PARTAGER

POG, beaucoup le connaissent comme cet influenceur atypique et attachant du monde automobile, aussi fan invétéré de jeux vidéo et de technologie. Ses voitures surpuissantes et ses supercars ont un look reconnaissable. Elles affichent un covering mêlant habilement couleurs et formes d’inspiration geek. Mais qui se trouve derrière ces trois lettres ? Et comment a-t-il pu amasser une telle fortune ?

POG en bref

De son vrai nom François Dequidt, POG s’est fait connaître pour son impressionnante collection de voitures d’exception et pour sa présence déjantée sur Youtube. POG, un franco-belge à la tête de l’entreprise Pog&Co, est suivi par plusieurs centaines de milliers de followers sur les réseaux sociaux. Il y partage son quotidien fait de sensations fortes, de conduite sportive et de culture geek.

Il donne des surnoms à toutes ses voitures : sa Lamborghini Aventador est devenue sa « Pogtador », sa McLaren 675 LT est sa « McPog » et sa très célèbre Kangoo couleur or est sa « POGOO ». Ses bolides sont la base de sa présence en ligne et le prolongement de sa passion. Mais plutôt que de profiter des sensations de ses supercars seul et de manière égoïste, POG a fait le choix de partager son expérience avec sa fanbase à travers ses vidéos et ses posts. Les plus chanceux de ses fans se sont vu confier les clés de ses bolides et ont eu l’occasion de passer derrière le volant.

Selon lui, une voiture de sport n’est faite ni pour être gardée jalousement ni pour se donner de l’importance. POG est généreux et il accorde une place très importante à sa communauté. Il tisse un lien fort et authentique avec eux à travers cette passion automobile qu’ils ont en commun.

D’ailleurs, il n’hésite pas à solliciter son public à travers des questions et à récolter les avis de ses fans. Contrairement à d’autres célébrités et influenceurs, POG semble réellement prendre les avis en compte, ce qui le rend d’autant plus sympathique aux yeux du public.

McLaren 675 LT

POG l’influenceur

POG doit son succès au rapport très naturel qu’il entretient avec sa fanbase. Très proche de son public, il a plus de 800 000 abonnés sur Facebook et sur Instagram. Sa chaîne YouTube compte un peu moins d’un million d’abonnés et cumule 190 millions de vues depuis sa création en 2015. La passion automobile se retrouve dans la quasi-totalité du contenu qu’il met en ligne, à travers des vidéos d’essais de voitures ou parfois des vlogs.

Son côté excentrique est aussi pour beaucoup dans sa réussite. Il s’était déjà fait remarquer à l’international pour avoir transformé sa Lamborghini LP700-4 en manette géante pour Xbox, vidéo qui cumule plus de 58M de vues. Il a d’ailleurs une équipe dédiée pour la production de ses vidéos et pour le montage. Malgré la monétisation de sa chaîne YouTube, les profits ne sont pas très élevés. Et même si son équipe lui coûte, il n’est pas prêt à s’en passer pour autant.

Récemment, POG s’est confronté à un aspect plus perturbant de la vie d’influenceur, après avoir crashé sa nouvelle Mini flambant neuve le jour même de son arrivée. Il a dû faire face à un déferlement de haine, qu’il a d’ailleurs adressé dans une vidéo sur sa chaîne YouTube. Il y parle de son expérience, répond au cyber harcèlement dont il a été victime et se dévoile un peu plus sur sa vie personnelle.

Un parcours atypique

Le parcours de POG est une success story qui fait rêver bon nombre de personnes.

Le succès de l’entreprise Synthétique

La fortune de POG est en partie due à Synthétique, une entreprise qu’il a montée en 1999. D’abord studio d’animation, la société prend ensuite de l’ampleur et se fait remarquer dans le secteur de l’animation 3D et des effets spéciaux. À partir de 2014, les prestations de Synthétique incluent le motion capture et la production d’images de synthèse en 3D à partir de prises de vues réelles. Ce sont ces technologies qui sont ensuite vendues et qui permettent à François Dequidt de se constituer un pactole de plusieurs millions d’euros.
Ni la somme ni l’acheteur n’ont été confirmés, bien que de nombreuses rumeurs parlent de Sony qui en aurait fait l’acquisition pour 100 millions d’euros.

POG déménage ensuite le siège social de Synthétique en 2017 et renomme la société POG&CO. Notez également qu’il est liquidateur de la société POG MEDIA. Aujourd’hui, vous pouvez encore retrouver de nombreux produits dérivés sur sa boutique web : stickers, boxers, casquettes, hoodies, t-shirts, etc.

Sa situation particulièrement confortable, il la doit possiblement aussi à son père, Paul Dequidt, un entrepreneur à succès dans le secteur du café et de la torréfaction. Toujours est-il qu’après avoir vendu son entreprise, François décide de se concentrer sur sa passion. En investissant les réseaux sociaux, il parvient à financer ce style de vie très particulier en le partageant avec ses très nombreux fans.

L’évènementiel, cher au personnage de POG

POG est un personnage qui fascine et que les chaînes de télé et de radio aiment recevoir. Il a embarqué le présentateur de l’émission DominGo (NRJ) pour une balade endiablée dans sa Lamborghini Huracan Performante (sa POGini). POG organise ses propres évènements, à l’instar du POG Tour, qui était de passage à la cité de l’auto de Mulhouse en 2019.

Il participe également à des événements automobiles, notamment lors du Salon de l’Auto de Bruxelles 2020. Il lance sa soirée « Dream Pog » dans le palais 1 du salon pour y rencontrer son public. POG et ses amis entrent en fanfare dans le hall « Dreamcars », au volant de ses supercars. Il prend ensuite le micro pour répondre aux questions de ses fans avides d’en savoir plus sur leur idole.

Il s’inscrit au Gumball 3000, une rencontre sportive très select et qui frise l’illégalité. Les milliardaires et les stars y mettent leurs bolides en compétition, tout en jouant au chat et à la souris avec les forces de l’ordre. Surnommée la course la plus folle du monde, c’est donc tout naturellement que POG y participe. On l’a d’ailleurs retrouvé dans un épisode de l’émission « Enquête sous haute tension » portant sur le fameux Gumball 3000.

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here