PARTAGER

Poursuivre ses études universitaires après le bac implique généralement un déménagement dans une autre ville et la recherche d’un logement étudiant. En tant qu’étudiant, vous avez le choix entre louer une chambre dans une résidence universitaire, un studio meublé ou un bien non meublé. Mais, quelle que soit la décision que vous prendrez, il faudra nécessairement souscrire une assurance habitation logement étudiant. Dans certains cas, cette assurance est même obligatoire, car prévue par la législation en vigueur. Il est donc nécessaire d’en savoir plus sur cette assurance avant d’y souscrire et de rechercher votre logement.

Que couvre une assurance habitation étudiant logement ?

Que vous obteniez un logement en cité universitaire, en résidence étudiante ou en privé, vous ne pourrez pas faire l’impasse sur l’assurance habitation étudiant logement, car cette couverture est obligatoire sur le territoire français pour les locataires sauf en cas de location saisonnière, location meublée et habitat de fonction.

S’il est situé dans une cité universitaire ou dans une résidence étudiante, le domicile d’un étudiant doit être nécessairement assuré, qu’il soit meublé ou non. Cette obligation permet au locataire de disposer d’une couverture contre les éventuels dommages matériels et/ou physiques pouvant survenir dans la demeure ou dans les parties communes durant le bail de location. En d’autres termes, cette assurance couvre la responsabilité civile de l’étudiant.

Pour que cette condition soit respectée, certains propriétaires de logements souscrivent l’assurance habitation et l’incluent dans le montant du loyer. En conséquence, si vous devez louer un appartement ou un studio et que le bailleur ne vous demande pas un justificatif de souscription de cette assurance, vérifiez si ce n’est pas déjà fait à son niveau. Si c’est le cas, évaluez l’étendue des garanties et optez pour une protection plus complète si cela s’avère nécessaire.

Sachez qu’aujourd’hui, il est assez simple de souscrire une assurance habitation étudiant. Effectivement, il vous suffit de faire une prospection et d’opter pour une assurance étudiant via internet après avoir trouvé la formule qui vous convient. Pour cela, rendez-vous sur un site internet spécialisé dans les assurances pour étudiants. Afin d’être bien protégé, il est essentiel que votre contrat propose des garanties contre les sinistres suivants : les vols, les dégâts des eaux, les bris de glace et les risques d’incendie.

logement étudiant, assurance habitation

Louer un bien non meublé : comment s’assurer ?

Au cas où vous trouverez un logement privé loué vide, seule la garantie « risques locatifs » est obligatoire, car elle vous protège en cas de dommages causés au bâtiment. Néanmoins, cette assurance peut également garantir votre protection contre les risques d’incendie, de dégât des eaux, d’explosion, etc.

Sachez que votre propriétaire est en droit de vous demander une copie de votre attestation d’assurance habitation logement étudiant lorsque vous désirez louer un appartement non meublé. Ce contrat servira à couvrir les dégâts que vous aurez éventuellement causés durant toute votre location.

Lorsque vous louez un studio non meublé, il est recommandé d’opter pour une assurance multirisque habitation classique. En plus de vous proposer une bonne couverture contre les dommages cités précédemment, cette formule vous permet de bénéficier de la garantie responsabilité civile qui vous permettra de réparer tout dommage que vous pourriez causer à un tiers ou les dégâts occasionnés sur vos biens personnels tels que les équipements mobiliers, l’électroménager, votre matériel informatique, etc.

Par ailleurs, si vous devez occuper un logement à titre gratuit, parce qu’il a été mis à votre disposition par les parents ou par un membre de votre famille, vous n’êtes pas obligé de souscrire une assurance habitation logement étudiant. Toutefois, il est conseillé d’opter pour cette offre, puisque votre responsabilité civile sera engagée si vous vivez dans cette habitation. Enfin, si vous bénéficiez d’une chambre chez l’habitant, vous n’avez pas besoin de souscrire cette assurance puisque le propriétaire de la maison a normalement déjà effectué cette démarche.

Souscrire une assurance habitation logement étudiant en colocation

La colocation est très répandue chez les étudiants, car elle permet d’avoir un logement à moindre coût. Étant donné qu’il est question d’une pratique populaire, les assureurs proposent des contrats spécifiques pour permettre aux étudiants de se protéger. Il existe plusieurs cas de figure.

L’un des colocataires souscrit une assurance habitation pour le logement étudiant afin de couvrir les autres occupants pour les risques locatifs. Si cette solution est choisie, le souscripteur n’aura plus qu’à nommer les autres colocataires dans le contrat pour que ces derniers puissent profiter des garanties. Une fois que le contrat est signé, le colocataire qui a pris cette responsabilité devra discuter avec ses camarades pour déterminer la participation mensuelle de chacun. Il est même préférable d’avoir un accord bien ficelé avant de souscrire l’assurance pour éviter les conflits inutiles.

Chaque colocataire peut également souscrire sa propre assurance habitation. Mais, même dans ce cas, chaque habitant devra spécifier l’identité de ses colocataires dans le contrat. Dans le dernier cas de figure, il est vivement conseillé à chaque membre de la colocation de s’assurer dans la même entreprise pour faciliter les démarches en cas de sinistre. En outre, en cas de changement d’un membre de la colocation, il est indispensable de contacter l’assureur dans les plus brefs délais pour effectuer un avenant au contrat qui précise le nom du nouvel habitant.

colocation, assurance habitation étudiant

Quel est le prix d’une assurance habitation logement ?

Le coût de cette assurance est défini en fonction de plusieurs paramètres : la localisation géographique du logement, sa nature, les caractéristiques du bien, sa valeur, les risques climatiques, etc. En raison de la diversité de ces critères, il n’est pas possible d’énoncer le prix standard de cette protection, car il varie d’un habitat à l’autre. Toutefois, pour vous donner un ordre d’idée, en 2020, la prime habitation moyenne pour un étudiant s’élevait à 91 euros.

Afin de trouver le bon contrat d’assurance, vérifiez les garanties offertes et le prix. Sachez qu’il n’est pas nécessaire de se ruiner pour bénéficier d’une bonne couverture. Il faut juste que la responsabilité civile locative ainsi qu’une couverture contre les sinistres liés à vos équipements électriques soient incluses dans le contrat.

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here