PARTAGER

L’électro-encéphalogramme encore appelé EEG est un tracé représentant avec précision l’activité cérébrale par milliseconde. Il permet de comprendre le fonctionnement du cerveau. L’appareil qui affiche ce tracé sur son écran a été inventé par un médecin allemand en 1929. Nous vous en disons plus dans les lignes qui suivent.

L’histoire de l’EEG

L’électro-encéphalogramme est un tracé qui montre l’activité du cerveau. L’examen pendant lequel on étudie ce tracé s’appelle . électro-encéphalographie. Tout comme l’électrocardiogramme affiche l’activité cardiaque, l’EGG étudie l’activité du cerveau avec des électrodes posées sur le cuir chevelu. Ce fut l’invention d’un physiologiste allemand appelé Hans Berger

Son étude de l’activité électrique du cerveau a commencé dans les années 1920. Il fut le premier à faire l’amplification du signal obtenu. Le premier signal d’activité cérébrale a été enregistré par lui en 1929. Il est également le premier à faire la description des tracés en vagues qu’il nomma ondes alpha et bêta. 

Il fait aussi le premier, la description des tracés inhabituels remarqués chez les patients atteints d’épilepsie. Son invention n’est reconnue qu’en 1934, après qu’un médecin britannique nommé Edgar Adrian ait repris et achevé ses travaux. Celui-ci a d’ailleurs obtenu le Prix Nobel en 1932. C’est dans les années 1950 que l’utilisation de l’EEG devient courante surtout pour diagnostiquer l’épilepsie. La transmission eeg (électroencéphalogramme) commence ainsi son expansion.

Le fonctionnement de l’EGG

L’examen appelé électro-encéphalogramme se fait sans douleur ni contraintes. Une vingtaine d’électrodes sont simplement placées sur le cuir chevelu du patient. Ces nombreuses électrodes sont enduites d’une pâte qui conduit l’électricité. Cette pâte contient du sel et s’élimine facilement par un nettoyage au shampoing. 

L’activité électrique des neurones est alors enregistrée par les électrodes et s’affiche sur l’écran de l’appareil. Une importante amplification du signal est nécessaire pour qu’il soit lisible sur l’écran ou imprimable. Autrefois, les courbes se traçaient sur du papier millimétré pour être interprétées. 

Aujourd'hui la lecture se fait sur ordinateur après une conversion numérique du signal. L’électro-encéphalogramme est utilisé en neurosciences cognitives et dans la neurologie pour des diagnostics particuliers. Le tracé EEG est efficace pour reconnaître certains états psychologiques. Il constitue un atout précieux pour le diagnostic rapide de l’épilepsie et son suivi. Son utilisation permet de détecter ces anomalies très tôt chez l’enfant.

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here