PARTAGER

Une effraction se produit tous les 25 secondes en moyenne en France, un chiffre particulièrement alarmant. Le butin des malfrats s’élève quant à lui à 3 000 euros en moyenne, sans compter les éventuelles violences physiques et les séquelles psychologiques que les cambriolages entraînent. Que vous viviez seule, en couple ou en famille, il est important de bien sécuriser sa maison. Il existe pour cela différents dispositifs, comme la télésurveillance, les alarmes, etc. Faisons le point sur ces solutions.

Un système d’alarme avec télésurveillance

Pour décourager les malfaiteurs mais aussi pour une protection optimale en cas de tentative d’effraction, le système d’alarme avec télésurveillance est le le plus recommandé.

Le mode de fonctionnement

Vous pouvez opter pour une caméra filaire ou la version IP, sans fil et fonctionnant par Wifi. Chacun a ses avantages. La première est plus difficile à installer mais son signal vidéo sera plus difficile à brouiller par les malfaiteurs, mais il existe aussi aujourd’hui du matériel sans fil doté de fonctions innovantes (GSM, antibrouillage…). C’est le cas pour les alarmes Verisure par exemple.

Quel que soit votre choix, il est toujours préférable de coupler votre caméra avec une télésurveillance. Cela consiste à relier votre système aux services d’une société spécialisée en la matière. Si une tentative d’effraction se présente, les agents présents au centre en seront alertés et pourront interpeller l’intrus à distance et faire intervenir les forces de l’ordre. Vous profitez d’une surveillance permanente pour un abonnement mensuel de plusieurs dizaines d’euros.

Vous pouvez également commander le système à distance lorsque vous êtes absent. Depuis votre smartphone, vous pourrez alors enclencher/désactiver l’alarme et voir en temps réel ce qui se passe chez vous.

Systèmes de sécurité

Pourquoi opter pour une télésurveillance au lieu d’une vidéosurveillance ?

L’avantage d’opter pour la télésurveillance plutôt que la vidéosurveillance, c’est que vous profitez de la vidéo en direct, et d’un accompagnement depuis l’installation du matériel jusqu’à la gestion des dangers qui peuvent se présenter. Dans le cas d’une simple vidéosurveillance, vous choisissez et installez en effet tout l’équipement de A à Z par vous-même, et vous ne pouvez visualiser les images qu’après coup. Dans le cas de la télésurveillance, vous avez les images en direct sur votre smartphone dès que l’alarme se déclenche, ou bien elles sont relayées à l’agence de télésurveillance qui peut ainsi procéder à une levée de doute.

Les professionnels peuvent vous proposer une installation sur-mesure, en prenant en compte la configuration de votre logement. Vous pouvez également profiter de fonctionnalités plus poussées. Certains prestataires en télésurveillance proposent par exemple un brouillard anti-cambriolage. Si l’intrusion est avérée, les agents de télésurveillance déclencheront un brouillard artificiel pour réduire la visibilité du cambrioleur en l’espace de quelques secondes.

La sirène

La sirène peut également s’ajouter à votre système. Elle permet à la fois de perturber les cambrioleurs dans leurs actes mais aussi d’alerter tout le voisinage de ce qui se trame. Pour être parfaitement efficace, la sirène doit être suffisamment puissante.

Vous pouvez également opter pour un modèle doté d’un flash lumineux afin de perturber davantage les intrus. Il pourra être couplé à une sirène extérieure pour alerter les voisins afin qu’ils appellent les forces de l’ordre si ces dernières ne sont pas déjà en route.

Le simulateur de présence

C’est une autre solution à envisager, sachant que la majorité des cambriolages ont lieu lorsque les occupants sont absents : heures de bureaux, vacances, périodes des fêtes, etc. Le principe est de mettre en marche des appareils électriques/électroniques pour faire penser que les propriétaires sont présents.

Vous pourrez les déclencher via plusieurs moyens : avec une télécommande, par wifi ou encore par pré-programmation. Pour cette dernière, il suffit de programmer à l’avance l’heure à laquelle chaque appareil s’enclenchera.

Pour plus de praticité, vous pourrez opter pour un système domotique. Cela vous permettra d’abaisser vos volets, d’allumer la lumière ou encore de mettre en marche le lecteur CD par le biais d’une simple application installée sur votre smartphone.

famille maison sérénité

Protéger les points d’accès

Outre l’installation d’un système efficace, certaines précautions contribuent également à éloigner le danger de vos proches et de vos biens. Il existe pour cela des solutions simples ne nécessitant pas obligatoirement un budget important.

Des vitres anti-effractions

Des vitres simples peuvent être forcées en l’espace de 10 secondes par des cambrioleurs expérimentés. Il est alors recommandé de les remplacer par des vitres anti-effractions, en particulier si vous vivez dans une zone isolée.

Il ne faut pas seulement s’attarder sur les vitres du rez-de-chaussée. Sécurisez également celles qui se trouvent à l’étage, à la cave ou encore au niveau du toit. Vous pouvez également installer des barreaux scellés aux murs ou encore faire installer des rideaux métalliques. Mais le premier réflexe reste de bien verrouiller vos fenêtres, surtout lorsque vous vous absentez.

Faire installer des volets

L’idée est de ralentir au maximum les malfaiteurs qui prennent en général la fuite lorsqu’ils ne parviennent pas à s’introduire dans une maison au bout de quelques minutes. Les volets constituent pour cela un rempart supplémentaire efficace.

Préférez des modèles en métal plutôt qu’en bois pour plus de robustesse. Faites également installer des serrures multipoints. C’est autant valable pour les fenêtres que les volets et les portes.

Faire blinder sa porte d’entrée

La grande majorité des tentatives d’effraction se font par la porte d’entrée. Vous pourrez alors soit faire installer une porte blindée, soit faire blinder celle qui est déjà présente, ce qui vous coûtera moins cher.

Cela consiste à fixer une plaque de tôle à l’arrière de la porte ou à glisser la porte dans une enveloppe métallique. Couplez cela avec une serrure A2P et votre porte d’entrée n’aura plus rien à craindre face aux cambrioleurs. La majorité de ces derniers ne dispose en effet pas du matériel et de l’expérience nécessaire pour venir à bout de ce genre d’installation, et abandonneront bien vite leur tentative.

Renforcer sa porte de garage et son portail

Vous aurez beau renforcer les autres points d’accès, s’il y en a un seul de défaillant, c’est toute la sécurité de la maison qui est compromise. Ne négligez donc pas votre porte de garage, surtout si cette dernière communique avec l’intérieur de votre maison. Vous pouvez la renforcer en optant pour un modèle en acier ou en adaptant les verrous.

Il en va de même pour le portail. Il vaut mieux opter pour un modèle en acier plutôt qu’en PVC, avec une serrure multipoints renforcée. Pour la clôture, optez pour un modèle d’au moins 2 m avec des tiges en métal épais et resserrés pour limiter les risques d’escalade.

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here