PARTAGER

Aujourd'hui, choisir une banque n’est pas aussi simple que de sélectionner votre tenue de fête ! Ces dernières sont en effet de plus en plus nombreuses et les organismes bancaires se multiplient. De telle sorte que cela relève du véritable parcours du combattant. Entre les banques qui ont pignon sur rue, les banques classiques françaises, les banques privées, les banques qui opèrent à l’international, les banques en ligne … une chose est sûre effectivement : l’offre s’étoffe grandement ces dernières années. Fort heureusement, bien choisir sa banque est du domaine du possible. Gros plan.

Les critères pour choisir sa banque

Rien de tel que de profiter de l’opportunité qu’offre la toile en ayant recours à un comparateur de banque pour bien choisir votre banque. L’occasion d’opter pour celle qui correspond à vos attentes, vos besoins. Et pour faciliter votre recherche, rien de tel que de faire le tour des critères de choix.

Sachez que le choix d’une banque se fait en fonction de votre âge, de votre situation professionnelle, de vos revenus/patrimoine, de votre situation géographique, de votre mode de vie, mais pas uniquement. Bien loin d’être là des critères exhaustifs, le choix porté vers telle ou telle banque – ou organisme bancaire – dépend de votre projet, de vos besoins bancaires, mais aussi des services bancaires que vous souhaitez. En effet, toutes les banques ne proposent pas les mêmes tarifs pour les mêmes services. Tout comme vous avez défini les critères afin de souscrire à une complémentaire santé, il vous faut aussi définir les critères de base qui vous semblent indispensables. Il vous sera alors plus facile de comparer les banques entre elles et trouver celle qui vous proposera la solution la plus adaptée à votre situation.  

Afin de vous aider dans la définition de vos besoins, commencez par faire la liste des services dont vous avez besoin : compte courant/professionnel/compte joint, chéquier/carte bancaire, épargne/assurance-vie/livret A/gestion courante, contact régulier avec un conseiller/dématérialisation de la gestion notamment. N’oubliez pas également de porter une attention particulière sur les moyens de consultation de votre compte, les modalités de dépôts/de retraits/de paiement/de découvert sans oublier le coût induit pour certaines opérations de caisse si vous vous rendez souvent à l’étranger par exemple. Pour finir, vérifier les conditions d’ouverture, de tenue et de clôture de compte. Et n’oubliez pas, au bout d’un an, la banque choisie est tenue de vous contacter dans le cadre de la procédure du droit au compte si une évolution liée au compte devait s’opérer. Et pour cause, votre accord est nécessaire. Si tel est le cas, vous avez un recours.     

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here