PARTAGER

Depuis près d’un an, les entreprises spécialisées dans le CBD émergent partout en France. Ce marché florissant a été lancé après l’arrêté européen de novembre 2020, favorable à la commercialisation de cette substance non psychotrope du chanvre.

Actuellement, le marché du CBD en France est en plein boom. Focus sur ce marché florissant pourtant menacé par les réticences de l’État.

La législation française sur le CBD

Contrairement au THC, le CBD est une substance non psychotrope du cannabis. Le marché du CBD en France connaît un succès important depuis l’arrêté de la Cour européenne de justice de novembre 2020.

En un an, les distributeurs de CBD se sont multipliés pour atteindre le nombre de 400 en février 2021, sans parler des e-commerces. En effet, les sites spécialisés occupent une part importante du marché. Actuellement, les sites comme www.shopducbd.fr proposent le CBD sous différentes formes, allant des produits alimentaires aux produits cosmétiques à base de CBD. Avec les produits haut de gamme et innovants proposés et la livraison qui limite les déplacements, l’e-commerce attire davantage les consommateurs.

cbd

De plus en plus d’entreprises spécialisées dans le secteur du CBD

Une centaine d’entreprises se spécialise actuellement dans le secteur du CBD, sans compter les agriculteurs. Elles interviennent dans la transformation du CBD en produits finis.

Une fois récolté, le chanvre est envoyé dans des entreprises spécialisées pour réaliser l’extraction. C’est là que le chanvre est transformé en poudre ou en huile de CBD. La matière première est revendue aux marques qui créent des produits finis suivant leurs propres recettes. Certaines entreprises ne fabriquent pas leurs propres produits, mais s’approvisionnent auprès de façonniers.

Pour rappel, pour être légalement commercialisés en France, les produits à base de CBD doivent respecter le taux de THC (la substance psychotrope du chanvre) maximum de 0,2 %. Ce taux est valable pour tous les produits qui contiennent du CBD.

Quel avenir pour le marché du CBD en France ?

Aujourd’hui, le marché compte des centaines de boutiques physiques et des e-commerces spécialisés dans la vente de CBD. Malgré l’essor de la vente de CBD depuis l’arrêt de la Cour européenne de justice, les entreprises du secteur se trouvent encore dans une certaine incertitude. En effet, à partir de fin octobre, les acteurs du secteur devront rétrograder, car les fleurs de CBD seront interdites à la vente en France. Ce qui obligera les transformateurs et les marques à se fournir dans d’autres pays en ce qui concerne les fleurs de CBD.

Par ailleurs, le dernier projet d’arrêté du gouvernement du 21 juillet 2021 fait perdurer le flou juridique dont souffre grandement le secteur. En effet, l’État français est parti sur une base assez dure, défavorable à la commercialisation du CBD sous toutes ses formes.

Pourtant, le taux de THC autorisé par la réglementation européenne dans le CBD est censé évoluer positivement. En effet, le taux de THC autorisé est censé passer de 0,2% à 0,3% selon le vote du Parlement européen qui doit être validé par la Commission. Le doute continue ainsi à planer sur la légalité du CBD dans ses différentes formes (fleurs, huiles, produits dérivés…).

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here