PARTAGER
Rencontre avec un psychologue

La première rencontre avec un psychologue peut être source d’appréhension. Peut-importe la raison qui vous pousse à consulter, cela relève généralement d’un problème intime qu’il n’est pas toujours simple de relater auprès d’un inconnu. On peut alors se retrouver pétrifier au moment du rendez-vous, incapable de faire part des motivations qui vous ont amené à son cabinet. Pour faciliter cette épreuve, plusieurs astuces permettent de bien préparer la première rencontre avec un psychologue.

A quoi sert ce premier rendez-vous ?

Pour bien préparer cette rencontre initiale, il faut bien comprendre son objectif et le rôle qu’elle tient dans la relation psychologue – patient.
Un premier rendez-vous n’engage en rien. Cela signifie que celui-ci vous permettra tout d’abord de déterminer si le praticien vous convient. Il arrive effectivement que le contact « ne passe pas ». L’approche du psychologue peut ne pas vous mettre à l’aise ce qui peut rendre les séances à venir particulièrement compliquées. Il est en effet important que vous soyez à l’aise pour faire part des problématiques intimes que vous souhaitez communiquer.
N’hésitez pas à préparer en amont de la rencontre toutes les questions que vous souhaitez lui poser, allant de sa formation à ses honoraires en passant par le type de pratiques qu’il peut vous proposer. Vous pouvez également vous renseigner sur la durée et la fréquence des séances ou ses horaires de réception.

Le psychologue aussi peut vous poser des questions

Comme l’indique cette praticienne sur son site, pour le psychologue aussi, ce moment est un temps de découverte de vos motivations et de ce qui vous amène à consulter. Il cherchera à comprendre le type de troubles que vous pouvez rencontrer pour commencer à travailler sur une évaluation de la situation. Il pourra pour cela être amené à poser plusieurs questions sur votre histoire de vie, votre rythme quotidien mais également sur vos émotions, vos peurs ou vos angoisses.
Cette étape peut parfois rendre mal à l’aise, auquel cas il ne faut pas hésiter à en informer le praticien qui cherche avant tout à établir une relation de confiance sur laquelle la psychothérapie sera basée.

Quelques astuces pour préparer le premier rendez-vous

Le stress de la situation peut parfois faire perdre un peu ses moyens lors de la rencontre ou tout simplement oublier des éléments qu’on aurait souhaité mentionner. Il n’est en effet pas si rare que des patients sortent du premier rendez-vous et se rappellent au même instant d’une question qu’ils auraient aimé poser au psychologue. Il peut donc être intéressant d’anticiper cet état de fait en prenant note de certains éléments que vous souhaitez absolument faire passer au psychologue lors du premier rendez-vous.
En cas de d’anxiété importante, vous pourrez même tout simplement transmettre votre support papier au praticien qui pourra alors, si vous le souhaitez, répondre à vos différentes interrogations.
A la fin du rendez-vous, n’hésitez pas à faire part de vos doutes, de vos attentes et à demander comment la suite de la psychothérapie est envisagée.

Quelle suite donner après le rendez-vous ?

Une fois ce premier entretien effectué, si vous n’êtes pas à l’aise avec le praticien, pas de panique. Vous pouvez tout simplement de ne pas reconduire et rechercher un autre spécialiste. Si vous doutez, vous pouvez tout simplement organiser un second rendez-vous au cours duquel vous pourrez confirmer ou non vos doutes ou simplement poser de nouvelles questions au psychologue.
Si vous êtes à l’aise, vous pouvez tout simplement commencer à définir le rythme des prochains rendez-vous et échanger avec le spécialiste sur la thérapie à venir. Généralement la fréquence oscille entre une semaine et un mois. Au début, il est préférable de privilégier des rendez-vous rapprochés.
Après la première séance, il ne vous restera qu’à fixer la date de votre prochaine rencontre.

Préparer son premier rendez-vous avec un psychologue

La première rencontre avec un psychologue peut être source d’appréhension. Peut-importe la raison qui vous pousse à consulter, cela relève généralement d’un problème intime qu’il n’est pas toujours simple de relater auprès d’un inconnu. On peut alors se retrouver pétrifier au moment du rendez-vous, incapable de faire part des motivations qui vous ont amené à son cabinet. Pour faciliter cette épreuve, plusieurs astuces permettent de bien préparer la première rencontre avec un psychologue.

A quoi sert ce premier rendez-vous ?

Pour bien préparer cette rencontre initiale, il faut bien comprendre son objectif et le rôle qu’elle tient dans la relation psychologue – patient.
Un premier rendez-vous n’engage en rien. Cela signifie que celui-ci vous permettra tout d’abord de déterminer si le praticien vous convient. Il arrive effectivement que le contact « ne passe pas ». L’approche du psychologue peut ne pas vous mettre à l’aise ce qui peut rendre les séances à venir particulièrement compliquées. Il est en effet important que vous soyez à l’aise pour faire part des problématiques intimes que vous souhaitez communiquer.
N’hésitez pas à préparer en amont de la rencontre toutes les questions que vous souhaitez lui poser, allant de sa formation à ses honoraires en passant par le type de pratiques qu’il peut vous proposer. Vous pouvez également vous renseigner sur la durée et la fréquence des séances ou ses horaires de réception.

Le psychologue aussi peut vous poser des questions

Comme l’indique cette praticienne sur son site, pour le psychologue aussi, ce moment est un temps de découverte de vos motivations et de ce qui vous amène à consulter. Il cherchera à comprendre le type de troubles que vous pouvez rencontrer pour commencer à travailler sur une évaluation de la situation. Il pourra pour cela être amené à poser plusieurs questions sur votre histoire de vie, votre rythme quotidien mais également sur vos émotions, vos peurs ou vos angoisses.
Cette étape peut parfois rendre mal à l’aise, auquel cas il ne faut pas hésiter à en informer le praticien qui cherche avant tout à établir une relation de confiance sur laquelle la psychothérapie sera basée.

Quelques astuces pour préparer le premier rendez-vous

Le stress de la situation peut parfois faire perdre un peu ses moyens lors de la rencontre ou tout simplement oublier des éléments qu’on aurait souhaité mentionner. Il n’est en effet pas si rare que des patients sortent du premier rendez-vous et se rappellent au même instant d’une question qu’ils auraient aimé poser au psychologue. Il peut donc être intéressant d’anticiper cet état de fait en prenant note de certains éléments que vous souhaitez absolument faire passer au psychologue lors du premier rendez-vous.
En cas de d’anxiété importante, vous pourrez même tout simplement transmettre votre support papier au praticien qui pourra alors, si vous le souhaitez, répondre à vos différentes interrogations.
A la fin du rendez-vous, n’hésitez pas à faire part de vos doutes, de vos attentes et à demander comment la suite de la psychothérapie est envisagée.

Quelle suite donner après le rendez-vous ?

Une fois ce premier entretien effectué, si vous n’êtes pas à l’aise avec le praticien, pas de panique. Vous pouvez tout simplement de ne pas reconduire et rechercher un autre spécialiste. Si vous doutez, vous pouvez tout simplement organiser un second rendez-vous au cours duquel vous pourrez confirmer ou non vos doutes ou simplement poser de nouvelles questions au psychologue.
Si vous êtes à l’aise, vous pouvez tout simplement commencer à définir le rythme des prochains rendez-vous et échanger avec le spécialiste sur la thérapie à venir. Généralement la fréquence oscille entre une semaine et un mois. Au début, il est préférable de privilégier des rendez-vous rapprochés.
Après la première séance, il ne vous restera qu’à fixer la date de votre prochaine rencontre.

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here