PARTAGER
machine à sous

Malgré leur dispositif de sécurité très optimisé, les machines des machines à sous restent invulnérables au piratage. Hacker ce genre d’appareils électroniques requiert une mise au point technique bien étudiée afin de tromper le hasard.

En effet, ils disposent de plusieurs algorithmes qui génèrent des séquences aléatoires que les autorités nationales contrôlent de près. Alors, comment faire pour que les machines à sous procurent-elles beaucoup plus d’argent qu’elles n’en emmagasinent ? Revue de détail.

Appliquer un code de triche pour contourner le fonctionnement de la fente

Pour s’assurer la sécurité des machines à sous de manière équitable et protéger les propriétaires de casinos, les autorités déploient tous les moyens nécessaires. Ce type d’appareils électroniques fait également l’objet d’une surveillance approximative des ingénieurs-concepteurs. Ces derniers restent les garants du bon fonctionnement de la fente pour que ces appareils encaissent le maximum de gains possible.

Ils sont systématiquement audités pour éviter de fournir à chaque instant un gros lot. Afin de tromper leur algorithme, on peut procéder à tromper les codes sources tout en profitant de la fraude. Pour ce faire, il faut l’aide d’un génie en électronique pour avoir accès au système principal de la machine.

Utiliser des pièces rasées pour tromper les machines à sous

Les pièces rasées figurent parmi les techniques les plus prisées pour tricher sur les machines à sous. De nos jours, la plupart de ces appareils disposent d’un capteur de lumière qui permet d’enregistrer les paiements. Cependant, le capteur optique de certaines machines à sous dans les casinos fonctionne indépendamment du comparateur physique.

Dans ce contexte, l’utilisation d’une pièce de monnaie rasée égale à la taille et à la forme de la pièce dédiée à la machine permet de déclencher le jeu. En effet, la machine à sous enregistrera la pièce de monnaie originale tandis que la pièce rasée offre la possibilité de jouer pendant un certain temps.

tricherie machine à sous

Placer un puissant aimant sur la partie extérieure de la machine à sous

Avant d’opter pour cette méthode, il faut noter qu’elle fonctionne uniquement sur les vieilles machines à sous fabriquées partir de métal. Contrairement aux appareils modernes utilisés dans les casinos de nos jours, qui disposent d’un système de contrôle informatisé, elles fonctionnent à l’aide d’un logiciel magnétique.

Afin de tricher sur ce genre de machine à sous, il suffit au joueur de faire tourner les rouleaux et placer un aimant assez puissant sur sa partie extérieure. Cette technique permet en effet de ralentir ou d’empêcher la machine de tourner davantage lorsqu’on aperçoit une combinaison gagnante.

Profiter de la présence des bugs des machines à sous

Les joueurs ont déjà certainement rencontré des bugs informatiques lors d’une partie sur une machine à sous. Comme sur l’ordinateur ou le téléphone portable, ce phénomène peut également atteindre les machines à sous et autres jeux disponibles dans un casino. Lors d’un bug, il est tout à fait possible d’annuler le pari, et en même temps, on peut récupérer des crédits.

Autrement dit, les bugs offrent le privilège de jouer aussi longtemps sans risquer de perdre son argent. Attention ! Cette pratique représente une activité illégale et on peut être condamné pour ce genre de comportement.

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here