PARTAGER

Les moustiques sont perçus comme les insectes les plus dangereux sur terre à cause du nombre de décès annuel qu’ils entrainent. Ils sont vecteurs de plusieurs maladies hydriques qui peuvent être fatales si elles sont mal traitées. Encore appelé culicidés, ce sont plus de 3000 espèces présentes dont les plus fréquents sont les anophèles, les culex et les Aedes. Ce sont ces dernières qui feront l’objet de cet article. Découvrez ici pourquoi les Aedes font partir des espèces les plus dangereuses du règne des culicidés.

Caractéristiques des moustiques du genre Aedes

Les moustiques Aedes sont constitués des espèces généralement appelées « le moustique tigre ». En effet, il fait partir des espèces d’insectes diptères de la famille des culicidae originaire d’Asie du Sud et est perçu comme l’une des espèces les plus invasives du monde. C’est un petit moustique noir de 5 mm environ qui présente des rayures horizontales argentées ou blanches. Il a la particularité de piquer plusieurs fois une même personne et peut circuler aussi bien le jour que la nuit. Cependant, ce type de culicidés se développe majoritairement en zone urbaine dans des gîtes de laves aussi bien naturels (creux de rocher, d’arbres, eaux stagnantes) qu’artificiels (pots de fleurs, récipients ou boites de conserve mal vidés…). Il est réputé pour être vecteur à lui seul de plusieurs maladies, et ses œufs peuvent hiberner des mois sans eau.

moustiques aedes

Quelles sont les maladies vectrices des moustiques Aedes ?

Les moustiques Aedes sont vecteurs de plusieurs maladies et virus ayant fait l’objet d’épidémie dans plusieurs pays. En fait, d’après l’OMS, plus de la moitié de la population mondiale vit dans les pays où cette espèce est présente. Les moustiques sont de dangereux vecteurs de maladies à travers leur repas de sang qu’ils prélèvent sur les humains et les animaux.

Les maladies et virus véhiculés par le moustique Aedes sont : Le virus de la crosse, fièvre jaune, chikungunya, zika, dengue, virus du Nil occidental, et certains types de filarioses très sévères.

Quels sont les moyens de luttes contre cette espèce de moustique ?

Ces moustiques ont un très fort taux de reproduction. En effet, ils n’ont besoin que d’une zone humide et d’une température adaptée pour se reproduire. Cependant, bien que les moyens de luttes soient précaires, il en existe qui pourront réduire considérablement la flambée d’éclosion de ces espèces. Ainsi, pour limiter le risque de ponte, d’importation et d’implantation de moustiques et des maladies dites vectorielles, vous pouvez :

  • sensibiliser les personnes résidant dans les zones de gîtes à garder leur environnement toujours sec et propre ;
  • retourner les seaux, vider les coupelles sous les pots de fleurs ;
  • utiliser des antimoustiques (moustiquaires, spray, ultrason, prise, spirale lampe et bougie antimoustique) ;
  • utiliser les plantes antimoustiques (lavande, citronnelle, mélisse…) et s’habiller de sorte à bien se couvrir, etc.

Pour conclure, les Aedes sont considérés comme des moustiques parce qu’ils se multiplient très vite et sont présents dans plusieurs pays. Ils sont surtout vecteurs de plusieurs maladies potentiellement mortelles. Il est impératif de bien se protéger pour lutter contre ces insectes.

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here