et d’interprétation des musées, le sport n’a pas vraiment été considéré comme un patrimoine artistique. Cette idée ne s’est progressivement développée que récemment. Les musées sont devenus, en fait, un moyen essentiel par lequel la culture, à travers des expositions, est reflétée et interprétée dans le monde entier. Comment, alors, le sport se reflète-t-il dans les musées ? Et quels sont-ils les plus célèbres ?

Les collections sportives dans les musées

Pour créer une meilleure compréhension de l’histoire et du patrimoine du sport, récemment, le secteur des musées a bénéficié de plus d’opportunités de travailler avec des historiens du secteur tout en développant et en proposant leur offre de collection sportive. Des collections toujours en expansion, et certainement uniques. Des exemples ? Les voici :

  • Des objets personnels, qui révèlent les multiples facettes de l’homme en tant qu’athlète, artiste, pédagogue ou leader sportif.
  • Les drapeaux olympiques ou les coupes et trophées disputés lors de chaque édition des Jeux olympiques.
  • Les équipements sportifs de tous les continents et de toutes les disciplines sportives plus connues.

Les musées du sport jouent, donc, un rôle très important dans la sensibilisation à tout un tas de questions : carrière professionnelle, compétition, reconnaissance et narration inspirée de toute discipline. Cependant, chaque pays et chaque culture expriment et voie le sport de façon différente. Par exemple, en Amérique du Nord, les musées du sport prennent souvent la forme d’un temple de la renommée, avec une grande importance accordée aux personnes qui sont honorées d’être membres. Mais voyons en savoir plus.

Les temples de la renommée

Dans la plupart des cas, il s’agit d’un sort de panthéon qui est souvent identifié comme un musée ou à un autre lieu dédié, qui conserve des reliques et des souvenirs de personnalités qui se sont distinguées dans un secteur particulier (artistique, musical, sportif, etc.) et ont été admis dans ce « hall of fame ». En particulier, ce sont les Etats-Unis et le Canada qui ont lancé ce moyen de célébrer le sport.

Les plus réputés sont évidemment les panthéons dédiés au football, au basketball et au baseball. Ce sont, en effet, les sports les plus pratiqués et suivis dans ces deux pays, auxquels on ajoute le hockey pour le Canada.

Toutefois, certains temples de la renommée ici et dans d’autres continents accueillent plusieurs disciplines sportives en même temps. C’est le cas du Panthéon des sports canadiens qui demeure attaché à la mission d’éduquer tous les Canadiens sur la valeur, l’histoire et la culture du sport dans ce pays, malgré la clôture au public pendant la pandémie de la Covid-19. En tant que seul musée national du sport, il s’agit d’une institution culturelle vitale au Canada depuis plus de 65 ans. Il met l’accent sur l’éducation des jeunes et sur les valeurs du sport, en célébrant les héros sportifs canadiens. La diversité, l’inclusion, l’accessibilité et la réconciliation sont également des piliers essentiels pour la communauté sportive.

D’autres panthéons similaires et multidisciplinaires se trouvent à Philadelphia, en Ontario, en Virginie, en Israël et en Australie.

sport dans musées

Célébrer l’athlétique virtuellement

Une innovation particulière a été inaugurée au cours de cette année : c’est le MOWA, le « Museum of World Athletics ». Il s’agit du premier musée du sport créé uniquement pour le monde numérique et qui a lancé une nouvelle approche pour visiter les musées, celui en 3D.

Il offre aux visiteurs un voyage interactif à travers l’histoire de l’athlétisme et les championnats du monde phares de cette discipline, mettant en lumière de nombreuses légendes et champions de chaque continent. Grâce à un contenu interactif réaliste, le MOWA est la plate-forme idéale pour présenter le vaste héritage de l’athlétisme, un sport fondateur et le sport olympique de pointe.

L’expérience en ligne est unique, car la visite comprend plus de 60 expositions et 400 éléments de contenu de soutien honorant les athlètes de plus de 30 pays dans les six régions continentales. Les visiteurs arrivent virtuellement dans une grande salle de réception qui introduit aux travaux. L’espace suivant est un voyage de 3000 ans, de l’Antiquité aux temps modernes, tandis que le dernier est la salle des collections du monde d’athlétisme, qui se concentre sur les 17 éditions des championnats du monde. Deux autres salles ouvriront d’ici à la fin de l’année.

Bref, une idée révolutionnaire qui permettra de plus en plus de pouvoir suivre la culture, l’histoire et les souvenirs sportifs même à distance. En fait, il suffit de regarder combien d’entreprises de souvenirs sportifs en ligne de l’industrie du sport nord-américaine abordent le marché en question.

Les meilleurs musées du sport

Du football aux moteurs, du ski à l’alpinisme : l’histoire et les actions de diverses disciplines sportives deviennent art et sont enfermées dans des coffres de valeur architecturale, les musées du sport. Il y en a beaucoup, mais voici nos préférés :

  1. FIFA WORLD FOOTBALL MUSEUM, Zurich – Un univers d’images et de souvenirs pour raconter le football dans une clé historico-émotionnelle, mais aussi culturelle.
  2. WIMBLEDON LAWN TENNIS MUSEUM, Londres – Des sections interactives, avec écrans tactiles et audioguides, révèlent l’histoire et les curiosités du tournoi de tennis le plus ancien et le plus prestigieux de la planète.
  3. SKIMUSEET, Oslo – Mille ans de passion dans le plus ancien musée du monde entièrement dédié au ski. Les reliques des expéditions de Nansen et Amundsen documentent l’importance du ski dans la conquête polaire.
PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here