PARTAGER
Nintendo labo découvrir

Nintendo a toujours été à l’affût de nouveautés ludiques à proposer aux joueurs, on citera par exemple le Virtual Boy ou le Power Glove qui étaient des innovations technologiques en leur temps mais n’ont pas su trouver leur public. N’aimant pas rester sur ces échecs, la firme japonaise a continué sa recherche sur de nouvelles façons de jouer. Après le carton de la Wii en 2006, c’est en 2017 que Big N a renoué avec le succès grâce à sa nouvelle console hybride, la Nintendo Switch. Fort d’un concept à la fois console portable et console de salon, la petite dernière est surtout reconnaissable à ses manettes amovibles Joy-Cons. Un an après la sortie de la Switch, Nintendo pousse le concept encore plus loin avec Nintendo Labo qui abolit les frontières entre le réel et le virtuel.

Un concept cartonné

Nintendo labo construireNintendo Labo a été annoncé le 18 janvier 2018, presque par surprise, mais à grand renfort d’une vidéo de présentation ludique annonçant une nouvelle expérience interactive.

Le géant japonais présente alors le concept qui repose sur trois étapes : construire, jouer, découvrir. Un vision nouvelle de l’intégration de la console de jeu vidéo entre alors dans la vie des ses utilisateurs. La construction passe par le pliage et l’assemblage sans colle de pièces de carton qui prendront le nom de Toy-Con. Il faut ajouter des autocollants réfléchissants et quelques élastiques à certains endroits stratégiques de ces éléments pour que le carton prennent ensuite vie, ou presque. On peut alors insérer les Joy-Cons, fameuses manettes clipsables de la Nintendo Switch, ainsi que l’écran de la console elle-même dans ces créations de carton.

Vient alors la phase de jeu. Chaque kit contient en effet une cartouche renfermant le logiciel qui permet à la fois de construire les Toy-Cons mais surtout de s’amuser avec. Selon le modèle construit, on pourra faire des courses de moto, faire progresser une voiture téléguider, jouer du piano, partir pêcher, s’amuser à interagir avec un habitant farfelu d’une maison ou carrément se prendre pour un robot destructeur géant. Les applications n’ont pas été présentées en profondeur ni en totalité volontairement mais il ne fait aucun doute que Nintendo a prévu un grand nombre d’applications amusantes pour profiter des créations.

Si l’on adhère à l’idée, on voudra certainement comprendre comment tout cela fonctionne. Et c’est là qu’entre en action l’aspect découvrir du concept Nintendo Labo. Le logiciel permettra de lever le voile sur les mécanismes mis en jeu pour créer les interactions. On comprendra alors que les autocollants à surface réfléchissante sont utilisés comme des signaux que le détecteur infra-rouge du Joy-Con de gauche est à même d’interpréter.

Pour aller encore plus loin, on peut également visiter l’atelier qui offre la possibilité de créer nos propres interactions et de mélanger plusieurs Toy-Cons pour en créer un nouveau. Cet aspect créatif, qui devient une première initiation au codage par le biais de la logique conditionnelle, a été présenté en deux vidéos pour le moment. On y apprend comment manier et associer les nœuds d’entrée et de sortie pour obtenir de nouveaux Toy-Cons inédits. Les possibilités semblent immenses et la limite sera très certainement l’imagination du joueur.

Un accueil timide mais confiant

Nintendo labo jouerL’annonce du Nintendo Labo s’est faite en vidéo et c’est par ce biais que Big N continue de distiller ses informations. Les premiers retours des joueurs face à cette nouvelle manière d’aborder le jeu vidéo ont été très tranchés. Certains se sont précipités sur les liens de précommande tandis que d’autres ont crié au sacrilège en voyant le carton apparaître à l’écran. On comprendra par ces retours que certains font partie du public visé et d’autres, pas du tout. Nintendo Labo s’adresse d’abord aux enfants pour leur permettre de s’amuser en créant des objets avec lesquels ils pourront interagir tout en sortant de l’écran de la console hybride. Les grands enfants pourront cependant prendre tout autant de plaisir à leur rythme plus soutenu et même découvrir au fond d’eux une âme de codeur qu’ils ignoraient encore.

Les amateurs du concept sont tout de même nombreux et suivent presque religieusement les vidéos de présentation de l’atelier Toy-Con jusqu’à s’ajouter à un groupe Facebook Nintendo Labo dédié. La firme nippone met en avant la profondeur des logiciels livrés avec les constructions en carton pour attiser toujours plus la curiosité de son public. On apprend dans la dernière vidéo en date comment transformer la voiture télécommandée en un tank d’attaque redoutable : il suffit de programmer la reconnaissance d’un marqueur infra-rouge et d’y associer le déclenchement d’un son, de vibrations ou de l’ensemble si l’envie nous prend.

Nintendo a su revenir sur le devant de la scène vidéoludique avec sa console hybride, la Nintendo Switch mais les idées du géant japonais pour nous distraire ne semblent pas connaître de limites. L’avenir du Nintendo Labo dépendra de la réponse des joueurs lors de sa sortie le 27 avril prochain. Si le concept cartonne, comme on peut s’y attendre, de nouveaux kits devraient voir le jour et agrémenter la gamme de jouets interactifs et créatifs pour notre plus grand plaisir.

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here