PARTAGER
achat de murs commerciaux

Dans le cadre d’un achat de murs commerciaux, il existe de nombreux détails auxquels il convient de prêter attention. Cette précaution, lorsqu’elle est appliquée, permet d’y exercer des activités ou de mettre le local en location avec facilité.

Au nombre des critères à considérer pour acquérir un local commercial, l’emplacement tient une place centrale. Le volet juridique de l’achat doit lui aussi faire l’objet d’une attention particulière, tout comme divers autres aspects de l’acquisition.

Les étapes à ne pas négliger dans le cadre d’un achat de murs commerciaux sont présentées ci-dessous. Vous pouvez investir via une plateforme crowdfunding immobilier qui s’occupe de tous les processus.

Achat de murs commerciaux : le choix de l’emplacement du local

Plusieurs paramètres sont à prendre en compte pour l’achat d’un local commercial. L’emplacement est l’un de ceux qui comptent le plus. Il est en effet un élément déterminant à considérer pour investir dans un local commercial.

Le potentiel commercial

Les lieux où sont situés les locaux commerciaux déterminent la visibilité et la fréquentation dont ils bénéficient. Ainsi, des locaux implantés en centre-ville ou dans une zone commerciale ont de meilleures chances de profiter du dynamisme commercial.

Les perspectives locales

L’achat de murs commerciaux doit également se faire au regard des perspectives prévisibles pour la zone d’implantation. Les perspectives sont globalement reluisantes pour les acquéreurs de locaux commerciaux.

Outre cette garantie d’ordre général, la construction prochaine d’une route, l’existence d’un projet de promotion immobilière ou l’installation prévue d’infrastructures d’importance sont autant d’éléments spécifiques qui augurent d’un fort potentiel pour les activités commerciales.

Ces données doivent donc aussi être prises en compte pour l’acquisition de murs commerciaux.

L’accessibilité

Le choix des murs commerciaux doit également se faire en fonction de l’accessibilité de leur zone d’implantation. Parmi les paramètres à considérer ici, figurent :

  • La présence et le fonctionnement régulier des moyens de transport ;
  • L’existence de parkings ;
  • Les facilités prévues pour les personnes à mobilité réduite.

L’investisseur attentif à ces aspects s’assure d’acquérir un local commercial accessible à ses clients potentiels.

Chercher sur internet

Pour trouver un local commercial, il est recommandé de chercher des disponibilités en ligne. Cela permet de trouver plusieurs offres provenant autant de particuliers que d’entreprises immobilières. Créer une alerte est par ailleurs un excellent moyen pour être le premier sur les offres publiées.

centre commerciaux

Les considérations juridiques

Le volet juridique d’un achat de murs commerciaux est l’une des dimensions les plus techniques de l’acquisition. La gestion convenable des différents aspects de cette dimension permet à l’investisseur de profiter au mieux de son bien.

Le bail commercial

Le bail commercial est le contrat qui encadre la relation entre le propriétaire et le locataire d’un local commercial. Il comporte de nombreuses clauses parmi lesquelles :

  • La durée du bail ;
  • Les conditions de résiliation ;
  • Les modalités de renouvellement ;
  • L’état des lieux ;
  • Les diagnostics ;
  • Le loyer et les autres frais tels que le pas-de-porte et le droit au bail.

La définition des contenus de ces différentes clauses permet de fixer les règles applicables en cas de survenance de problèmes dans le cadre de la location.

Le règlement de copropriété

Lorsque le local commercial fait partie d’un immeuble en copropriété, il est nécessaire de se renseigner quant au règlement de copropriété afin de déterminer ce qui est admis et ce qui ne l’est pas dans le cadre de l’exploitation du local.

Ainsi, lorsque le règlement de copropriété destine un local à abriter exclusivement un restaurant, installer dans ses murs une boutique constituerait une violation du règlement de copropriété.

Privilégier un local commercial occupé

Lors d’un achat de murs commerciaux, il est préférable d’opter pour des murs occupés. L’investisseur peut ainsi considérer le loyer déjà pratiqué comme une référence. Ce choix permet également d’éviter le risque de vacance du local dès l’acquisition et de s’assurer une rentabilité immédiate. Consultez cet article pour savoir comment placer son argent à court terme.

Les frais à payer

Parmi les dépenses nécessaires pour l’achat d’un local commercial, il faut considérer les frais de notaire. Ils représentent généralement 2 à 8% du total des frais d’acquisition.

Une partie de ces frais n’est donc pas comprise dans le prix d’achat de murs commerciaux, mais elle est néanmoins à la charge de l’investisseur.

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here