PARTAGER
distillerie lagavulin

Les îles du sud de l’Écosse peuvent être visitées pour de nombreuses raisons. Le paysage y est magnifique, les gens y sont sympathiques. On y chante, on y danse, on peut aussi choisir de s’y perdre. Mais la réputation de ces territoires tient aussi et surtout à la qualité de leur production en matière de whisky.

Parmi les nombreux établissements qui émaillent ces îles, autorisons-nous un gros plan sur une distillerie emblématique : la distillerie du Whisky Lagavulin, située sur l’île d’Islay.

Petite histoire de la distillerie du Whisky Lagavulin

Un grand nombre de distilleries illicites s’étant établies sur l’île d’Islay au cours du 18e siècle, c’est sur les vestiges de l’une d’entre elles que la distillerie du whisky Lagavulin voit le jour. Il semblerait que ce soit autour de 1816 qu’un certain John Johnston lui donne enfin une existence légale en obtenant une licence d’exploitation. Cet agriculteur investira quelques années plus tard dans l’achat d’un second site situé non loin du premier.

La fusion de ces deux distilleries, en 1834, marquera la véritable naissance de la marque Lagavulin que l’on connaît aujourd’hui. À la fin du 19e siècle, Peter Mackie fera entrer l’entreprise dans une nouvelle ère en développant le White Horse, un blend composé à l’aide de whisky Lagavulin. Enfin, la création du Malt Mill au cours du 20e siècle achèvera d’ériger le mythe de Lagavulin. Whisky légendaire produit en quantité infime, le Malt Mill inspirera l’histoire de « La Part des Anges » à Ken Loach. Aujourd’hui, Lagavulin est une filiale du groupe Diageo.

whisky lagavulin

Les particularités gustatives des whisky Lagavulin

Mais la distillerie du Whisky Lagavulin ne doit évidemment pas sa réputation à sa seule légende. Sur l’île d’Islay, la concurrence entre distilleries est rude et il ne suffit pas d’élaborer un whisky simplement correct pour pouvoir survivre. Sans compter la proximité de l’île d’Arran, également riche en distilleries de qualité ! Pour se démarquer, les whisky Lagavulin ont réussi à imposer certaines particularités gustatives.

Les whisky Lagavulin sont produits à la suite d’un procédé unique de fabrication. La distillation se fait lentement, dans des alambics cuivrés. La maturation est lente également, et on se sert pour l’occasion de fûts de sherry. Les arômes fumés et tourbés, caractérisant les whisky Lagavulin, sont par conséquent enrichis par des saveurs qui rappellent certains alcools à base de fruits. Au bout du compte, ces whiskys conservent leur puissance, mais possèdent aussi un équilibre intéressant pour les puristes.

Bien choisir son whisky, une invitation à se perdre sur la magnifique île d’Islay

De la distillerie du Whisky Lagavulin ne sort évidemment pas un unique produit. La carte des whiskys proposés, des nuances dans les effluves, est riche. Vous pourrez sans aucun mal trouver en France le Lagavulin 16 ans d’âge, produit d’appel principal de la marque. Mais pour les plus exigeants, une recherche élaborée vous conduira sûrement dans de petites caves obscures, et pourquoi pas jusqu’en Écosse même ?

Trouver le whisky qui vous convient tout en parcourant la belle Écosse peut constituer le périple d’une vie pour les amateurs que nous sommes. Nous avons la chance de l’avoir toute proche de nous, l’île d’Islay n’attend que notre visite. Certes, l’anglais n’est pas forcément la langue la plus parlée au monde, et l’accent écossais demeure particulier. Mais bien que mystérieuse, l’Écosse demeure accessible, alors profitons-en.

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here