PARTAGER
emballage produit

L’emballage des produits du commerce est le nerf de la guerre au conditionnement. D’autant plus depuis que le e-commerce est devenu un mode de vente répandu dans le monde entier. Les grandes entreprises, les sites marchands trouvent leur succès dans une cohérence inconditionnelle en matière de logistique. L’emballage des produits de vente est un point crucial de cette logistique. C’est pourquoi il est primordial de bien choisir l’emballage qui permettra une protection et un acheminement sans encombres.

Un emballage qui facilite la logistique…

A quoi ressemblerait le transport des produits de consommation sans emballage ? Dans l’antiquité, les amphores, les paniers servaient à transporter des liquides et des produits périssables ou non. Heureusement, aujourd’hui la technologie permet d’empaqueter les produits dans des emballages appropriés qui peuvent épouser toutes les formes possibles. Que vous vendiez de la nourriture, des pièces pour automobiles ou des médicaments, vous trouverez la protection adaptée.  En résumer, plus l’emballage du produit épouse sa forme, plus il y a un gain de place et, par conséquent, plus il est possible de remplir une palette, un camion ou un entrepôt.

Un emballage bien choisi permet de gagner de la place… et du temps. En effet, si l’emballage correspond au produit, il n’y a pas de risque que ce dernier soit endommagé ou défraîchi. A chaque produit sont packaging. L’emballage alimentaire en plastique sera des plus hermétique et conservera parfaitement des produits périssables. Les alvéoles à œufs n’auront évidemment pas les mêmes caractéristiques de protection que les barquettes à fruits ou les plateaux à biscuits. La différence est évidente, tant dans la forme que dans le matériau des emballages.

Qui préserve le produit des agressions extérieures…

Un emballage bien choisi permet à une entreprise d’optimiser de la place et du temps tant dans le stockage que dans le transport et la livraison des ses produits. Des avantages qui ne vont pas sans la qualité de ce conditionnement. Le plastique qui constitut le matériau principal des boîtes, des barquettes ou des plateaux nécessaires au conditionnement des produits est déterminé par sa solidité. Les principaux types de plastiques sont le PS (polystyrène), le PET ou le PV (polyéthylène). Ils sont prisés par les grandes entreprises comme les petites car leur rapport qualité/prix est le meilleur.

Le plastique est donc toujours aussi utile pour qui veut protéger au mieux ses produits. Il est aussi un enjeu majeur de nos modes de consommations éphémères. Nombreuses sont les enseignes qui s’engagent dans une démarche écologique. Elles trouveront leur réponse en offrant à leurs produits des emballages en PET ou PVC recyclés. Le recyclage, c’est une façon de réutiliser le pastique autant que possible et de rendre son coût moins onéreux. Pour assurer cette démarche écologique, les emballages biodégradables sont aussi à privilégier.

conditionnement produit

Pour donner au produit une devanture esthétique

Allier l’utile à l’agréable : c’est aussi ça qui détermine le choix d’un emballage. Pour donner l’envie au consommateur d’acheter votre produit, il faut savoir le mettre en avant, l’embellir. Pas facile lorsque l’on vend des composants électroniques, des pièces d’automobiles ou des outils de bricolage. Et pourtant ! L’esthétisme pour ces pièces compte autant que pour un phare à paupières, un rouge à lèvre ou une salade sous vide.  Pour favoriser cet esthétisme, le plastique à thermoforme épouse la forme des produits pour les rendre stables dans le transport. Le consommateur recevra son achat sans mauvaise surprise. Le plastique ainsi moulé pourra même servir de rangement sur le long terme.

Soigner l’esthétisme de son packaging, c’est soigner son image. En effet, au-delà du produit en lui-même, le consommateur appréciera d’abord son emballage car c’est son premier contact avec son acquisition. Même si celle-ci est de bonne qualité. Il prendra en compte son aspect, sa finition et sa praticité. Une boîte qui s’ouvre facilement, une barquette hermétique ou un blister solide pour pièces automobiles, c’est autant de possibilités de convertir des nouveaux clients en clients fidèles.

Et pour un coût final avantageux

Le gain financier n’est pas négligeable dans la mise en boîte des ses produits. En choisissant un packaging adapté à la nature de l’objet vendu, il n’y a pas de risque d’endommager ou de casser celui-ci. Ainsi, il n’y aura aucune perte de marchandise et aucune nécessité de procéder à un nouvel envoi de produits. De plus, le gain de place dans un rangement optimal lors du transport de ces derniers permet d’en acheminer davantage en un seul trajet plutôt que de faire plusieurs trajets. Ce gain de place est tout aussi important pour le stockage.

L’économie réalisée en choisissant le bon emballage réside aussi dans le fait qu’il sera pratique à utiliser lors du conditionnement. Une boîte adaptée à un objet permet à l’ouvrier qui le place de le faire en un seul geste sans que le plastique ne se déforme ou ne se fissure.  Les gestes des manutentionnaires seront plus simples et donc, plus efficaces. Sans compter que le plastique de l’emballage sera utilisé à minima car il épousera au mieux la forme des produits. Pas de plastique en trop et donc : pas d’emballages plus coûteux que ce qu’ils ne doivent être.

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here