PARTAGER
oreiller

Le choix de l’oreiller joue un rôle important dans la qualité de notre sommeil. En effet, un mauvais accessoire peut mener à une nuit de sommeil agitée ou à un réveil avec des courbatures aux cervicales.

Pour trouver l’oreiller qui va vous emmener aux pays des songes, il y a plusieurs critères que vous devez prendre en compte. La taille, la fermeté, la hauteur, la forme, etc. Tous ces critères sont importants lors de votre choix.

Dans cet article, nous allons alors vous guider dans votre choix d’oreiller afin de garantir un sommeil réparateur. C’est ce qui va en effet vous préserver des maux de tête, du stress, de la fatigue et des autres problèmes de santé causés par le manque de sommeil.

Choisir l’oreiller en fonction de votre position préférée pour dormir

Votre choix doit correspondre à votre position habituelle lorsque vous dormez. Cela est important, car un oreiller non compatible pourrait causer des problèmes au niveau des cervicales, des torticolis ou encore des migraines au réveil. Choisissez ainsi le modèle adéquat selon votre position de prédilection :

  • Sur le dos : si vous êtes du genre à dormir sur le dos, il est préférable d’opter pour un oreiller fin d’environ 5 cm, à mi-hauteur et de fermeté moyenne. De cette manière, votre colonne vertébrale reste parfaitement alignée avec le reste de votre corps. Votre cou et vos épaules seront également soutenus, de telle manière à permettre à vos voies respiratoires de s’ouvrir plus facilement.
  • Sur le ventre : dormir sur le ventre est très peu conseillé, car cela présente de nombreux risques pour la santé. En effet, cela peut engendrer des problèmes au niveau des lombaires et des cervicales, mais aussi sur les fonctions vitales et respiratoires. Cependant, si vous êtes un habitué de cette position, alors nous vous conseillons l’usage de matelas ferme, combiné à un oreiller fin, souple et plat. De cette manière votre nuque et vos cervicales seront plus détendus, limitant les risques de coincement et de torsion.
  • Sur le côté : dormir sur le côté est la position la plus courante. Il est préférable d’opter pour un oreiller épais (environ 9 cm et plus) afin que la nuque reste bien alignée avec la colonne vertébrale. L’oreiller doit également être assez ferme pour pouvoir supporter le poids de votre tête et offrir un soutien optimal.

choisir son oreiller

Choisir la taille et la forme de l’oreiller

Les oreillers existent sous différentes tailles et formes, chacune est adaptée à une position de sommeil adéquate. Choisissez le vôtre en visitant https://somnolente.com.

  • L’oreiller carré : l’oreiller basique est l’oreiller carré de 60 x 60 cm ou 65 x 65 cm. Ce modèle est très apprécié pour sa forme très esthétique, mais également pour sa souplesse et le confort qu’il procure. Par contre, bien qu’il soit le plus répandu, l’oreiller carré n’est pas le plus adapté pour un sommeil réparateur.
  • L’oreiller rectangulaire : ce modèle est le plus pratique, car il convient à tous. C’est d’ailleurs pour cette raison que les hôtels l’utilisent dans leurs chambres. Il assure un bon soutien de la tête et ne se dérobe pas même si on bouge durant notre sommeil. Il existe en différentes tailles allant de 30 x 40 cm pour les enfants au 45 x 70 cm pour les adultes.

Choisir la bonne matière

La matière, ou garnissage, de l’oreiller n’est pas à négliger. Il en existe plusieurs types  : le polyester, le latex, les plumes et la laine.

  • Le polyester : le polyester est le garnissage le plus courant, mais il est cependant le moins conseillé. C’est un dérivé de la pétrochimie et donc est très nocif pour la santé. L’avoir en contact direct avec la tête peut s’avérer dangereux. Pourtant, son prix bon marché continue de séduire les consommateurs.
  • Le latex : le latex est certes peu élastique, mais il offre un bon soutien. Il est très durable, mais n’offre pas une bonne respirabilité.
  • Les plumes de duvet : les oreillers en plumes sont les favoris des personnes au sommeil agité. Ces oreillers sont en effet plus moelleux et malléables, et garantissent une bonne isolation thermique. Ils n’offrent cependant que peu de soutien. Lorsque vous en choisissez, assurez-vous que les plumes soient des plumes d’oie et de canard pour un bon garnissage.
  • La laine : l’oreiller en laine offre un bon soutien en plus de pouvoir réguler la température. Il est ainsi conseillé aux personnes qui transpirent la nuit. Il est également bien ferme et sa forme ne se perd pas après de multiples usages.
PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here