PARTAGER

Le jour J approche, vous allez accoucher prochainement. En pleine grossesse, vous voilà aux alentours du 5e de grossesse. C’est le moment idéal pour penser à son arrivée qui approche à grands pas. Et pour que ses premiers jours, ses premières heures se passent au mieux à la maternité, vous avez préparé avec soin son trousseau. Vous avez également pensé à mettre dans une valise, ce dont vous aurez également besoin pour que le séjour au service maternité soit aussi douillet pour vous. Et, tout en y réfléchissant, vous avez porté une attention particulière pour sa venue dans votre quotidien. Période idéale pour faire les emplettes en amoureux, en famille ou avec les copines, vous avez trouvé la table à langer, la baignoire, mais aussi les ustensiles pour lui confectionner de succulents petits plats et lui permettre de développer au fil des mois son palais. Et s’il est une chose à laquelle on ne pense que peu après l’achat de son lit, l’agencement de sa future chambre, c'est de bien l’équiper. Gros plan sur les équipements pour assurer son confort, mais aussi sur les gestes pour l’aider à bien dormir

Le trousseau de bébé pour l’arrivée à la maison

La liste des indispensables

Après l’accouchement, vous allez rentrer à la maison avec votre bout’chou. Vous serez alors contente et sereine d’avoir tout préparé pour l’habiller, mais aussi pour lui permettre de dormir du sommeil du juste. En règle générale, il faut prévoir 6 pyjamas en coton, 8 bodys, 4 paires de chaussettes, 2 bonnets, 10 bavoirs, 1 cape de bain, mais aussi et surtout une gigoteuse. Et pour cause, inutile de prévoir un oreiller, du linge de maison, une couverture ou encore une couette ! Avant l’âge de deux ans, la gigoteuse – également appelée turbulette, douillette, dors bien ou encore sac pyjama – se suffit à elle-même. Elle lui permet alors de bénéficier de nuits sereines, à bonne température. Bien enveloppé dans sa gigoteuse tartine et chocolat, bébé ne risquera pas de transpirer, de souffrir d’hypothermie, de s’étouffer, mais surtout il sera à l’aise et en sécurité. 

Les astuces pour bien choisir sa gigoteuse

Parmi la large gamme de gigoteuses, aussi belles, douces et colorées les unes que les autres, vous devez opter pour un modèle facile à mettre, adapté à son utilisation. Certaines sont en effet adaptées pour le siège auto et d’autres sont munies de jambes séparables si votre bébé est des plus remuants. Mais, le plus important est d’en choisir une qui convienne à son âge, à sa taille. Tout comme vous, qui n’êtes pas à l’aise dans une paire de chaussures trop grande ou trop petite, votre bébé ne doit ni nager ni s’y sentir à l’étroit. Vous pouvez alors préférer des modèles évolutifs et ajustables pour l’accompagner plus longtemps. Ensuite, faites attention au TOG de la turbulette. Il s’agit d’un indice thermique, noté sur l'étiquette. Et, plus il est élevé, plus la gigoteuse tiendra chaud. En fonction de la saison, de la température de la chambre, pensez à bien regarder cet indice, c’est un critère déterminant dans le choix de la turbulette. En général, le TOG 0.5 est idéal en été, le TOG 2 pour la mi-saison et le TOG 3 pour l’hiver. Cela n’exclut pas d’opter pour un modèle avec fines bretelles, avec manches détachables, à moufles par exemple, pour s’adapter au mieux à la saison.

Les règles d’or pour faciliter son endormissement

Si la gigoteuse est sa seconde peau pour que votre bébé se repose dans de bonnes conditions, doudou reste le compagnon indispensable de son sommeil notamment. En marge, parce que de nombreux bébés ont des troubles du sommeil et que pendant les deux premiers mois de sa vie, il lui faut dormir entre 16 et 20 heures plus particulièrement, suivez ces astuces bien-être. 

En pratique, jusqu’à ses 6 mois, vous pouvez prendre votre bébé et l’installer dans votre chambre pour qu’il dorme. Cela le rassurera et vous aussi ! Attention, la température doit être de 19 ou de 20°C. Et même s’il bouge, qu’il choisit lui-même sa position, mettez-le toujours sur le dos. Pour qu’il puisse récupérer de sa fatigue, grandie et se développer correctement, n’attendez pas pour le coucher dès que les premiers signes de fatigue sont là : pleurs, agitation, bâillements, frottement des yeux. Tant pis si votre tante Huguette est venue exprès ! Pour qu’il s’endorme bien, pensez à ritualiser cette étape. Vous pouvez entonner une berceuse, lui faire un câlin, faire le calme, prévoir un doudou notamment. Attention, cela ne doit pas excéder 10 minutes. Et surtout, n’intervenez pas systématiquement s’il pleure, la plupart du temps il se rendort rapidement. Bien entendu, cela n’exclut pas de rester vigilant, car cela peut s’agir d’une poussée dentaire et dans ce cas, vous pouvez intervenir pour soulager sa douleur

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here