PARTAGER

Ce n’est pas parce que nous sommes toujours en été qu’il ne faut pas déjà penser à l’hiver ! Alors, en prévision des vacances à la neige et pour que vous puissiez rouler tranquille, découvrez tout l’équipement des chaînes à neige à prévoir pour affronter la montagne l’esprit serein !

Les différents types de chaînes

Même si généralement, on pense toujours aux chaînes à neige métallique, il faut savoir qu’il en existe bien d’autres !  

Les chaussettes à neige

Réservées pour un usage ponctuel, les chaussettes à neige ne fonctionneront pas en cas de conditions extrêmes. En revanche, elles sont réservées pour un usage urbain et vous permettront de circuler confortablement. Avec une vitesse limitée à 50 km, le montage est extrêmement facile et surtout, elles sont peu encombrantes. Compatibles avec des dispositifs de sécurité ABS et ESP, elles peuvent être utilisées sur les routes sèches ou semi-sèches.  

Les chaînes métalliques

C’est le modèle le plus connu des chaînes à neige. Extrêmement résistantes, elles sont conçues pour un usage intensif et régulier avec une vitesse limitée à 50 km. En plus, aujourd’hui, le montage est largement facilité grâce aux différents codes couleurs.  

Les chaînes textiles

Quasiment identiques aux chaînes métalliques, elles sont néanmoins plus légères et plus silencieuses. Ici, la vitesse est limitée à 40 km/h pour un usage régulier et intensif.

Les chaînes araignées

Enfin, les chaînes araignées restent le must avec un système de pieuvre munie de griffes et de crampons qui viendra s’agripper au pneu pour une adhérence maximale ! Elles fonctionnent aussi bien sur la neige que sur le verglas et seront idéalement adaptées pour tous ceux qui conduisent régulièrement dans des conditions climatiques extrêmes.

Quand faut-il utiliser des chaînes ?

D’abord, il est important de noter que les chaînes à neige permettent d’améliorer l’adhérence du véhicule sur les routes enneigées. Ainsi, elles vous garantissent confort et sécurité lorsque vous prendrez la route des sports d’hiver. D’ailleurs, elles deviennent obligatoires lorsque vous croiserez le panneau « équipements spéciaux obligatoires ».

En revanche, il ne faudra pas les utiliser sur route sèche, car elles risquent de détériorer vos pneus. D’ailleurs, c’est interdit par la réglementation. De même, il est tout de même bon de noter qu’elles ne seront pas efficaces sur des routes verglacées, hormis peut-être les chaînes araignées. Enfin, pour les véhicules qui sont équipés en assistance électronique telle que l’ABS ou l’ESP, il est toujours préférable de les déconnecter lorsqu’on roule avec ce type d’équipement.

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here