PARTAGER
sécurité travail en hauteur

Que vous travailliez en hauteur tous les jours ou juste de temps en temps, votre concentration sur la sécurité pendant ces périodes est de la plus haute importance. Il faut une erreur pour transformer une tâche de routine en blessure grave ou mortelle . Vous devez être prêt à protéger vos employés chaque fois qu’ils pourraient être exposés à un risque de chute.

Qu’est-ce que le travail en hauteur ?

Le travail en hauteur fait référence à tout travail où une personne pourrait tomber et se blesser. Il peut s’agir d’une échelle, d’un bord de toit, d’une ouverture au sol. Cela concerne également tous les engins permettant le travail en hauteur comme la nacelle articulée, le camion nacelle ou en encore la nacelle araignée.

Voici cinq conseils de sécurité pour aider à atténuer le risque de travail en hauteur.

1. Utilisez le garde-corps

Les garde-corps sont une excellente option pour protéger les employés qui travaillent en hauteur. Cette précaution permet aux travailleurs d’être en sécurité passive. Ils peuvent même travailler en hauteur sans harnais en toute sécurité.

Le garde-corps est le moyen le plus simple et le plus recommandé pour assurer la sécurité de vos travailleurs tout en assurant la conformité. Aucune formation ni équipement supplémentaire n’est nécessaire, car ils n’ont rien à faire pour se protéger (à part rester dans le rail).

2. Fournir un EPI approprié (et inspecté)

Il est nécessaire de fournir des EPI adaptés lorsque la situation l’exige. Cependant, il ne suffit pas de fournir simplement un équipement de sécurité antichute. Les travailleurs doivent être formés à son utilisation et à son inspection permanente.

L’équipement n’est utile que s’il fonctionne correctement, les employeurs devraient donc faire tout ce qui est en leur pouvoir pour s’assurer qu’il fonctionnera. Les inspections doivent être approfondies et fréquentes. Une bonne façon d’établir cela est d’inclure l’inspection dans le permis de travail en hauteur de votre entreprise, décrit ci-dessus.

travailler en hauteur

3. Calculez avec précision les distances de chute

Cela peut sembler ridicule de mentionner cela, mais ce détail important peut être facilement mal calculé.

Vous pouvez porter tous les équipements de protection antichute du monde, mais s’il ne parvient pas à s’engager avant de heurter quelque chose, c’est inutile. Votre distance de chute réelle doit non seulement inclure la longueur de votre longe lorsqu’elle est déployée, mais également la longueur de votre corps sous l’anneau et tout affaissement de votre harnais et de votre système d’ancrage. Calculez correctement la distance minimale pour le dégagement de chute avant d’utiliser le système.

4. Déterminez les points d’ancrage appropriés

Les points d’ancrage auxquels les harnais de sécurité sont attachés doivent être suffisamment stables pour tenir en cas de chute. La force d’une chute est importante. Les points d’ancrage doivent être quelque chose de solide comme une poutre structurée ou ils doivent être déterminés par un ingénieur.

5. Appliquer toutes les règles de sécurité

Les gestionnaires doivent appliquer toutes les précautions de sécurité lorsqu’ils travaillent en hauteur et doivent également résister à la tentation de ne pas les appliquer avec le temps. La familiarité ne fait pas disparaître les dangers, et la discipline dans l’application des règles est meilleure pour tout le monde à la fin.

Toutes ces règles permettront à vos ouvriers de travailler en toute sécurité. Il est important de les prendre en compte pour prévenir d’un danger éventuel lors de travaux en hauteur.

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here