PARTAGER
mutuelle senior

Être un “senior” recouvre des réalités très différentes en termes d’âge, de statut et d’état physique, mental et social. Quelle que soit votre situation, l’avancée en âge s’accompagne souvent de dépenses de santé accrues. Comment y faire face ? Faut-il adopter une protection spécifique ?

Bien évaluer sa situation avant d’effectuer son choix

Opter pour une complémentaire santé comme SLM Mutuelle nécessite de prendre en considération votre situation familiale, vos possibilités financières, ainsi que votre état de santé. Il convient de tenter d’estimer vos dépenses futures en tenant compte de vos soins prévisibles et d’envisager au mieux les imprévus. Par ailleurs, vous bénéficiez peut-être déjà de certaines aides de l’Assurance Maladie (Complémentaire Santé Solidaire, dispositif Affection Longue Durée). Autant de paramètres à considérer avant de déterminer le niveau de garantie adapté à vos besoins et de souscrire à une complémentaire santé classique, ou bien de recourir à une couverture adaptée de type mutuelle senior. La couverture dont vous avez bénéficié lorsque vous étiez dans la vie active peut finalement se révéler obsolète une fois à la retraite. D’un côté, certaines garanties ne vous concernent plus (contraception, forfait maternité, frais liés aux enfants comme l’orthodontie par exemple) et de l’autre, vous risquez d’être mal couvert pour prendre en charge de nouveaux besoins santé. N’hésitez pas à anticiper votre changement (ou non) de mutuelle : il est recommandé de souscrire à un contrat senior au plus tôt, notamment avant votre départ en retraite, pour bénéficier de tarifs plus avantageux.

senior

La mutuelle senior : une complémentaire santé sur mesure ?

Même si vous êtes encore en forme et relativement actif, des couvertures spécifiques senior peuvent être proposées dès l’âge de 55 ans. Parce que vos besoins en santé ne sont plus les mêmes, ces mutuelles permettent une meilleure prise en compte des frais médicaux, des soins paramédicaux (kinésithérapeute, infirmier, orthophoniste, ostéopathe…), mais aussi des dépassements d’honoraires, des frais de pharmacie non remboursés ou encore des cures. Elles vont aussi cibler l’optique, le dentaire, l’audition et l’hospitalisation. Des services pensés pour les seniors peuvent venir élargir cette offre : aide à domicile, solutions pour les aidants, garde des animaux de compagnie, téléconsultation ou encore accompagnement renforcé par un professionnel de santé si une hospitalisation est nécessaire.

Comparer et faire jouer la concurrence

Différents organismes peuvent proposer des complémentaires santé (société d’assurance, mutuelle ou institution de prévoyance) et cela peut influer sur le coût et les niveaux de garantie. Délai de carence, niveau de remboursement, évolution de votre cotisation dans la durée sont des critères à prendre en compte. Soyez vigilant sur les prix d’appel qui peuvent cacher une couverture incomplète et une augmentation des tarifs à court terme. Il convient d’examiner plusieurs propositions détaillées : n’hésitez pas à demander des devis. Plusieurs solutions s’offrent à vous : utiliser un comparateur en ligne, consulter un courtier en assurances ou un organisme de défense du consommateur peut vous guider dans votre décision. Faire le bon choix permet d’obtenir une bonne qualité de prise en charge tout en préservant son budget !

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here