PARTAGER
Source : Pixabay

Vous avez tous entendu parler du trouble TDAH, c’est-à-dire d’un trouble du déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité. Mais savez-vous réellement ce que c’est et ce que ça implique pour ceux qui souffrent de ce trouble neurologique ? On vous en dit un peu plus sur cette maladie et sur les traitements envisageables.

Qu’est-ce le TDAH ?

Le TDAH est un trouble neurologique qui empêche les personnes qui en sont atteintes de contrôler leur comportement et de maintenir leur concentration. Il s’agit d’une maladie généralement diagnostiquée dès l’enfance. Cependant, ce trouble continue à se manifester à l’âge adulte. Les Symptômes sont liés à l’inattention, à l’hyperactivité et l’impulsivité. Cette combinaison de symptômes entraîne des graves difficultés scolaires chez les enfants qui sont atteints par le TDAH. Il faut savoir que 3 à 5 % des enfants en souffrent, et que la plupart d’entre eux sont des garçons. Les enfants touchés par un trouble du déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité adoptent des comportements semblables à ceux adoptés par les enfants normaux. Mais ces comportements sont exagérés et compliqués à gérer !

Comment reconnaître le TDAH ?

Un enfant souffrant du TDAH va être inattentif, ne va pas réussir à se concentrer et va être très impulsif. Il s’agit d’un désordre neurobiologique qui peut entraîner une perte de la mémoire à court terme. Ces patients ont parfois des difficultés à accomplir des tâches simples, et ont également des problèmes de sommeil. La concentration est souvent compliquée. Ils ont des difficultés à choisir une seule activité et n’atteignent que rarement des objectifs considérés comme simples. Cependant, le TDAH ne s’exprime pas toujours de la même manière chez les enfants, des degrés ayant été découverts. Cependant, il est convenu que les jeunes souffrant de TDAH sont difficiles à gérer et sont une source d’angoisse pour les parents et leurs amis.

Comment soulager le trouble du déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité ?

Plusieurs solutions peuvent être envisagées, mais celle qui nous intéresse aujourd’hui n’est autre que la remédiation cognitive. Les enfants souffrant de TDAH ont des difficultés quotidiennes et ces dernières ont des conséquences sur leur vie sociale et leur autonomie. Il faut donc les prendre en charge pour les aider et les accompagner efficacement, afin qu’ils ne soient pas pénalisés dans leur vie future. La prise en charge appelée la remédiation cognitive est une technique utilisée en psychiatrie pour aider les personnes souffrant notamment de TDAH à récupérer et développer leurs capacités cognitives. Il s’agit de les conseiller et de les aider à compenser ce qui leur manque. C’est en développant de nouvelles fonctions cognitives que les enfants atteints de TDAH pourront être autonomes et ainsi avoir une vie plus « normale ». Ils sauront se gérer grâce à ces techniques qui ont été acceptées par le corps médical, et notamment par les neurologues. Ces derniers s’accordent en effet à dire que la remédiation cognitive est efficace sur ceux qui souffrent de trouble du déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité.

Le TDAH est un trouble neurologique handicapant, mais il est possible de mettre en place des solutions efficaces pour garantir à ceux qui en souffrent une vie sans encombre. La remédiation cognitive en fait partie.

PARTAGER

1 COMMENTAIRE

  1. Etant psy clinicienne, j’oriente mes jeunes patients vers des neuropsy et/ou psychiatre si besoin pour un accompagnement adapté ! Il m’arrive parfois de recevoir des adultes mais les symptômes sont moins bruyant que chez les enfants.
    Merci pour cet article,

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here