PARTAGER
De plus en plus de femmes se mettent à la cup

Protection périodique plutôt rare il y a quelques années, la coupe menstruelle se popularise progressivement. De plus en plus de femmes se demandent alors tout naturellement si cette solution est réellement plus intéressante que les tampons et les serviettes. Dans cet article nous faisons le point sur les avantages et les inconvénients et la coupe menstruelle. Découvrez si vous devez passer le pas !

Qu’est-ce qu’une coupe menstruelle ?

Avant d’entrer dans le vif du sujet, redéfinissons ce qu’est une cup. En forme de cône, la coupe menstruelle est réceptacle qui s’insère dans le vagin et agit en tant que protection intravaginale pour les règles.
Composée d’un plastique de qualité médical, on la porte pendant environ 6h avant de la vider, de la rincer et de la réinsérer.

Est-elle facile à utiliser ?

En tant que protection intra-vaginale, la cup peut susciter de l’appréhension. Plus volumineuse qu’un tampon, l’insérer sereinement demande un peu d’habitude. Il existe plusieurs techniques de pliage qui permette d’en réduire le diamètre avant de l’appliquer.
La grande majorité des femmes qui l’utilisent régulièrement font part d’une expérience similaire : les deux à trois premières utilisations sont parfois déroutantes et on cherche la meilleure façon de l’insérer. Mais passer cette phase d’apprentissage, la coupe est ensuite très facile à manipuler, insérer et retirer. En consultant des avis sur la coupe menstruelle, il semble donc qu’il n’y ait pas de difficultés particulières à l’utiliser passer les premières règles.
Le meilleur conseil sur ce point est d’essayer plusieurs modèles jusqu’à en trouver un adapté à votre morphologie.

Les principaux avantages de la cup

Sur le papier et dans les faits, la coupe menstruelle n’est pas dénuée d’avantages.

Une protection plus écologique

C’est d’abord une solution aux règles plus respectueuse de l’environnement. La durée de vie d’une cup est de 5 à 10 ans environ alors que les tampons et les serviettes sont à usage unique. De plus, pour des questions d’hygiène, ces derniers sont conditionnés dans des emballages individuels. A chaque utilisation de ces protections classique, on est donc amené à jeter un papier ou un plastique à la poubelle. La coupe menstruelle étant réutilisable, elle ne génère pas de déchets réguliers et est donc plus écologique.

La cup est plus économique

Pour les mêmes raisons, la coupe menstruelle représente un poids moins important pour le portefeuille. En utilisant une cup tous les 5 ans et avec un cout unitaire d’une quinzaine d’euros, dans une vie, le budget protection périodique s’élèvera à moins d’une centaine d’euro contre plusieurs milliers pour les tampons et les serviettes.

Les limites de la cup

Si la coupe présente de nombreux avantage, elle entraîne également quelques limites que nous vous listons ici.
Tout d’abord, il ne faut pas avoir peur de se salir les mains. En effet, la coupe doit être vidée et rincée au moins toutes les 6h. Par conséquent, vous devez veillez à trouver des WC avec lavabo régulièrement au cours de votre journée. La manipulation est parfois fastidieuse et pourra repousser celles-ci qui supportent mal la vue du sang au moment de la vider.

La coupe est-elle dangereuse ?

De nombreux articles de presse ont fait part d’un risque plus élevé de subir un syndrome du choc toxique en utilisant la coupe menstruelle. Qu’en est-il réellement ? En réalité, il semble que la plupart des articles s’appuyaient sur une étude scientifique menée à Lyon sur les tampons. La conclusion aurait été mal interprétée à tel point que l’auteur de l’analyse a tenu à repréciser que la coupe menstruelle n’est pas exposée à de dangers particuliers liés au SCT.
La coupe menstruelle présente donc de nombreux avantages pour remplacer votre protection périodique, à condition de consacrer suffisamment de temps à sa prise en main, de trouver le bon modèle et de ne pas être gênée à l’idée de la vider.

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here