PARTAGER

Vous avez décidé de changer vos volets puisqu’ils ne répondent plus à vos attentes. Le marché est très vaste depuis quelques années, les fabricants ont donc redoublé d’efforts pour vous combler grâce à de multiples références. 

Les volets roulants sont déclinés en plusieurs couleurs

Si auparavant, le bois était plébiscité par les consommateurs, ce n’est pratiquement plus le cas. Les clients s’attardent davantage sur le PVC qui s’avère être robuste, esthétique et surtout très facile à entretenir. Les volets roulants doivent donc s’adapter parfaitement à votre façade. La couleur de cette dernière devrait vous guider dans le choix des coloris, mais les clients ont une nette préférence pour le blanc ou le gris. 

Des volets connectés pour un maximum de confort

Le PVC est avantageux puisqu’il offre une bonne isolation, si vous souhaitez optimiser les performances énergétiques de votre maison, ce matériau est préférable. Les volets roulants peuvent aussi être en aluminium. Ils proposent deux points forts intéressants puisque de la mousse de polyuréthane a été injectée entre les lames. Cela permet d’améliorer l’isolation à la fois phonique et thermique. Les personnes qui logent dans un environnement bruyant apprécient généralement ces équipements dont l’utilité est double. La technologie a aussi fait son entrée sur ce marché depuis quelques années. Vous pouvez donc gagner en confort grâce à des volets roulants connectés installés par des professionnels.

Pilotez vos volets roulants avec une simple application 

Il est possible de les piloter avec une télécommande, un interrupteur ou une application mobile. Grâce à une tablette ou votre Smartphone, vous fermez les volets que vous souhaitez sans bouger de votre canapé. C’est un avantage considérable qui séduit tous les foyers, et même les seniors. Ils sont ainsi connectés au même titre que le portail, la porte d’entrée ou tous les appareils susceptibles de composer votre ménage

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here