PARTAGER
création entreprise

Dans notre société, l’entrepreneuriat est devenu le vecteur principal de progrès et d’exploration des possibilités humaines. En s’appuyant chaque jour sur le réservoir infini des idées portées par les femmes et les hommes de notre monde, l’humanité essaie, se trompe, trouve des solutions et finalement évolue. Mais cet aspect essentiellement intellectuel de la création d’entreprise doit aussi être corrélé à une bonne maîtrise des implications techniques et administratives. De l’idée à la gestion quotidienne, on vous donne ici toutes les étapes de la création d’une entreprise en détail !

Trouver une idée pertinente

La première des étapes de la création d’une entreprise réside bien sûr dans la naissance d’une idée. Chaque jour, nous sommes des millions à avoir des idées mais seuls quelques courageux choisissent de transformer ces illuminations en projets réels. Pour concevoir un service ou un produit qui offre une réelle plus-value à une clientèle ou un territoire, il faut à la fois être à l’écoute de sa petite voix intérieure mais aussi des attentes de nos concitoyens.

Une fois cette idée germée, il faudra commencer à penser à la forme. La création d’entreprise passe par la réflexion autour d’un concept et de ce qui le définit. Il faudra donc penser à la variété du catalogue, à la charte graphique de l’enseigne ou tout simplement aux besoins en approvisionnement. Votre créativité sera une arme d’importance pour vous démarquer mais sachez aussi répondre aux attentes de ceux que vous imaginez potentiellement intéressés par votre offre.

Savoir planifier son projet

Les étapes de la création d’une entreprise commencent toujours par des aspects presque contemplatifs pendant lesquels vous devez laisser votre imagination projeter vos envies et vos idées en vase clos. Mais très rapidement, une fois le projet formé en termes intellectuels, il sera nécessaire de le confronter à la réalité du terrain. Pour cela, il est indispensable de se poser par exemple la question des ressources humaines et des compétences dont vous aurez besoin.

Il faudra également lancer une étude de marché pour savoir avec précision si votre projet de création d’entreprise est viable dans la zone géographique qui vous concerne. Ici, vous devrez notamment étudier la concurrence et ses usages, comme les prix pratiqués, la diversité des catalogues ou encore la qualité de l’offre. Créer son entreprise n’est jamais un projet hors sol alors sachez évaluer avec précision votre environnement économique avant de vous lancer.

Créer son entreprise autour d’un business plan précis

Après l’émergence d’une idée et la conception d’un projet bien en prise avec la réalité, les étapes de création d’une entreprise incontournables concernent la rédaction d’un business plan précis, l’élément indispensable à la survie et à la pérennité de votre entreprise. Savoir élaborer ce type de plan implique d’abord et avant tout un mélange réussi et parfaitement planifié entre vos dépenses et vos recettes. Ne négligez pas cette étape car elle constitue un tournant qui détermine souvent la réussite d’un projet.

Si vous savez déjà de quelles compétences vous avez besoin, il faudra désormais déterminer les salaires à payer pour les utiliser mais aussi inclure dans le calcul l’éventuel coût des matériaux nécessaires à votre activité ou bien le loyer de votre lieu d’exercice. De même, les recettes doivent être évaluées avec précision pour vous permettre de faire des prévisions justes. On vous conseille notamment de passer par les services de sites experts en accompagnement des entreprises comme Legalstart.fr qui proposent des modèles de business plan.

Trouver des financements appropriés

Si vous avez bien suivi les étapes de la création d’une entreprise telles que nous vous les proposons, votre projet commence à prendre forme car vous connaissez vos besoins et vos objectifs, bravo ! Pourtant, rien n’est encore gagné car pour lancer une activité, il est presque toujours indispensable de trouver des financements. Selon les cas, il existe des activités qui ne nécessitent que peu de fonds et qui pourront donc être comblées par l’entrepreneur lui-même mais dans la majorité des cas, il faudra trouver d’autres ressources.

Si vous n’êtes pas assez doté ou que votre projet implique des apports conséquents au lancement de l’activité, on vous conseille de vous renseigner avec précision sur les aides gouvernementales à la création d’entreprise. Il existe de nombreux dispositifs et là encore, l’accompagnement d’un expert comme Legalstart.fr sera un atout supplémentaire pour lancer votre activité dans les meilleures conditions. Pensez également aux banques qui pourront vous aider si votre projet est bien ficelé.

étape entreprise

Le choix du statut juridique, incontournable des démarches de la création d’entreprise

Le choix du statut juridique est là encore un élément déterminant dans les étapes de la création d’entreprise. En effet, ce choix aura des conséquences en matière fiscale, juridique et administrative. Cela impactera aussi la gestion quotidienne de l’entreprise, comme par exemple sa capacité à recruter, les possibilités en termes de financement par des tiers ou encore les modalités de son fonctionnement interne et la prise de décision entre associés le cas échéant.

Sachez que, comme tout au long de votre processus de création d’entreprise, l’intervention d’un expert juridique vous permettra d’y voir plus clair dans les différentes possibilités qui s’offrent à vous. Le questionnaire sur le choix de la forme juridique proposé par Legalstart.fr est par exemple un outil tout à fait indiqué pour les indécis ou ceux pour qui le langage administratif aride des sites d’information gouvernementaux ne permet pas une bonne compréhension des implications de tel ou tel choix de statut.

Les formalités pour créer son entreprise

Au moment de créer son entreprise de manière administrative, les étapes de la création d’une entreprise diffèrent en fonction du choix du statut. Celui qui s’orienterait vers le statut d’auto-entrepreneur par exemple n’aura que peu de formalités à remplir et aucun statut à rédiger. Il lui suffira de déclarer un début d’activité auprès du CFE, le Centre de Formalités des Entreprises pour se lancer. Par contre, de nombreux statuts demandent plus de travail administratif.

En fonction du statut sélectionné, SA, SAS, EURL ou autre, les démarches diffèrent mais toutes impliquent un certain nombre de procédures. Il faudra par exemple rédiger les statuts, remplir des formulaires précis, produire une attestation de non-condamnation ou encore publier une annonce légale mais aussi faire un dépôt de capital social à la banque. Après toutes ces démarches, il faudra encre procéder à l’immatriculation de votre société auprès du greffe.

Les étapes de la création d’entreprise… et après ?

Comme vous pouvez le constater, les étapes de la création d’une entreprise sont nombreuses et très diverses en fonction des besoins ou des choix opérés. C’est pourquoi on le répète, le soutien d’un expert juridique est chaudement recommandé. Non seulement, vous gagnerez du temps mais en plus vous serez plus serein car moins sujet au tracas administratif. Ceci vous mettra dans de bonnes dispositions d’esprit pour vous consacrer pleinement à votre projet professionnel.

En effet, l’occupation par les multiples démarches de création d’entreprise ont parfois tendance à faire oublier le plus important. Rappelez-vous que les premiers temps de votre entreprise sont déterminants donc n’hésitez pas à vous donner à fond. La communication est certainement l’un des aspects les plus essentiels pour faire prendre votre business alors soyez actif sur les réseaux, installez votre stand dans les halls d’exposition et surtout gardez confiance en vous car on sait que tout entrepreneur qui met du cœur à l’ouvrage finit toujours par être récompensé de ses multiples efforts !

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here