PARTAGER
jeux sur mobile

Lorsque les premiers smartphones ont fait leur apparition au début des années 2000, les jeux mobiles se résumaient à des titres simplistes comme Snake, où le joueur dirige une chaîne de pixels en forme de serpent autour de l’écran pour manger d’autres pixels et s’agrandir.

Rapidement, le marché s’est étendu aux jeux de mots, comme Mots Entre Amis, en 2009, et aux jeux de combinaisons sur trois rangés comme Candy Crush Saga, en 2012, tous deux principalement joués par des personnes qui tuent le temps dans les transports en commun ou dans la salle d’attente d’un médecin.

Aujourd’hui, plus de 3 milliards de personnes possèdent un smartphone et plus de 2 milliards d’entre elles jouent à des jeux sur ces téléphones. Certains de ces titres mobiles rivalisent même avec la qualité des jeux traditionnellement joués sur des consoles et des PC coûteux.

Des chiffres à faire pâlir les leaders du marché du jeu sur consoles

Il y a dix ans, les jeux mobiles étaient sous-estimés et considérés comme occasionnels par les joueurs et les développeurs, par rapport à leurs frères et sœurs plus sophistiqués, comme les jeux sur PC, PlayStation et Xbox. Mais le secteur des jeux mobiles est si important aujourd’hui qu’il ne peut être ignoré : en 2019, les dépenses des joueurs dans les jeux mobiles ont dépassé celles des jeux sur console et PC réunis.

Et bien que la pandémie ait affecté les dépenses en jeux mobiles en 2020, en partie à cause de la hausse du chômage, elles sont restées nettement supérieures à celles des consoles ou des PC, selon diverses sociétés d’analyse de marché.

Les jeux mobiles ont rapporté près de 80 milliards de dollars en 2020, contre près de 37 milliards pour les PC et 45 milliards pour les consoles (Nintendo Switch, PlayStation de Sony et Xbox de Microsoft), selon la société d’analyse de jeux Newzoo.

La croissance a été rapide. En 2015, Apple et Google, qui contrôlent les deux principaux marchés de téléchargement d’applications mobiles, ont enregistré près de 27 milliards de dollars de recettes brutes provenant des jeux dans le monde. Ce chiffre a bondi de près de 300 % au cours des cinq années suivantes, selon Craig Chapple, stratégiste des données mobiles chez Sensor Tower.

conception de jeux

De nouveaux modèles économiques font leur apparition

L’essor des jeux mobiles a changé la façon dont les gens jouent, la façon dont les jeux sont conçus et nos attentes en ce qui concerne l’offre sur les plateformes mobiles. Les joueurs sont plus nombreux et jouent plus longtemps. Avec l’apparition de nouveaux modèles économiques lucratifs, tels que les free-to-play avec option d’achat en jeu, les entreprises ont généré davantage de revenus en développant des jeux mobiles élaborés et complexes.

Les jeux mobiles ont exploré divers moyens de monétisation, depuis les systèmes gacha – où les joueurs peuvent dépenser de l’argent réel pour avoir une chance de gagner un précieux butin en jeu – jusqu’aux passes de combat dans des jeux comme Fortnite et Call of Duty : Mobile qui, après un paiement initial, débloquent davantage de récompenses pour les utilisateurs à mesure qu’ils passent plus de temps à jouer.

A noter aussi la grande montée de l’industrie de l’iGaming et du casino en ligne sur mobile. Les acteurs se multiplient et sont toujours plus innovants pour proposer une expérience de jeu riche même sur mobile, très demandée par les joueurs alors que les casinos physiques restent fermés pour cause de crise sanitaire actuelle et se rabattent donc sur les versions virtuelles.

Enfin, le sponsoring et l’octroi de licences sur des marques populaires, comme Marvel et Star Wars, pour des personnages et des objets dans le jeu sont un autre moyen pour les développeurs de jeux mobiles d’inciter les fans à payer.

Vers une conception de jeux différente ?

L’augmentation du nombre de studios de jeux qui investissent dans le mobile pourrait modifier la conception des jeux, car ils doivent tenir compte des contraintes liées au temps libre, à la durée d’attention et aux limites matérielles des écrans plus petits, aux données cellulaires, etc.

« L’avenir est en fait de développer d’abord le mobile, puis de faire des versions légèrement modifiées ou améliorées sur les plateformes dites de bureau« , a déclaré Simon Davis dans une interview, le PDG de Mighty Bear Games qui développe le jeu Butter Royale.

« Parce que si vous pouvez vraiment réussir l’expérience mobile, elle sera parfaite sur tout le reste. Vous concevez avec un plus grand nombre de limitations, et cela vous donne toujours des résultats plus innovants… et avec le temps, vous verrez probablement de plus en plus de développeurs adopter cette même approche. »

Il existe une autre possibilité liée au mobile qui pourrait porter les jeux populaires de PC et console sur les appareils mobiles, le cloud gaming via le streaming. Google et Amazon ont tous deux lancé des plates-formes de cloud gaming qui permettent aux utilisateurs de jouer à des versions complètes de jeux de console et de PC haut de gamme sur leurs appareils mobiles. Bien que le cloud gaming ait mis du temps à s’imposer, il pourrait bouleverser les jeux mobiles tels qu’ils existent actuellement.

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here