PARTAGER
le gazon

Pour avoir un beau gazon, le secret n’est autre que l’entretien. Un bon gazon est concrétisé par une herbe touffue d’une bonne densité. De plus, il a une bonne résistance au piétinement. Pour avoir un beau gazon, les tontes et les arrosages ne sont pas suffisants. Il faut également d’autres actions, à savoir : le passage du rouleau, la fertilisation, la scarification. Au fait, il existe les entretiens courants et les entretiens périodiques pour avoir un bon gazon.

Favoriser la production de tiges vertes

Pour parvenir à ces résultats, il faut pratiquer le passage du rouleau. Le premier passage est effectué à la fin de l’hiver dans le but de remettre en place les herbes. Puis, une fois par mois, un nouveau passage est nécessaire après avoir tondu la pelouse. L’utilisation d’une tondeuse est précieuse mais il ne faut pas oublier les bordures. Ainsi le choix d’une bonne débroussailleuse ou d’un coupe-bordure est nécessaire pour tailler l’ensemble du gazon, même les endroits les plus difficiles d’accès.

Passer le rouleau permet de renforcer les graminées pour qu’elles produisent plusieurs tiges à partir d’un plant initial. Le roulage permet alors un tapis végétal plus dense. Ainsi, le gazon est magnifique ce qui est un atout pour l’occupant mais aussi un avantage pour vendre plus vite la maison.

Éliminer les feutres et mousses

Parfois, il arrive que la pelouse jaunie par les mousses et les feutres. La solution est de scarifier le gazon. Les vieilles racines sèches et les déchets de tontes sont sources de feutrage épais qui ne sont pas bonnes pour l’aération du sol et pour l’alimentation du gazon. Il faut utiliser un scarificateur pour résoudre le problème et avoir un beau gazon. Le moment opportun pour passer le scarificateur est le printemps et l’automne car, c’est la période de croissance active du gazon. A cet effet, les racines sont fertilisées.

un beau gazon

Tondre pour des racines revigorées

Il est très important d’aérer le sol car, les tontes et les arrosages fréquents compactent la terre, surtout si le gazon date déjà de quelques années et le piétinement est répété. L’air ne peut pas pénétrer aisément jusqu’aux racines. Pour résoudre le problème, il faut utiliser au printemps un aérateur mécanique. Si nécessaire, il faut refaire l’aération en automne. Ce faisant, il faut tondre l’herbe le plus rase possible. A noter que l’aérateur mécanique est un genre de rouleau muni de pointes qui marquent des trous dans le sol. Pour une petite surface, il est possible d’avoir un beau gazon à l’aide de patins aérateurs fixés sous les chaussures.

Arroser régulièrement

La fréquence de l’arrosage dépend des précipitations. En effet, entre juin et septembre, le gazon qui est déjà en bon état, doit être arrosé 2 fois par semaine en pluie fine. La période d’arrosage peut être commencée plus tôt ou rallongée de quelques mois, en saison de manque d’eau. A chaque arrosage, la quantité d’eau doit être bien dosée entre 5 et 10 m/m. Si possible, il est mieux d’utiliser une pluviométrie.

Nourrir le gazon par un fertilisant

La période de Mars à Octobre est la période où le gazon a besoin de fertilisant pour rester bon. Au moins, il faut pratiquer trois épandages de fertilisants durant cette période. Il vaut mieux opter pour des engrais riches en azote. Lors de l’épandage, il faut garder l’uniformité pour éviter la différence de couleur sur la surface, en cas de trop d’épandage mal réparti. Si la surface est assez grande, il est nécessaire d’utiliser un épandeur qui permet une précision lors de l’épandage. Il faut arroser la pelouse après l’épandage. Si une partie de la pelouse jaunit malgré l’entretien, il faut ajouter de l’engrais organique pour résoudre le problème.

Faire un entretien pour un bon enracinement

Pour favoriser l’enracinement, il est nécessaire de terrasser la pelouse, au mois de Mai et en mois Octobre. Il faut également la tondre régulièrement, peut-être 2 à 3 fois par semaine.

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here