PARTAGER
entretien du moteur

Dans le cadre de l’entretien régulier d’une voiture sans permis, les pièces de transmissions sont incontournables. Ainsi, afin de garantir la bonne tenue de route de votre véhicule et la sécurité des passagers, le variateur de moteur, la courroie de distribution et la boîte de vitesses méritent une attention particulière. Faisons le point.

Le variateur moteur

Le variateur moteur est un élément indispensable qui exerce une influence sur la façon dont la voiture sans permis va réagir durant la phase d’accélération. De ce fait, la réactivité du véhicule va dépendre de la puissance du variateur moteur mis en place. Lorsque vous installez un variateur moteur d’origine pour voiture sans permis, cela permet à la voiturette d’avoir une montée en régime bien progressive et parfaitement fluide. Ainsi, pour éviter une dégradation précoce du moteur ou un risque de surchauffe, il est conseillé de changer rapidement le variateur moteur de votre voiture sans permis dès l’apparition d’irrégularité dans la phase d’accélération. Il faut également noter que, dans la mesure où une voiture sans permis est conçue pour une vitesse de 45 km par heure maximum, le débridage du variateur moteur est interdit par la loi, ce qui autorise les compagnies d’assurances à refuser les indemnisations en cas de sinistre.

pièce rechange

La courroie de distribution et de transmission

La courroie a pour rôle principal de synchroniser les différents éléments que compose le moteur. Cette pièce fait le lien entre le vilebrequin, les arbres, la pompe à eau ainsi que la pompe à injection dans une motorisation diesel. La courroie permet aussi la coordination millimétrée entre les soupapes et les pistons. Si cette pièce est usée, les deux éléments risquent de s’entrechoquer et de générer un endommagement de l’intégralité du système de motorisation de la voiture sans permis. Ainsi, la courroie de transmission est une pièce extrêmement sollicitée. Il est alors conseillé de la changer tous les 10 000 km, et plus particulièrement si la pièce est craquelée ou présente des microfissures. De même, lorsque le véhicule émet un crissement constant et sans interruption, dans ce cas, il peut également s’agir d’une défaillance de la courroie de transmission qui implique le remplacement de cette pièce. En effet, la dégradation de cette pièce peut entraîner la détérioration irréversible du moteur.

La boîte de vitesse

Homologuée pour une conduite sur route, la particularité de la voiture sans permis est sa boîte de vitesses automatique. La pédale d’embrayage est donc inexistante. Seuls le frein et l’accélérateur permettent au conducteur de contrôler sa vitesse et de l’adapter au fil de sa conduite. Si lors des phases d’accélération et de décélération, un grondement submerge l’habitacle ou lorsque le levier de vitesse semble plus résistant aux changements de rapport, dans ce cas, il peut s’avérer inévitable de remplacer la boîte de vitesses.

Par conséquent, comme tout véhicule à moteur, la voiture sans permis requiert un entretien régulier de toutes les pièces la composant, et en particulier les pièces de transmission, afin d’en assurer le bon fonctionnement. Il en va également de la bonne tenue de route du véhicule, mais surtout de la sécurité des passagers.

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here