PARTAGER
cbd et interactions médicamenteuses

Le CBD est encore un produit relativement jeune sur le marché, même si son succès a été si fulgurant qu’il semble faire partie de notre quotidien depuis toujours. Il y a seulement quelques années, nombre d’entre nous auraient été au moins étonnés de voir des magasins vendre cette substance de manière légale ! Pourtant, le CBD semble bien devoir s’inscrire durablement dans notre société. Même s’il faut rester attentif aux interactions médicamenteuses avec la substance. Explications.

Le CBD, les avantages et les risques

Depuis son arrivée sur le marché mondial, le CBD a suscité de nombreuses controverses et des fantasmes multiples. Il a d’abord été la cible des bien-pensants qui l’ont accusé de constituer un cheval de Troie pour la légalisation des drogues dites douces. Il est pourtant impératif de rappeler que le CBD ne contient que 0,2% de THC au maximum lorsqu’il est acheté sur des plateformes professionnelles, comme bionat-cbd.fr, pour qui la qualité du produit est aussi importante que le respect de la loi et des clients.

Grâce aux multiples études scientifiques qui se sont emparées du sujet, il est maintenant admis que le CBD ne présente aucun risque pour la santé. C’est l’institution respectée de l’OMS qui a entériné son innocuité dès 2017. Mieux encore, les études montrent que les bienfaits du CBD en font une alternative naturelle et efficace à la médication, notamment en matière de traitement de la douleur. Mais qu’en est-il des interactions médicamenteuses ?

consommateurs de CBD

Les interactions médicamenteuses et le CBD

Comme toute substance active, le CBD peut provoquer des réactions lorsqu’il est consommé simultanément avec différents traitements. Les chiffres varient selon les études, les qualités des produits et leur nature. De manière générale, il est donc toujours conseillé de faire part à son médecin traitant de sa consommation de CBD, notamment si l’on suit un traitement présentant des risques d’interactions médicamenteuses, que nous détaillons ici.

Une étude du EEE semble montrer qu’une cinquantaine de médicaments pourraient présenter des risques s’ils sont consommés en même temps que du CBD. Dans la liste, on trouve des antidépresseurs comme la clomipramine, des contraceptifs oraux, des antalgiques comme le fentanyl, des médicaments pour la thyroïde, des sédatifs ou des anti-coagulants. Si vous consommez de l’huile, qui fait partie des nombreux dérivés du CBD et l’huile de Bionat CBD est l’une des meilleures ventes du marché, parlez-en donc toujours à votre médecin.

En quoi le CBD peut-il être profitable pour votre santé ?

Les interactions médicamenteuses sont un risque qui est généré par la nature même des traitements. Le fentanyl en particulier et les opiacés de synthèse en général auraient tué plus de 100 000 personnes aux États-Unis en une seule année. C’est pourquoi les individus ont de plus en plus recours à des traitements substitutifs plus naturels, pour traiter leurs maux. Et le CBD offre justement un large panel d’applications en matière d’accompagnement thérapeutique.

Si le CBD ne peut être considéré comme un médicament, il permet assurément de limiter de nombreux symptômes. Réduction de la douleur, du stress ou de l’anxiété, amélioration du sommeil ou du bien-être, optimisation de la récupération après l’effort, les consommateurs réguliers louent ses nombreux bienfaits. La médecine s’emploie donc activement à mesurer ces bénéfices et les études en cours semblent bien confirmer ce que les utilisateurs savent déjà depuis longtemps !

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here