PARTAGER
Les nouvelles normes énergétiques de la RE2020 © CatwalkPhotos – shutterstock

Après avoir été repoussée plusieurs fois, la RE2020 viendra succéder à la RT2012 en janvier 2022. Plus exigeante que sa prédécesseuse, cette règlementation tiendra compte de l’ensemble du cycle de vie de la construction afin de limiter l’empreinte carbone des nouveaux bâtiments et d’améliorer encore leurs performances énergétiques. Dans l’immobilier neuf à Montpellier comme ailleurs, les promoteurs devront donc s’adapter à ces nouvelles exigences. Quelles sont les nouvelles normes énergétiques à prévoir dans l’immobilier neuf à Montpellier avec l’arrivée de la RE2020 ?

Un panneau photovoltaïque dans un champs ©CatwalkPhotos – Shutterstock

Des logements plus écologiques et durables dans l’immobilier neuf à Montpellier

La RE2020 se décline en trois axes majeurs appelant chacun des exigences de moyen et de résultats :

  1. La diminution de l’impact des constructions neuves sur le climat et l’environnement
  2. L’amélioration des performances énergétiques et la diminution de la consommation des bâtiments neufs
  3. La garantie de logements adaptés aux conditions climatiques même les plus extrêmes

Une réduction de l’empreinte carbone sur l’ensemble du cycle de construction

Nouveauté de la RE2020, la prise en compte de l’empreinte carbone des bâtiments sur toute la durée de leur cycle de vie. De l’étape chantier à la “fin de vie” du bâtiment, la RE2020 entend mesurer concrètement l’impact environnemental des bâtiments afin d’inciter les constructeurs à envisager dès le départ des solutions peu émissives en gaz à effet de serre.

L’utilisation de matériaux biosourcés tels que le bois, capable de stocker les émissions de carbone, sera donc fortement recommandée pour coller plus aisément aux exigences de la RE2020. D’autant plus si les matériaux utilisés sont produits localement, favorisant ainsi les circuits courts et diminuant d’autant plus les émissions de gaz à effet de serre dus au transport.

Des performances énergétiques toujours plus poussées

Dans la lignée de la RT2012, la RE2020 veut pousser plus loin les performances énergétiques dans l’immobilier neuf à Montpellier et dans les autres métropoles. Grâce à un nouvel indicateur, le Cepnr (consommation d’énergie primaire non renouvelable), l’utilisation d’énergies renouvelables va être valorisée.

Cet indicateur vient en complément du Cep (consommation d’énergie primaire) déjà présent dans la RT2012. L’indicateur Cep utilisé pour la RE2020 reprend les usages de la RT2012 (chauffage, climatisation, eau chaude sanitaire, ventilation, éclairage des logements et parties communes, production et distribution de la chaleur) et y ajoute un sixième : les déplacements des occupants dans le bâtiment. Seront donc comptabilisées les consommations des ascenseurs et parkings.

La RE2020 fixe également de nouveaux seuils à ne pas dépasser pour ces indicateurs. Le seuil Cep maximum sera de 85kWhep/m² Shab (surface habitable) et le seuil de Cep,nr sera de 70kWhep/m² Shab. Ces seuils seront susceptibles d’être adaptés en fonction du climat de la région ainsi que de l’altitude, de la surface totale du bâtiment et du logement, de la présence ou non de combles…

Ces seuils vont exclure d’emblée certains systèmes de chauffage aujourd’hui répandus. Les constructeurs vont devoir trouver des solutions alternatives aux méthodes de chauffage trop gourmandes en énergies non renouvelables telles que l’électricité (les panneaux rayonnants par exemple) ou le gaz. Pour utiliser ce type de chauffage, ils devront être associés à une excellente couverture du bâtiment, équivalente à un Bbio de RT2012 -60%. Les systèmes de chauffages privilégiés devront donc consommer des énergies renouvelables : panneaux photovoltaïques, pompe à chaleur, poêle à bois ou granulés…

Un confort thermique accru grâce à la RE2020

Les nouvelles normes apportées par la RE2020 doivent également permettre aux occupants de logements neufs de mieux habiter chez eux. Cela passe par un plus grand confort thermique, indispensable quand on pense aux conditions climatiques actuelles. Le confort de chauffe en hiver devra être complété par une nécessité d’adapter le logement aux conditions climatiques les plus extrêmes, et notamment les canicules estivales.

Avec la RE2020, les logements devront donc fournir à leurs occupants un confort d’été maximal et ce grâce à une meilleure isolation des bâtiments notamment par l’utilisation de matériaux biosourcés comme le bois, aux propriétés thermiques et isolantes très développées.

Quel calendrier pour l’application de la RE2020 dans l’immobilier neuf à Montpellier?

Repoussée déjà plusieurs fois, la mise en application de la RE2020 devra suivre un calendrier précis. Devront donc se conformer à la RE2020 à partir du :

  • 1er janvier 2022 : les bâtiments de logements dont les permis de construire seront déposés après cette date.
  • 1er juillet 2022 : les bureaux, écoles primaires et secondaires dont le permis de construire sera déposé ultérieurement.
  • 1er janvier 2023 : les bâtiments d’habitation, de bureaux et écoles primaires dispensés de permis de construire ainsi que les commerces, hôpitaux et constructions inférieures à 50m².
  • 31 décembre 2022 : entrée en vigueur du label “haute performance énergétique et environnementale”.

Où trouver des logements neufs RE2020 à Montpellier ?

Bien que les constructeurs et promoteurs ne soient pas encore passés à la RE2020, l’immobilier neuf à Montpellier a d’ores-et-déjà fait un premier pas vers les exigences à venir en s’orientant vers un immobilier plus écologique et durable.

C’est le cas par exemple dans certains quartiers montpelliérains, et notamment dans les ZAC. Ces zones d’aménagement concerté sont, par définition, plus à même d’accueillir des programmes plus respectueux de l’environnement. Plusieurs ZAC ont vu le jour récemment à Montpellier : la ZAC Ovalie, la ZAC Parc Marianne, la ZAC de la Restanque…

Les promoteurs y proposent déjà quelques programmes neufs se rapprochant des critères de la RE2020. Dans la ZAC Ovalie, la résidence l’Apsara composée de 50 logements vise par exemple un label E2C2. La résidence So Wood, dans le quartier de Port Marianne, propose quant à elle une construction en bois et béton sur 6 bâtiments, du R+1 au R+9. C’est la première résidence bois d’aussi grande ampleur à Montpellier.

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here