PARTAGER

Organiser un enterrement n'est jamais simple. En effet, la perte d'un proche est une étape difficile dans la vie de chacun. Néanmoins, il faut garder un maximum d'énergie pour préparer les obsèques comme il se doit. Dans cet article, vous trouverez quelques conseils pour vous accompagner dans cette organisation, qui peut parfois s'avérer plus compliquée que prévue.

Choisir la sépulture

Il existe deux formes de sépultures : la crémation et l'inhumation. La crémation, également appelée incinération, est de plus en plus utilisée dans notre société. Elle nécessite une autorisation fournie par le maire de la commune où le décès a eu lieu. Le prix est assez variable d'une commune à l'autre. En ce qui concerne l'inhumation, le corps est directement enterré. Le lieu de l'inhumation peut être dans la commune où a eu lieu le décès, là où se trouvait le lieu de résidence, ou là où se trouve déjà un membre de la famille du défunt.

Choisir le cercueil

Pour que le corps soit bien protégé après l'inhumation, il est nécessaire de choisir un cercueil en bois solide comme le chêne. Dans le cas d'une crémation, le cercueil sera brûlé avec le corps du défunt. Il n'est donc pas nécessaire de choisir un cercueil coûteux. Il existe par ailleurs des cercueils en aggloméré ou en carton, spécialement dédiés à cette forme de sépulture.

Choisir le cercueil et le monument funéraire

Si vous souhaitez acheter un monument funéraire, sachez qu'il en existe de différentes formes, tailles et matières à des prix différents. La plupart sont en granit, qui se décline en plusieurs types comme le granit noir ou le granit du Tarn. Pour les budgets restreints, il est possible d'acheter un monument funéraire d'occasion après une reprise de concession communale. Il est fortement conseillé de faire graver le nom, prénom, ainsi que la date de naissance et de décès du défunt sur la pierre tombale.

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here