PARTAGER
art japonais

Le Japon est un pays qui attire de plus en plus l’attention en occident depuis ces dernières années. Cela est dû à ses nombreux sites magnifiques comme le Mont Fuji ou ses châteaux datant de l’époque féodale, mais ce qui intrigue également beaucoup ce sont ses arts traditionnels qui sont perpétués depuis des centaines d’années sur le territoire nippon. Il en existe en réalité énormément et il serait trop long de tous les passer en revue, néanmoins il est intéressant de se pencher sur les principaux afin d’avoir un aperçu de ce qu’est la vraie culture zen japonaise.

L’ikebana

L’ikebana est un art floral dans lequel on retrouve des compositions florales très épurées et très harmonieuses. Si vous avez eu la chance de vous rendre au Japon lors d’un voyage ou d’un séjour quelconque vous avez peut-être pu en apercevoir sur le tokonoma d’une maison ou à l’entrée d’un hôtel ou d’un restaurant. C’est en effet souvent là qu’elles sont exposées.

Mais au-delà de leur fonction décorative qui n’est en réalité pas là l’essence de leur création, les composition ikebana sont pour les japonais qui pratiquent cet art une réelle façon de s’accomplir dans la voie du zen et de se libérer à travers les éléments floraux. Chaque détail que ce soit le vase ikebana, les fleurs ou même la manière dont celles-ci sont agencées à son importance.

Si vous avez l’occasion de passer dans la ville de Kyoto il serait dommage de ne pas faire un détour dans le musée de l’ikebana de la ville. Vous y découvrirez de très nombreuses compositions toutes différentes présentées dans des vases ikebana originaux et vous pourrez surtout découvrir de vos propres yeux à quoi ressemble cet art minimaliste mais en même temps très riche d’un point de vue symbolique et culturel.

ikebana

La cérémonie du thé (chanoyu)

Parmi tous les arts traditionnels japonais la cérémonie du thé est certainement ce qu’il y a de plus accessible pour quelqu’un qui souhaite s’immerger dans la culture zen locale. Elle ne coûte en effet pas si chère, peut être partager avec ses amis ou son conjoint et vous trouverez des maisons de thé un peu partout sur l’archipel japonais qui vous accueilleront pour partager une bonne tasse de matcha.

Très trop les japonais avaient en effet découvert les bienfaits du thé verts qu’il s’agisse du sencha mais aussi du matcha à tel point qu’il était autrefois utilisé uniquement dans un but médicinal et non gustatif. Avec le temps cette boisson à gagner les faveurs des nobles japonais et sa dégustation à prit une tournure bien plus artistique codifiée par de nombreuses règles qui mettent en avant les mœurs japonaises.

À travers tous ces codes qui pourraient peut-être paraître excessifs pour quelqu’un qui est totalement inconnu à la culture japonaise la cérémonie du thé met en réalité en avant quatre grandes valeurs que sont :

  • l’harmonie
  • le respect
  • la pureté
  • la tranquillité
cérémonie du thé

La calligraphie

Bien plus qu’une simple façon de transmettre un message, une prière ou un récit la calligraphie est au Japon une réelle forme d’art. La forme avec laquelle on écrit est au moins aussi importe que ce que l’on écrit.

On retrouve des calligraphies un peu partout comme dans les tokonoma derrière une composition ikebana ou bien un bonzaï. À travers cette pratique très minutieuse et reposante celui qui porte la calligraphie comme une réelle forme d’art s’accomplit à sa manière dans la voie du zen, de la même manière que pourrait le faire un maître ikebana, un maître d’estampe ou un pratiquant du yabusame (tir à l’arc à cheval).

calligraphie japonaise
PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here