PARTAGER

Le chiffre d’affaires renvoie à la performance commerciale réalisée par une entreprise au cours d’une période donnée. Il est directement lié à l’activité de l’entreprise. Le chiffre d’affaires peut être calculé pour une période mensuelle, trimestrielle ou annuelle. Comment calcule-t-on le chiffre d’affaires ? Nous vous disons tout dans cet article

Chiffres d’affaires et évaluation de l’activité

Le chiffre d’affaires d’une entreprise renvoie à la somme des ventes effectuées par cette dernière. Il peut être déterminé hors taxes (HT) et il peut également être déterminé en prenant en compte la TVA, dans ce cas il est question d’un chiffre d’affaires TTC, c’est-à-dire toutes taxes comprises. Plusieurs autres indicateurs découlent du chiffre d’affaires et permettent à différents niveaux d’évaluer la performance de l’entreprise, il s’agit de la marge commerciale, de la valeur ajoutée, de l’excédent brut d’exploitation ou encore du chiffres d’affaires par salarié. 

Du point de vue de l’analyse financière, le chiffre d’affaires permet d’évaluer l’activité commerciale d’une entreprise ainsi que ses parts de marché dans un secteur concurrentiel. Pour comprendre la définition du chiffre d’affaires, il est utile de connaître sa formule de calcul. Pour calculer le chiffre d’affaires, il faut multiplier le prix de vente unitaire par le nombre de quantités vendues.

Comment interpréter la valeur du chiffre d’affaires ?

Le chiffre d’affaires est un indicateur qui peut être diversement interprété. Il peut permettre par exemple d’effectuer des comparaisons sectorielles. Au sein du même secteur d’activité, les différentes sociétés peuvent être réparties par leurs poids respectifs dans le chiffre d’affaires total du secteur, ce qui permet de déterminer les parts de marché de chaque entreprise. Cette répartition en parts de marché permet à chaque entreprise de se positionner par rapport à son concurrent.

Les fluctuations du chiffre d’affaires ont sur un autre plan une forte incidence dans la gestion financière de l’entreprise. L’activité des entreprises peut être marquée par une forte saisonnalité qui fait qu’à certaines périodes on observe des pics au niveau de l’activité commerciale et à d’autres périodes plus calmes, on se situe au creux de l’activité. Ces différentes évolutions du chiffre d’affaires sont prises en compte dans la gestion de trésorerie de l’entreprise. Cette trésorerie doit toujours être positive. Un suivi régulier du chiffre d’affaires autrement dit des encaissements réalisés permet d’anticiper les déficits de trésorerie et de les combler.

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here