PARTAGER
Cabane flottante Aquashell

Le concept n’est pas tout à fait nouveau et que les maisons flottantes existent déjà sous plusieurs formes, pourtant la société bretonne Aquashell s’est lancé, il y a quelques années, dans la conception d’habitats et de plateformes flottantes. La différence avec les projets existants comme les bâtis que l’on peut trouver à Amsterdam, dans le quartier de IJburg, célèbre pour ses constructions flottantes réside dans un concept novateur et unique. Une manière d’appréhender l’habitat avec durabilité et souplesse.

Le concept de maison flottante Aquashell

Ce concept est né sous les traits de crayon d’un designer breton, Owen Poho. Il s’est inspiré des vieux casiers à homards utilisés par les pêcheurs bretons pour créer un habitat spacieux et surtout respectueux de l’environnement. Il s’agissait, à l’époque, de répondre au cahier des charges fourni par l’IDDIL, une initiative portée par la région Bretagne et son portail de l’innovation. L’objectif ? Concevoir, fabriquer et commercialiser de nouveaux produits destinés au secteur du tourisme et des loisirs autour de deux thématiques que sont le nautisme et le plein air. C’est ainsi que le premier modèle d’hébergement flottant Aquashell est né sous les traits du Kevell ©.

Inspiré des nasses et des casiers de pêcheurs bretons, les matériaux ont été spécialement choisis pour limiter leur impact sur la nature. La structure de la maison est en bois et les armatures en aluminium, garantissant ainsi une bonne longévité de l’ensemble. Les flotteurs sont quant à eux en polyéthylène haute densité, un plastique robuste, recyclable et bien sûr imputrescible afin d’éviter sa dégradation au contact de l’eau. Le concept repose donc sur la conception d’habitats respectueux de la nature, facilement transportables et installables, issus d’une fabrication industriel rigoureuse et standardisée. La société propose néanmoins la réalisation d’espaces flottants entièrement sur-mesure.

La commercialisation de leurs deux premiers modèles de ces maisons flottantes insolites, le Kevell et l’AquaPrima, ont eu lien quelques mois plus tard et ont représenté le début d’une belle histoire. Depuis, la société Aquashell a bien grandi et propose une gamme plus étoffée avec des maisons mais aussi des cabanes flottantes ou des gîtes sur l’eau. Et des espaces flottants plus surprenants encore comme le sauna flottant, le restaurant ou l’atelier flottant

S’adapter à la tendance touristique

L’innovation ne s’arrête pas là, la grande force du projet Aquashell est de pouvoir répondre à la demande des professionnels du tourisme et des loisirs en termes de quantité grâce à un processus de fabrication en série permettant de diminuer grandement les coûts. Les éléments de ces maisons écologiques flottantes sont en fait fabriqués séparément puis assembler avec une déconcertante facilité. Livrées sur place, en kit, elles ne nécessitent que quelques jours de montage et de raccordement (eau potable, eaux usées et électricité sauf en cas d’ajout de panneaux photovoltaïques) avant d’être utilisables.

Vous pouvez ainsi imaginer de créer un village entièrement composé de maisons sur l’eau. La démarche écoresponsable des projets a déjà plu à de nombreux acteurs du tourisme vert, en plein essor, actuellement. C’est l’occasion pour les professionnels de proposer des hébergements adaptés pour des couples ou des familles souhaitant profiter de la nature et du calme absolue d’une nuit sur l’eau où le son des clapotis vous berce agréablement.

La surface intérieure habitable des maisons est variable, cela commence à environ 25 m² jusqu’à 140 m² pour les grands modèles. La terrasse, qui compte comme une réelle pièce de vie s’étend sur 30 m² pour les modèles de milieu de gamme. De quoi passer, pour une famille de 5 personnes, un séjour inoubliable. L’aménagement intérieur prévoit trois lits simples et un lit double inspiré lui aussi des lits-clos typiquement breton. Une version spéciale pêcheur a également bientôt vu le jour, spécialement élaborée en pensant à tous les détails qui plairont aux amateurs de pêche.

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here