PARTAGER

Vous souhaitez mettre à la disposition de votre enfant une aire de jeux qui lui permettra de se dépenser et de se distraire ? Installer un portique enfant est le meilleur moyen pour parvenir à cette finalité. Cependant, pour optimiser l’utilisation de ce jeu et pour assurer la sécurité de votre enfant, il est nécessaire de prendre certaines précautions avant et pendant l’installation du portique enfant.

Où installer un portique ?

Avoir un portique dans votre domicile fera le bonheur de votre enfant. Ce dernier pourra se dépenser convenablement tout en se distrayant à sa guise. Toutefois, le portique fait partie de ces équipements qui peuvent devenir dangereux si toutes les précautions nécessaires ne sont pas prises.

À cet effet, le choix du lieu est un facteur qui ne doit pas être pris à la légère, car cela y va de la sécurité de votre enfant. Si ce dernier tombe, il faudra bien qu’il soit en mesure de se relever sans pour autant se blesser. Pour cette raison, il est recommandé d’installer votre portique dans un espace qui n’est pas recouvert de béton, de carrelage ou de pierre. En effet, ces types de surfaces sont trop durs et ne garantissent pas la sécurité de votre enfant.

Pour avoir l’esprit tranquille lorsque votre enfant joue à la balançoire ou au toboggan, le mieux serait d’installer le portique sur une pelouse. Le jardin reste donc l’endroit idéal pour accueillir l’installation d’un portique enfant.

La superficie du jardin

installation portiqueLorsque vous êtes sur le point de choisir un portique, la première chose à faire, c’est de prendre les mesures de votre jardin, ou de l’espace destiné à accueillir l’installation. Il faudrait que celui-ci soit adapté aux dimensions du portique. Logiquement, les dimensions du portique devront également être minutieusement évaluées avant l’achat. Cette précaution vous permettra d’éviter de mauvaises surprises, comme avoir un portique trop grand dans un jardin trop étroit.

En principe, après l’installation du portique, l’espace restant devra pouvoir vous permettre de circuler sans la moindre difficulté. Vous devrez également songer à faire de l’espace autour du portique. Par ailleurs, pour éviter des risques d’accident, vous devez éviter d’installer le portique aux alentours des arbres.

Les accessoires du portique : les agrès

Un portique n’a de valeur que lorsqu’il est composé des agrès qu’il faut. En effet, vous avez une pléiade de possibilités en ce qui concerne les accessoires que vous pouvez associer à votre portique. Par exemple, vous pouvez opter pour : la corde, l’échelle, la balançoire, les anneaux, la balancelle, le trapèze, le vis-à-vis, etc.

Dans tous les cas, il est recommandé de diversifier les agrès du portique afin de permettre à votre enfant de ne pas s’ennuyer sur une seule activité. D’un autre côté, si vous avez plusieurs enfants, il serait judicieux d’adapter le nombre d’agrès en fonction du nombre de vos enfants. Pour éviter que les jeux ne soient pas adaptés à l’âge de vos enfants, il vous suffira d’adapter les agrès au fur et à mesure que vos enfants grandissent.

Pour ce qui est de leur sécurité, il est important de définir la taille des agrès en tenant compte de celle de vos enfants.

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here