PARTAGER
site de streaming

Les films et séries sont de plus en plus consultés en ligne. Vous pouvez trouver en un clic un site de streaming répertoriant des milliers de films et de séries. Parmi eux, Libertyland est l’un des plus populaires. Mais cela est-il légal ? On vous en dit plus sur ce sujet sulfureux !

Libertyland : Des milliers de films et de séries à portée de clic

Que vous souhaitiez voir des films ou des séries, en VF ou en VO, en 720 p ou en 4K, toutes ces options sont disponibles. Ce large choix est possible grâce aux partenariats de Libertyland. En effet, suite à sa fermeture en mars 2018 et à la condamnation des quatres administrateurs à de la prison ferme, le site redirige désormais les internautes vers des liens de streaming et de téléchargement de sites de téléchargement

Une interface claire qui a su séduire les utilisateurs

Le premier facteur qui fait fuir les utilisateurs sur un site de streaming est l’interface de la page d’accueil, souvent de mauvaise qualité et ouvrant parfois des pop-ups intempestifs au moindre clic.

Libertyland propose une interface claire et facile à utiliser pour les internautes :

  • Un en-tête permettant d’effectuer une recherche
  • Un menu simple permettant d’accéder à toutes les séries et tous les films
  • Les dernières nouveautés de films répartis sur 10 films.
  • Les films populaires, la aussi répartis sur 10 films
  • Les séries en streaming et téléchargement
  • Les documentaires
  • Un menu latéral permettant de trier les films par genre
  • Un menu latéral permettant de choisir les films par année
  • La liste des partenaires
streaming film et séries

Libertyland, un changement de modèle suite à une fermeture

Il était jusqu’en 2011 possible de télécharger des vidéos directement sur le site. Mais alors que le site comptabilisait 800 000 visiteurs. En 3 ans, il s’était imposé comme l’un des sites de streaming et téléchargement les plus populaires. Mais, comme ce site était illégal, ce succès a attiré l’attention de l’ALPA et de la SACEM qui ont demandé à la gendarmerie de retrouver les administrateurs et de fermer le site.

Mais rebelote, suite à la fermeture de 2011, un nouveau site vit le jour 8 mois plus tard. S’en suivit une nouvelle arrestation et la découverte d’un compte offshore dans les îles vierges britanniques et d’un second en Lettonie. Les administrateurs furent condamnés pour non-respect du droit d’auteur, contrefaçon en bande organisée et fraude fiscale.

Et cela n’a pas de fin. Depuis, un autre site a vu le jour : libertyland.al, l’actuel site web, dont le modèle à changer afin de ne pas héberger directement de contenu piraté et d’éviter de possibles sanctions judiciaires. Le site ne propose désormais que du streaming et du téléchargement via des liens externes. Mais cela n’est pas pour autant plus légal.

Comment se finance Libertyland ?

Avant sa fermeture, les administrateurs généraient des revenus via les bandeaux publicitaires (environ 100 000 euros par an). Désormais, les liens affiliés Amazon et les partenariats mis en place assurent les revenus du site web. Ce qui est étonnant !

Libertyland : une sanction pour utiliser ce site ?

Télecharger un film ou une série sur un site de téléchargement illégal constitue du piratage. Si vous utilisez Libertyland pour acheter un produit via un lien Amazon, vous êtes dans la légalité. Cependant, si vous choisissez de vous rendre sur l’un des trois sites de téléchargement partenaires, vous vous exposez à des sanctions judiciaires pour toutes les œuvres protégées par un droit d’auteur. Généralement, les sanctions s’arrêtent à une simple contravention

Les limites de streaming et de téléchargement

La durée maximale de streaming et le nombre de téléchargement sont fixés par les partenaires de Libertyland. Pour un accès illimité aux téléchargements et à sa vitesse et pour regarder en streaming des vidéos sans limite de temps, il vous faudra débourser un abonnement premium, de quelques euros par mois. Mais là aussi, attention, cela n’est toujours pas légal !

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here