PARTAGER
Rééducation

À la suite d’une petite entorse, lorsqu’on remarche après quelques jours, la rééducation ne s’impose pas. En revanche, après une entorse sévère ou bien à la suite d’une fracture, on passe plusieurs semaines, voir même plusieurs mois sans pouvoir bouger une jambe. La rééducation devient alors clairement indispensable pour redonner de la force et du tonus à nos muscles. C’est une période parfois difficile, douloureuse, et quelques fois très longue, mais c’est un processus auquel on ne peut pas se soustraire.

Pourquoi la rééducation de la jambe est importante ?

Tout simplement car si on repart avec une jambe plus faible, alors on s’expose à toute sorte de problèmes. Une rechute pour une entorse est à prévoir, mais on peut aussi se blesser les ligaments qui sont alors peu protégés par les muscles.

C’est aussi un problème pour la jambe opposée, qui est bien plus sollicitée afin de compenser les manques de sa sœur blessée. Au final, c’est même tout le corps qui peut en pâtir, avec un problème d’équilibre qui peut finir par provoquer des problèmes de dos.

Déroulement d’une rééducation

La rééducation doit débuter le plus rapidement possible. Idéalement, dés la première semaine après une entorse, et juste après le retrait d’un plâtre pour une fracture. Concernant une déchirure des ligaments, la rééducation débutera lorsque les médecins vous penseront prêt.

On commence toujours chez le kinésithérapeute. Au départ, c’est plutôt sympathique, puisqu’on prépare la jambe en effectuant des massages drainants qui permettent de lutter contre les inflammations. Les premières séances sont donc généralement plutôt agréables, même si le kiné peut parfois nous tordre légèrement afin de contrôler notre souplesse.

Les séances vont ensuite se corser progressivement. Le patient doit effectuer des exercices en tout genre, qui lui permettront de se renforcer musculairement, tout en lui faisant gagner en stabilité. Selon le temps passé en immobilisation, l’âge du client et sa blessure, il y aura un nombre de séances minimum à respecter. Pour une grosse entorse de la cheville, il faudra environ une douzaine de séances, pour une fracture tibia péroné, la rééducation sera généralement plus longue.

S’entraîner seul et reprendre son activité

Au départ, on utilisera les outils mis à disposition dans le cabinet du kiné. C’est lui qui dicte la marche à suivre et qui vous indique les exercices à réaliser. Ensuite, lorsqu’il vous sent prêt, il donnera le feu vert pour reprendre tranquillement le sport.

Ensuite, le plus efficace pour retrouver un maximum de sensations, sera de reprendre notre sport habituel, sauf contre-indication du médecin ou du kinésithérapeute. Bien évidemment, il faut que la reprise se fasse en douceur. On ne reprend jamais la compétition immédiatement, et il faudra s’entraîner pendant quelques semaines pour reprendre parfaitement confiance en nos moyens et en notre jambe.

L’auto-rééducation est tout aussi primordiale

Après le passage obligatoire chez le kinésithérapeute, le temps de l’auto-rééducation sera un moment essentiel pour retrouver 100 % de nos possibilités. C’est d’autant plus vrai dans le cas d’une immobilisation longue pour un sportif.

Pour cela, prenez conseil auprès du kiné avec lequel vous avez travaillé préalablement. Il vous conseillera toute une série d’exercices à réaliser chez vous afin de récupérer peu à peu toutes vos capacités.

Certains appareils seront très pratiques pour continuer la rééducation à la maison, notamment en parallèle des séances de kiné. Le vélo d’appartement ou le pédalier (voir) permettent de travailler en douceur tout en accélérant le rythme. Progressivement, le patient va alors retrouver sa musculature habituelle.

La rééducation peut-être un lourd et long parcours du combattant, mais elle peut aussi devenir une véritable source de motivation et changer votre rythme de vie, pour le meilleur. En effet, beaucoup sont devenus sportifs en se rééduquant d’une blessure. Ils ont prix goût au sport et à l’effort physique, et sont alors plus forts après leur blessure.

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here