PARTAGER

Assurance vie, ce qu’il convient de savoir :

Définition et notions de base

L’assurance-vie est, de par tous les avantages qu’elle présente, le placement financier favori des Français. La construction, valorisation ou transmission d’un patrimoine sont autant d’atouts qui lui valent cet engouement. Avant d’entrer dans les détails, il est important de distinguer l’assurance vie de l’assurance décès ; cette dernière est un contrat particulier où l’assureur se doit de verser un capital prédéterminé aux bénéficiaires en cas de décès du souscripteur avant une date dont il aura été convenu.

L’assurance vie sert alors principalement de contrat d’épargne en prévision de la retraite, d’un projet, ou du décès de l’assuré. Sachant que ce dernier pourra à tout moment retirer son capital, ainsi que les intérêts qui y sont reliés.

Les supports d’investissements de l’assurance vie

Il existe pour un contrat d’assurance vie deux types : les fonds en Euros qui en sont alors un contrat mono-support et les unités de compte pour un contrat multi-supports.

Le contrat d’assurance-vie mono-support

Avec pour seul choix les fonds en Euros, c’est un placement dit sans risques de par le fait qu’il n’y est pas possible de perdre de l’argent. En effet, on y distingue ce qu’on appelle « l’effet cliquet », dont le principe est que les intérêts acquis le sont pour de bon. Un rendement annuel peut être fixé d’avance, dans la plupart des cas avec « un taux minimum garanti ».

Le contrat multi-supports

En plus des fonds en Euros toujours présents, on y trouve les unités de compte (actions, obligations ou immobilier). Plus d’avantages, mais aussi plus de risques encourus avec ce type de contrats, grâce à de multiples investissements possibles sur différents marchés financiers et immobiliers. La prévention des fluctuations du marché et le rééquilibrage du portefeuille restent possibles par le placement de fonds en Euros. Vous pourrez notamment effectuer votre placement assurance vie sur des actifs financiers comme un OPCVM (Organisme de Placement Collectif en Valeurs Mobiliers), une Société d’Investissement à Capital Variable (SICAV), des Fonds Communs de Placement (FCP) et bien d’autres encore.

placement assurance vie

Autres données importantes sur l’assurance-vie

Durée d’un contrat d’assurance vie

Aucune durée légale n’est connue au placement assurance vie, elle peut être fixée librement et renouvelée si besoin.

Placement assurance vie et investissement

Trois formes de versements sont possibles dans le cadre de cet investissement, à savoir le versement initial qui constitue le fond de départ (dès la souscription), le versement libre que l’assuré peut effectuer quand il souhaite et le versement programmé où il s’agit de débiter une somme donnée à une fréquence déterminée du compte du souscripteur, ces deux paramètres pouvant être modifiés à tout moment.

Frais et gestion

Dans le cadre d’un placement assurance vie, il est nécessaire de s’acquitter de frais d’entrée, de frais de gestion que perçoit l’assureur et de frais d’arbitrage lors des transferts de fond.
Le placement assurance vie se prête à la gestion libre par l’assuré lui même, la gestion pilotée par un courtier ou la gestion sous mandat par une société homologuée.

Conditions de versement de l’assurance-vie

Les taxes ne concernent que les produits de contrat d’assurance vie lors du rachat de cette dernière. Des prélèvements sociaux sont obligatoires, au fur et à mesure pour les fonds en Euros, ou ou à hauteur de 17,2% sur le fond investi en unités de compte.

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here