PARTAGER
Export du champagne français

Le Champagne, cet élixir aux fines bulles dorées dont l’élaboration est jalousement protégée par des maisons prestigieuses comme la maison Veuve Clicquot s’exporte toujours plus. Pourquoi ne produit-on du Champagne qu’en France ? Quels sont les plus gros consommateurs de ce prestigieux vin pétillant ?

Un vin de Champagne, qu’est-ce au juste ?

Le Champagne est un vin blanc pétillant produit dans la région éponyme dans l’est de la France. Une zone géographique bien précise et dans laquelle on produit du vin depuis le temps des Romains. Toutefois, il faut attendre bien des siècles plus tard que ce vin blanc devienne pétillant. Ces fines bulles séduisent rapidement les têtes couronnées du Vieux Continent, à commencer par la cour du roi à Versailles. La notoriété du Champagne grandit peu à peu, pour finalement par s’exporter durant le XIXe siècle.

Un succès qui attise les convoitises

Toutefois, ce succès attire la convoitise. Des producteurs qui ne sont pas dans la région de Champagne commencent à produire des vins pétillants auxquels ils collent le nom de Champagne, ce qui n’est évidemment pas du goût de tout le monde. De fait, les maisons commencent à s’organiser pour protéger cette appellation.

En 1923, une loi finit par définir la zone géographique de production pour prétendre au nom de Champagne. Les producteurs champenois ne s’arrêtent pas là et définissent avec une grande précision l’ensemble des conditions de l’élaboration pour pouvoir prétendre porter ce nom prestigieux. A en croire ce portail d’actus, ce sont aujourd’hui les conditions les plus exigeantes au monde.

Champagne : une histoire de prestige

Et il faut bien cela pour protéger ce savoir-faire ancré dans un terroir déterminé, car le mot « Champagne » fait vendre, aujourd’hui plus que jamais. Synonyme de prestige à la française, le champagne est un produit de luxe qui jalouse précieusement cette image, notamment en attentant des procès à ceux qui, celui ses détracteurs, pourraient l’entacher.

«Le champagne rosé by Clara Morgane» en est la meilleure illustration. En effet, l’ancienne actrice pornographique Clara Morgane s’est associée à la marque de champagne Charles de Cazanove en novembre 2017 pour une cuvée spéciale. Chiroussot de Bigault de Cazanove, 67 ans, descendant en droite ligne de Charles de Cazanove qui fut à l’origine de la création en 1811 de la maison éponyme, a été choqué de cette association marketing. Il a assigné la marque en justice pour que les deux noms, Clara Morgane et Cazanove, se soient désormais plus associés.

Qui consomme le plus de champagne au monde ?

Souvent imité, jamais égalé, le champagne s’exporte dans le monde entier, notamment grâce au prestige de certains noms comme le Champagne Louis Roederer, le Champagne Veuve Clicquot, le Champagne Dom Pérignon, le Champagne Moët & Chandon ou encore le Champagne Billecart Salmon.

Un produit de luxe à la renommée mondiale qui séduit en premier lieu les Français, même si la consommation tricolore a tendance à s’effriter ces dernières années. On en a tout de même consommé 238 millions de bouteilles rien que sur l’année dernière.
En revanche, pas de baisse à craindre de la part du Royaume-Uni et des Etats-Unis car les anglo-saxons sont très friands de ce vin prestigieux venu de France. Si nos voisins anglais sont toujours les plus gros consommateurs au monde, le Brexit pourrait bien changer la donne dans les années à venir.

Toutefois, pas d’inquiétude à se faire pour les maisons et les vignerons champenois car le marché asiatique importe de plus en plus de bouteilles. Le Japon est le premier en matière de volume, suivi de la Chine et d’un pays que l’on attendait moins, la Corée du Sud. Celle-ci vient d’ailleurs de franchir le très symbolique million de bouteilles importées en 2017.

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here