PARTAGER
Le montage vidéo est un ensemble de techniques permettant la réalisation d’un reportage, d’un film, d’un documentaire, etc. Le monteur vidéo doit sélectionner des séquences vidéo puis les assembler dans une suite cohérente dans le but d’éviter les faux raccords par exemple. Il s’agit là d’un métier rimant avec créativité, connaissances techniques et expression artistiques. Vous découvrirez dans cet article comment se former au montage vidéo. Bonne lecture !

Faire des études

Pour devenir un as du montage vidéo, il est possible de suivre un parcours de formation en école.

Pour cela, plusieurs possibilités s’offrent à vous, vous pouvez suivre :

  • Un BTS métiers de l’audiovisuel avec option métiers du montage et de la post-production, option métiers de l’image, option technique d’ingénierie et exploitation des équipements, option métiers du son ou option gestion de la production
  • Un certificat supérieur de formation professionnel de montage vidéo ou de montage pour le cinéma et l’audiovisuel
  • Un DESRA, autrement dit, une formation supérieure de réalisation option montage
  • Une formation monteur cinéma audiovisuel
  • Un BTS photographie
  • Une Licence ou un Bachelor en montage ou en réalisation
  • Un Master en cinéma et audiovisuel en université
  • Un cursus en école de cinéma où sont dispensées des formations en montage vidéo

Des formations variées allant du bac+2 (niveau BTS) au bac+5 (niveau Master).

De nombreuses écoles proposent de telles formations :

  • L’école 3iS prépare aux métiers de l’audiovisuel et du cinéma. Présente à Paris, Nantes, Lyon et Bordeaux cette école est accessible après un baccalauréat (ou équivalent). Vous pourrez y retrouver une formation bac +3 « Cinéma et Audiovisuel » avec une spécialisation « Montage » permettant d’obtenir un diplôme d’études supérieures en techniques de l’image et du son (diplôme visé par l’Etat) pour son campus de Paris. Pour ces autres campus, le diplôme visé est un titre RNCP de niveau 6 « Monteur truquiste étalonneur »
  • L’EMC (Ecole Supérieure des Métiers de l’Image, du Son et de la création 2D-3D) propose des formations en alternance en image, montage, gestion de production, réalisation, son à l’image, son studio, motion design, etc. Cette école, située en région parisienne, délivre des diplômes d’Etat (BTS) et des titres professionnels (titres RNCP), tous reconnus par l’Etat
  • La FEMIS, aussi appelée école nationale supérieure des métiers de l’image et du son, est un établissement public délivrant un enseignement technique et artistique aux futurs professionnels des métiers du cinéma et de l’audiovisuel. Située à Paris, cette école dispose de programmes variés et de durées diverses (de 1 à 4 ans)
  • L’ESRA (Ecole Supérieure de Réalisation Audiovisuelle) propose des formations liées aux métiers du cinéma, du son, de l’audiovisuel et du film d’animation. Le groupe délivre des diplômes vidés par l’Etat à bac+3 sur ses campus de Paris et Nice et un diplôme bac+5 sur son campus de Paris, le DHEC (Département des Hautes Etudes Cinématographiques)

De nombreuses autres écoles existent partout en France. Pour en citer quelques-unes, il existe l’ENSLL, M2I formation, l’Ecole Française, Ynov, MJM Design, etc.

Se former en autodidacte

Bien que nécessitant de réelles compétences techniques, le montage vidéo peut également s’apprendre de façon autodidacte.

Pour se former soi-même, il est toutefois conseillé d’être patient, persévérant et passionné. De vous-même, vous devrez aussi bien regarder de nombreuses heures de vidéos sur YouTube ou de formations en ligne, lire des articles, des livres et du contenu sur les réseaux sociaux tout en utilisant très régulièrement les logiciels de montage vidéo pour réaliser des projets personnels.

La formation autodidacte est plus difficile que la formation en école car, d’une part, vous êtes seul et devez trouver les bonnes sources pour vous former. D’autre part, il sera nécessaire de vous motiver jour après jour pour y arriver.

Cette solution est aussi plus difficile pour rentrer dans le métier de monteur vidéo car vous ne disposez pas de diplôme d’Etat. En revanche, aujourd’hui les technologies et les logiciels évoluent vite ce qui nécessite de se former régulièrement même après l’obtention d’un diplôme. Votre capacité d’autodidacte et vos réflexes de veille permanente seront ainsi appréciés par les recruteurs.

Quels logiciels maîtriser ?

Que vous choisissez une formation en école ou bien une formation en autodidacte, vous devrez utiliser les logiciels de montage les plus répandus.

Les logiciels de montage disponibles sur le marché sont plus ou moins intuitifs, voici une sélection de quelques logiciels professionnels :

  • Adobe Premiere Pro : Il s’agit d’une référence sur le marché. Il est fortement probable que vous y soyez confronté durant votre carrière de monteur vidéo. Sur Abobe Premiere Pro, vous pourrez monter, étalonner, améliorer le son de vos vidéos et bien plus encore. Il est plutôt difficile à prendre en main surtout si vous y êtes confronté seul mais à force d’entraînement vous saurez l’appréhender
  • Final Cut Pro X : Ce logiciel de montage est édité par Apple. Il vous offre un panel important de solutions pour la post-production : montage vidéo, prise en charge 4K HDR, animations à 360°, outils avancés de réglage colorimétrique, etc. Un logiciel professionnel à prendre en main plusieurs heures avant une bonne maîtrise
  • After Effects : Edité par Adobe Systems, ce logiciel de montage vidéo vous permettra de créer des titres et des introductions, d’effectuer des transitions cinématographiques, d’animer un logo, un personnage, etc. Une nouvelle fois, ce logiciel nécessite d’être pris en main un certain temps avant d’être en complète maîtrise
  • DaVinci Resolve : Logiciel destiné aux professionnels, il offre une interface contenant de nombreuses options qu’il faudra apprendre à maîtriser car celle-ci n’est pas modulable. Ce logiciel permet de faire du montage, de l’étalonnage et de compositing. Il s’agit d’un outil très complet surtout en ce qui concerne l’étalonnage. Avant de pouvoir le maîtriser parfaitement, il vous faudra de la patience et de l’entraînement mais le jeu en vaut la chandelle

L’idéal est de se former au maximum sur un logiciel pour le maîtriser parfaitement. Une fois cette étape effectuée, vous pouvez passer à un autre logiciel si vous le souhaitez. Cela vous permettra également de voir lequel vous convient le mieux mais aussi de disposer d’une palette de compétences plus large pour vous vendre à vos futurs employeurs.

Quelles sont les qualités requises ?

Pour bien se vendre, il faudra également que vous connaissiez et disposiez des qualités requises pour être monteur vidéo, en voici une liste non exhaustive :

  • Esprit d’analyse
  • Sens artistique
  • Sens de l’organisation
  • Concentration
  • Rigueur
  • Sens de l’écoute
  • Sens de la diplomatie
  • Minutie
  • Capacité de mémoire visuelle
  • Maîtrise des compétences techniques du montage vidéo

Vous ambitionnez à devenir monteur vidéo ? Plusieurs options s’offrent ensuite à vous, travailler chez un annonceur comme TF1 ou d’autres annonceurs (petites, moyennes ou grandes entreprises) ou encore dans une agence audiovisuelle ou motion comme Mars Vidéos par exemple. Vous pouvez également devenir freelance et travailler pour plusieurs annonceurs ou bien en sous-traitance pour une ou plusieurs agences.

Vous avez maintenant toutes les cartes en main pour vous lancer dans le montage vidéo, à vous de jouer !

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here