PARTAGER

De plus en plus, le devenir de l’Homme et de la planète est un sujet récurrent. Entre les voyages touristiques solidaires, les pratiques de consommation collaboratives au service d’une alimentation durable, le tri et la valorisation des déchets, l’écoconstruction, mais aussi l’usage de moyens de transport plus respectueux de l’environnement notamment, les actions individuelles pour protéger l’environnement sont de plus en plus nombreuses. Et, il est un secteur en particulier qui propose à toute la tribu de se détendre, mais aussi de se divertir de manière durable : les parcs de loisirs.

Les grands axes proposés par les parcs de loisirs « écolos »

Juste équilibre entre le côté spectaculaire des animations et l’intérêt pour les notions environnementales, de nombreux parcs de loisirs se dédient entièrement à l’environnement, à l’image d’Echologia par exemple. Afin de mettre en œuvre leur politique de développement durable, les parcs de loisirs se mettent au « vert ».

Pour cela, ils proposent alors des hébergements insolites, mais aussi respectueux de l’environnement à l’image des cabanes en bois, des tipis et autres tentes en particulier. En parallèle, les parcs proposent également des solutions pour économiser les ressources en énergie et en eau, tout en optimisant la gestion des déchets, des transports, les initiatives ne manquent pas. En proposant des attractions et des animations axées sur les enjeux environnementaux, ils permettent ainsi à toute la famille d’en prendre conscience de manière ludique. De plus, la plupart des parcs proposent des lieux de balades qui permettent de découvrir une biodiversité faunistique et floristique riche, mais aussi parfois même remarquable, de quoi préserver et valoriser un patrimoine.

Les parcs de loisirs nouvelle génération, invitent donc toute la famille à changer leurs habitudes pour protéger l’environnement au sens large, mais aussi éveillent la conscience écologique de tous. Une manière pour tous, de vivre en harmonie avec Dame Nature. Une prise de conscience qui va même au-delà tant l’enjeu est de taille. Et pour cause, une commission développement durable a été créée au sein du Syndicat National des Espaces de Loisirs, d'Attractions et Culturels – autrement dit le SNELAC – en France !  

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here