PARTAGER

Le Covd19 a accéléré le développement de l’e-commerce. Son sous-secteur de la vente en détail a même connu une explosion. Cette nouvelle est confirmée par le communiqué de la fédération e-commerce et vente à distance (Fevad), daté du 4 février 2021. Il évoque une croissance de 3,6 % du commerce de détail électronique. Cette tendance est accompagnée par la hausse de la location d’entrepôts en Île-de-France. Pour qu’un investisseur profite justement de cette aubaine, il doit maîtriser les conditions de mise en location d’un entrepôt dans cette région parisienne.

Entrepôt en Île-de-France : quels atouts ?

L’Île-de-France attire de plus en plus les e-commerçants détaillants. Ces derniers, au besoin, pourront solliciter Commerce Immo –Les experts de l’immobilier commercial afin de louer ou d’acheter des murs commerciaux. Les conditionnalités d’un tel type de bail sont évidemment encadrées par la loi. En attendant d’y revenir, vous pourriez vous demander pourquoi la mise en location d’un entrepôt en Île-de-France a autant le vent en poupe.

Un carrefour des affaires

Selon ville-data.com, plateforme des données sur les villes, la région francilienne compte environ 912 942 entreprises établies. Plus de 12 millions de personnes y vivent, mais son bassin de consommation est estimé à près de 506 millions d’habitants. Ces chiffres positionnent donc l’Île-de-France, comme le 1er pôle économique européen.

Un impressionnant parc immobilier commercial

En plus de son attractivité économique, cette région parisienne est dotée d’un parc immobilier commercial assez pourvu. En effet, celui-ci se décline en une surface de 52 millions de m2 de bureaux. Les entrepôts occupés et inoccupés s’étendent sur une aire totale de 29 millions de m2.

Autant de statistiques qui prouvent donc que cette région est un véritable vivier des échanges économiques en France. Dans ces conditions, nous pourrions mieux comprendre pourquoi la location d’entrepôt en Île-de-France intéresse la majorité des e-commerçants en détail. En réalité, il s’agit d’une stratégie e-commerce afin de réussir sa distribution multicanale. Car, disposer de tels murs commerciaux, optimise les livraisons. Étant donné que la majorité des clients parisiens gravitent autour de cette zone géographique. Comment alors vendre des murs commerciaux ou réussir la mise en location d’un entrepôt en Île-de-France ?

commerce détail

Location d’entrepôt en Île-de-France : les différentes étapes

De toute évidence, les commerçants en détail recherchent des espaces en Île-de-France, où conserver leur stock. Toutefois, pour saisir cette opportunité, les promoteurs doivent suivre une procédure donnée. Elle varie selon que ce dernier désire vendre des murs commerciaux ou opte pour la mise en location d’un entrepôt.

Solliciter un spécialiste de l’immobilier commercial

La règlementation des baux commerciaux est différente de celle des contrats d’habitation, plus connus du public. Elle ne saurait, non plus se confondre aux baux professionnels. Raison pour laquelle le bailleur doit se faire assister d’un expert du domaine pour ne pas enfreindre à la loi. Toutefois, il est plus judicieux d’opter pour un spécialiste expérimenté et capable de conseiller également sur toute la gestion du bien immobilier.

Rédiger le contrat de bail

Le contrat de bail commercial doit contenir certaines clauses fondamentales. Elles concernent, entre autres, la durée du bail, les conditions de sa résiliation ou de sa reconduction ainsi que celles de la révision du loyer. En la matière, le droit commercial est assez précis. En effet, il fixe la durée de la mise en location d’un entrepôt à 9 ans au minimum, avec tacite reconduction. Toutefois, tous les 3 ans, le locataire dispose du droit de résiliation du contrat. Mais, ce dernier ne peut décider de la déspécialisation du bail sans l’avis du promoteur. Par ailleurs, la révision du loyer peut intervenir à la fin du délai des 9 ans.

Prospecter une entreprise et négocier le bail

Une fois le contrat rédigé, le bailleur peut autoriser l’agence immobilière à prospecter les locataires. L’étape suivante sera alors la négociation du contrat, avec un e-commerçant intéressé. Celle-ci porte surtout sur le montant du loyer.

Signer le contrat et remplir les formalités

Les parties étant d’accord sur les clauses du contrat, l’expert immobilier leur fait signer le document. Ensuite, il procède à l’enregistrement du contrat de location d’entrepôt en Île-de-France chez le notaire ou au service des impôts.

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here