PARTAGER
trek Cambodge

Le Cambodge est un pays aux multiples couleurs. Ce pays d’Asie n’a pas fini de séduire les amoureux de la nature et les passionnés de culture et d’histoire. Si on veut faire du trek au Cambodge, il est important de sélectionner les endroits à découvrir et à explorer à pieds. En voici quelques idées.

La province du Ratanakiri

La randonnée au Cambodge n’a rien d’ennuyant. Bien au contraire. On marche à son rythme et selon le niveau que l’on souhaite pratiquer. La province du Ratanakiri fait partie des meilleurs itinéraires au Cambodge. On y croise de nombreux sentiers permettant d’explorer les parties les plus sauvages du pays mais encore, les territoires préservés et les zones les plus reculées. Il faut tout de même organiser cette randonnée avec une agence de voyage au Cambodge pour éviter les imprévus. Mais cette province est considérée comme un territoire isolé au nord-est du pays. Elle a d’ailleurs un petit air de Far West qui lui donne un caractère singulier avec ses pistes rouges, ses montagnes sauvages, ses plaines, ses plateaux, ses collines ainsi que ses lacs de cratères. Une randonnée à pied nous mène vers des forêts tropicales et vers des réserves naturelles où habitent des minorités ethniques notamment Khmer Loeu.

Le massif des Cardamomes

Le massif des Cardamomes est un sanctuaire exceptionnel avec sa nature préservée. On se laisse entrainer par les pieds hors des sentiers battus. Le massif des Cardamomes est une chaine de montagnes sauvages pouvant s’étendre sur 300 km de longueur environ. Il s’agit d’une grande zone à la fois forestière et animalière. C’est un terrain de jeu pour les amateurs de trekking car il grouille de grottes et de rivières mais aussi de nombreux animaux. Faire une randonnée dans cette partie du Cambodge, c’est comme faire du safari en Tanzanie mais dans la jungle. On peut y observer des ours, des éléphants, des tigres et des gibbons. Il s’agit du dernier sanctuaire naturel du Cambodge.

faire du trek

Le Mont du Bokor

Le Mont du Bokor se trouve au cœur du parc national de Preah Monivong. C’est une ancienne station climatique qui date de l’époque coloniale. Le parc offre de nombreuses possibilités de randonnées à pieds à travers des paysages somptueux et préservés. On peut aussi admirer sur place des vestiges coloniaux tout en profitant d’une vue imprenable sur le golf du Thaïlande et sur l’île de Phu Quoc. Outre cela, on peut aussi découvrir à pied, le fameux mont Bokor qui réserve bien des beaux sentiers de randonnées.

Le mont Phnom Kulen

Le Mont Phnom Kulen est une grande découverte pour les randonneurs. C’est un massif qui culmine à 487 m soit à plus de 40 m des temples d’Angkor. Ce massif est considéré comme sacré et qu’il s’agit également d’un lieu de pèlerinage. Pour faire une ascension vraiment riche de sensation, on peut alors emprunter le chemin des pèlerins notamment à travers une forêt tropicale. Ce sera l’occasion de se ressourcer et de se dépayser tout en observant la beauté de la nature. On empruntera aussi le chemin des rivières des 1000 lingas de Kbal Spean. Il s’agit d’un site archéologique impressionnant  et d’où l’on peut avoir des sculptures religieuses dans le lit de la rivière. On en profitera pour faire une baignade dans une cascade. On poursuit son chemin à travers la jungle puis on se met à prendre de l’altitude jusqu’à ce qu’on franchit la marche sur une pagode où trône une statue géante de Bouddha couché. Sur le sommet, on profite d’une vue spectaculaire sur la région d’Angkor.

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here