PARTAGER
Être épanoui au travail est devenu une préoccupation majeure pour les Français. Cette volonté s’est accentuée avec la crise sanitaire. Les nombreux confinements ont redéfini la façon de travailler. Désormais, la flexibilité et la mobilité professionnelle sont des atouts.Avec cette crise, des secteurs d’activités tournent au ralenti, ce qui a laissé de nombreuses personnes sur le carreau. Une situation qui permet ou contraint de nombreuses personnes à se reconvertir. D’après un sondage réalisé début 2021 par le Centre Inffo, un actif sur cinq est actuellement dans un processus de reconversion professionnelle.

C’est peut-être votre cas et vous y voyez l’opportunité d’entreprendre une reconversion professionnelle. Seul problème, vous ne savez pas encore vers quel secteur ni vers quel métier vous orienter pour votre reconversion professionnelle.

 Choisir sa voie

Décider de changer de métier et réaliser une reconversion professionnelle est une décision à ne pas prendre à la légère. Il vous faut prendre le temps de la réflexion.

Pour savoir où vous souhaitez aller, il faut savoir d’où vous venez. Faites donc le bilan de vos compétences.

Commencez par vous poser des questions personnelles : Qu’est-ce qui m’a plu lors de mes précédentes expériences professionnelles ? De quoi ai-je envie pour le futur ?

Ensuite, interrogez-vous sur le plan professionnel : Avez-vous envie de créer votre propre entreprise ; de devenir entrepreneur ?  Quelle marge de manœuvre avez-vous ?

Il faut savoir réussir à trouver le métier et le secteur qui vous conviendront le mieux.

Vous pouvez réaliser votre bilan de compétences grâce à votre Compte Personnel de Formation (CPF).

Renseignez-vous sur les formations

Une fois que vous savez dans quelle direction vous orienter, il ne vous reste plus qu’à trouver comment atteindre ce but.

Renseignez-vous sur les différentes formations qui vont vous permettre, avec vos compétences, de réaliser au mieux ce changement. Vous avez souvent deux possibilités :

  • Suivre une formation courte basée sur l’apprentissage d’une compétence particulière.
  • Suivre une formation longue, souvent validée par un diplôme ou un certificat.

Vous pouvez également obtenir la requalification de vos compétences déjà acquise en diplôme, grâce à une VAE ou Validation des Acquis de l’Expérience.

Quels sont les métiers qui recrutent en 2021 ?

Pôle Emploi a publié son enquête annuelle, « Besoins en main d’œuvre » qui réalise un état des lieux du marché du recrutement en France.

Dans cette enquête, on apprend que les secteurs des services aux particuliers (+38 %) et de la construction (+21,7 %) sont ceux qui recrutent le plus en 2021.

À noter, qu’en raison de la crise sanitaire, l’enquête « Besoins en main d’œuvre 2021 » porte sur une comparaison avec 2019 puisqu’il n’y avait pas eu d’enquête l’an dernier.

Quels sont les 10 métiers les plus recherchés (hors saisonniers) ?

  • Agents d’entretien de locaux ;
  • Aides-soignants ;
  • Aides à domicile et aides ménagères ;
  • Aides, apprentis, employés polyvalents de la restauration ;
  • Employés de libre-service ;
  • Ingénieurs, cadres et responsables de l’informatique ;
  • Ouvriers non qualifiés de l’emballage, manutentionnaires ;
  • Infirmiers ;
  • Agents de sécurité et de surveillance ;
  • Artistes (musique, danse, théâtre).

Quels sont les métiers où les difficultés de recrutement sont les plus élevées ?

  • Charpentiers (bois) ;
  • Couvreurs ;
  • Géomètres ;
  • Tuyauteurs ;
  • Vétérinaires ;
  • Médecins ;
  • Régleurs ;
  • Aides à domiciles et aides ménagères ;
  • Carrossiers automobiles ;
  • Mécaniciens et électroniciens de véhicules.
PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here