PARTAGER
Connected watch

Progressivement, la montre connectée se fait une place sur les poignets des utilisateurs. Considérée comme fantasque et même inutile il y a encore quelques années, ses évolutions l’ont progressivement transformés en objet high-tech dernier cri.

On trouve désormais de très nombreux modèles, très différents les uns des autres par leur design et leurs fonctions, et il n’est pas toujours simple de s’y retrouver. Voici donc un petit guide d’achat pour vous aider à choisir la montre connectée la mieux adaptée à vos besoins, ou à vos envies.

Le design

S’il y a quelques années, on ne trouvait que des montres connectées rectangulaires assez imposantes, avec un look très geek pas forcément sexy, il y a aujourd’hui des montres connectées de toutes les formes et aux designs multiples.

Ronde, carré, rectangulaire, il y en a désormais pour tous les goûts, et les boîtiers sont de plus en plus fins, avec une qualité de finition bien mieux travaillée. Le look est évidemment essentiel pour ce type d’accessoire et c’est donc un critère de choix qui sera forcément important.

Cela dit, le design ne nous dit rien sur les performances et les fonctionnalités de la montre. Si vous souhaitez un modèle étanche, capable de mesurer quelques performances sportives en natation ou en vélo, alors vous aurez forcément un choix plus restreint. Il faut donc souvent faire un compromis entre look et besoins technologiques.

Montre autonome ou complément du smartphone ?

On trouve deux types de montres connectées. Celles qui doivent impérativement se connecter à un smartphone en Bluetooth pour fonctionner, et celles qui sont parfaitement autonomes, possédant leur propre carte SIM. Les premières sont moins chères, mais forcément un peu plus contraignantes. La montre ne fait rien d’autre que donner l’heure lorsque le smartphone n’est pas à proximité ou n’a plus de batterie.

Les montres autonomes sont de véritables petits smartphones de poignet. Elles possèdent généralement leur propre GPS et offrent d’innombrables possibilités. Leur prix est plus élevé, mais elles sont forcément plus pratiques.

Presque plus de problèmes de compatibilité

Depuis l’apparition d’Android Wear en 2014, Google a permis d’éliminer la majorité des problèmes de compatibilité. Il n’y a donc plus vraiment de question à se poser à ce niveau-là. Vous devriez pouvoir connecter votre montre à votre smartphone Android sans le moindre problème.

Ces montres fonctionnent même avec Apple, en téléchargeant l’application Android Wear sur l’App Store. Toutes les fonctions ne sont cela dit pas toujours disponibles, et c’est donc parfois un peu frustrant.

Samsung fait un peu de résistance avec son système maison du nom de Tizen, mais les montres du géant coréen sont compatibles avec l’ensemble des smartphones Android. En revanche, il n’est pas possible d’appairer une montre Samsung à un appareil Apple. Dans l’autre sens, c’est la même chose, et c’est même encore un peu plus fermé, puisque les Apple Watch ne se connectent qu’aux iPhone.

Les fonctionnalités

C’est souvent ici que le choix se fait. Certains cherchent simplement une montre qui va envoyer une notification sur le poignet lorsqu’on reçoit un appel sur le smartphone. D’autres au contraire désirent répondre directement depuis leur montre, consulter leurs messages, et même voir ce qui se passe sur Facebook.

Un micro intégré et un haut-parleur peuvent permettre une gestion de la montre via la voix, et on pourra généralement ajouter des applications en tout genre. Elles se comptent par centaines sur l’App Store ou le Play Store.

Certains modèles proposent des fonctionnalités plus sportives, avec un GPS, des tracés pour la course ou le cyclisme, et même un capteur cardiaque pour vérifier notre état de forme pendant l’effort. Si vous avez un pèse personne impédancemètre (ici pour ceux qui ne savent pas ce que c’est) vous pourrez aussi connecté votre montre à votre balance.

L’autonomie

Plus il y a de fonctionnalités, plus on utilise de l’énergie et plus l’autonomie est faible. Il faut donc parfois choisir entre une montre très technologique reliée sans arrêt au smartphone, et une montre offrant moins de possibilités, mais avec une autonomie plus longue.

Les montres complètement autonome, avec écran tactile couleur, GPS, notifications et applications, ne possèdent généralement qu’une seule journée d’autonomie. D’autres modèles ont quant à eux un écran noir et blanc, et ont bien moins de fonctionnalités, mais on ne les recharge qu’une fois par semaine ou moins.

La partie logicielle et la mémoire

Concernant les capacités techniques des montres connectées, c’est un peu comme les smartphones. Il n’y a pas de secret, plus c’est cher et plus c’est performant. Les modèles les plus récents ont moins de latences, un écran plus fluide et une meilleure réactivité.

La mémoire peut avoir son importance. Certains d’entre vous apprécieront d’utiliser leur montre un peu comme une clé USB. On peut y ranger quelques dossiers, des photos ou encore de la musique. Certaines montres possèdent jusqu’à 8 Go de mémoire interne.

En conclusion

Pour choisir votre montre connectée, vous devez vous poser plusieurs questions. La première sera celle du budget, car en effet on trouve des montres intelligentes à tous les prix. Ensuite, vous devrez faire le point sur vos besoins et sur l’utilisation que vous souhaitez en faire. Est-ce plutôt un outil pour le travail, une montre loisir, un gadget sympa, un allié pour vos séances de sports ?

Il faut aussi savoir que certains modèles sont plus robustes que d’autres. Selon votre mode de vie, vous aurez peut-être besoin d’une montre solide qui résiste à l’eau ou aux chocs. Plus encore que le smartphone, la montre connectée doit répondre à de véritables besoins, ou simplement à l’envie d’avoir un objet intelligent et connecté au poignet !

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here