PARTAGER
Rédaction du business plan

Vous préparez un projet de création ou de reprise d’entreprise ? Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur le business plan : son rôle, son contenu et comment le rédiger.

Le business plan, une étape incontournable pour créer une entreprise

La création d’entreprise est une formidable aventure. Mais certaines étapes sont incontournables pour bien réaliser ce projet. Réflexion autour du projet, étude de marché, stratégie commerciale, ce ne sont pas les tâches qui manquent ! Parmi les chantiers incontournables, l’entrepreneur doit passer la phase de rédaction d’un business plan. Ce document est essentiel pour permettre de présenter l’entreprise à des personnes tierces, qu’il s’agit de proches, de futurs collaborateurs ou surtout d’investisseurs. Découvrez ce qu’est ce document et comment le préparer !

Qu’est-ce qu’un business plan ?

Le business plan a plusieurs rôles. Ce dossier permet, comme nous l’avons indiqué dans l’introduction, d’une part de présenter le projet d’entreprise autour de soi. Mais il n’a pas qu’une dimension de communication. Il est également structurant pour la future société. C’est autour du business plan que l’on va construire, consolider et valider une stratégie et un projet d’entreprise.
Il ne s’agit donc pas simplement d’un « portrait » de la future société mais il intègre également un véritable travail d’analyse du montage financier et budgétaire de la future organisation ainsi qu’une stratégie commerciale.

Les différentes parties d’un plan d’affaire

Le business plan est un dossier qui peut être volumineux composé de plusieurs éléments. L’objectif est de répondre à différentes questions :

  • Qui sommes-nous ?
  • Que vendons-nous ?
  • Comment le vendons-nous ?
  • Qui sont nos clients ?
  • Quelle est notre concurrence ?
  • Quels sont nos financements ?
  • Prévisionnel financier (besoins financiers, ressources, ROI prévu…)

L’executive summary

Il commence généralement par une présentation résumée du projet textuelle qui recadre les principaux éléments et résume les parties suivantes. Ce document est parfois appelé par sa traduction anglais : executive summary.

L’analyse économique

Ensuite vient la partie économique : l’analyse du marché, le plan de financement et la stratégie commerciale.
Le premier élément consiste donc à étudier le marché potentiel. Il est nécessaire de définir et d’analyser les habitudes de consommation et les besoins de la cible potentielle.
Le deuxième détermine quelles seront les sources de revenus pour monter le projet avec des objectifs chiffrés. Une entreprise peut être financée par des apports en fonds propres mais également par des aides à la création ou à l’innovation. On peut également intégrer dans cette partie le prévisionnel qui indiquera le volume de vente minimum nécessaire et au bout de combien de temps pour assurer la bonne santé de l’entreprise.
Enfin, le business plan doit comporter une partie sur la stratégie marketing du projet pour savoir comment les produits seront vendus.

Comment le rédiger ?

Lorsqu’on n’est pas à l’aise avec cet exercice, il est recommandé de faire appel à un spécialiste comme un expert-comptable tel que Sauditex qui accompagnera le créateur d’entreprise dans son projet.
En effet, comme nous l’avons indiqué, le business plan est réellement structurant et s’il est rédigé de façon bancale, il peut mettre en péril le bon fonctionnement de la future entreprise.
Si l’entrepreneur décide de le réaliser lui-même, il peut s’appuyer sur de nombreuses ressources en CCI ou sur le web grâce à des sites comme lecoindesentrepreneurs.fr. Tous ces organismes distillent des conseils, organisent des ateliers et permettent de télécharger des modèles pour rédiger le business plan.
Il suffit alors de s’équiper d’un logiciel de traitement de texte, d’un tableur et d’une calculatrice pour commencer à monter son projet.
Le numérique offre également ses opportunités. Il existe aujourd’hui de multiplies logiciels de création de business plan qui accompagnent l’entrepreneur étape par étape dans la rédaction du dossier en proposant de réaliser directement les calculs.

Le business plan, la bible stratégique d’une future entreprise

Ce qu’il faut retenir est que le plan d’affaire est la colonne vertébrale du futur projet d’entreprise. Elle permettra d’inscrire l’aventure dans une temporalité et indiquera des objectifs intermédiaires tout en offrant un support qui permettra de convaincre les futurs investisseurs.

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here