PARTAGER
métavers

Internet est aujourd’hui une technologie utilisée par des milliards de personnes quotidiennement autour du globe. Un succès foudroyant qui doit beaucoup à l’adaptabilité et à l’accessibilité propre à Internet et au format numérique. Mais alors que les jeux en ligne, l’esport, ou encore les réseaux sociaux n’ont jamais été aussi populaires, d’autres technologies tentent de transformer encore l’expérience sur la toile pour la rendre plus naturelle. C’est le principe du métavers qui veut plonger les internautes dans un monde virtuel. Du succès des jeux en ligne à l’idée d’un métavers viable, zoom sur cette évolution.

L’immersion dans le jeu vidéo

Si l’industrie vidéoludique est un mastodonte du divertissement, c’est parce que la discipline a su conquérir des nouveaux publics avec l’évolution de la technologie. Aujourd’hui, les jeux en ligne représentent une part non-négligeable du catalogue et plusieurs domaines ont été créés grâce à Internet. C’est notamment le cas des jeux de casino qui sont très populaires sur la toile. La raison est simple. Une accessibilité à toute épreuve qui permet de jouer depuis chez soi sans sortir le costume de la robe de soirée. Mais surtout, le jeu en ligne respecte le besoin d’immersion des joueurs. Une plateforme comme Vegas Slots Online recense ainsi les jeux de casinos et leur équité ainsi que la sécurité des joueurs. En plus de tous ces avantages, avec plus 7780 jeux de casino gratuits, la plateforme assure l’immersion des joueurs dans un univers qu’ils affectionnent. Que cela soit la mythologie grecque ou égyptienne, une période historique ou un continent, la grande diversité des thèmes proposés permet d’offrir une expérience de jeu à la carte, le tout en étant en toute sécurité.

C’est cette diversité qui fait le succès d’Internet et des jeux en ligne et donne une impression immersive aux joueurs.

C’est cette immersion de plus en plus grande grâce à l’évolution de la technologie qui permet de caresser le doux rêve d’un métavers qui couvrirait l’ensemble des informations stockés sur Internet. Une sorte de second monde, virtuel, où surfer sur Internet serait aussi intuitif que de se balader dans la rue.

jeu métavers

Le métavers et son but ultime

Le métavers tels que le grand public l’entend est bien ce monde virtuel qui permet de vivre des expériences uniques grâce à la réalité virtuelle.

En effet, équipé d’un casque de réalité virtuel, vous pourrez évoluer dans un monde peuplé d’autres personnes immergé dans le métavers pour y interagir. Pour autant, les applications de ce métavers sont extrêmement nombreuses et cela pourrait complètement transformer ton expérience sur la toile. Pour prendre un exemple, le e-commerce ne se fera pas du tout de la même manière. Il pourrait ainsi être possible de créer une boutique personnalisée. Une fois dans le métavers, une simple commande de pantalons blancs pourrait être ordonnée. En quelques secondes, tous les pantalons à votre taille présents sur Internet pourraient être exposés dans le métavers comme si vous étiez dans une véritable boutique. En quelques ordres, vous pourrez les trier par prix, par marques, exactement comme sur Internet aujourd’hui. Mais la grande différence vient bien de l’expérience sensorielle.

Avec un métavers aboutit, il sera ainsi possible de voir le pantalon en trois dimensions, mais aussi le toucher grâce à des gants haptiques.

Ce seul exemple illustre les infinies possibilités qui recouvrent le métavers. Pour autant, la technologie est encore loin d’être au point, malgré l’effort d’entreprises comme Meta.

Un projet qui se heurte à la réalité

Si dans l’imaginaire populaire le métavers doit ressembler à un véritable monde virtuel, force est de constater que ce n’est pas le cas aujourd’hui. Horizon Worlds, le métavers de l’entreprise Meta, est ainsi un monde assez vide et dénué de la vie débordante affichée dans les films ou les œuvres qui parlent d’un monde virtuel. Cela est dû à un manque technologique tout simplement. Les serveurs actuels ne peuvent tout simplement pas contenir un véritable monde virtuel et les gants haptiques qui permettent de simuler le sens du toucher, le tapis haptique pour se déplacer ou encore la combinaison pour ressentir une brise numérique sont loin d’être au point.

Le métavers est donc pour le moment une version primitive de ce qu’il pourrait être. Nul doute que les jeux en ligne continueront leur course à l’immersion et que cela favorisera peu à peu l’émergence d’un métavers viable. Parallèlement la connectivité continuera sa course en avant avec la possibilité d’entrer bientôt dans la 6G.

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here