PARTAGER
stress managérial

Entre gérer une charge de travail importante, assurer la cohésion de l’équipe et maintenir l’équilibre entre vie professionnelle et vie privée, les managers font régulièrement face à des situations stressantes. Bien que courant dans le monde du travail, le stress managérial peut nuire à la productivité de l’entreprise, mais porte également atteinte à la santé de la personne. Pour pouvoir lutter efficacement contre le stress de manager, il faut savoir identifier les signes avant-coureurs.

Quelles sont les origines du stress managérial ?

Le stress est la réaction de l’organisme, tant émotionnelle que physique, pour répondre à une situation inhabituelle et difficile. Il s’agit d’un mécanisme d’adaptation naturel qui permet à une personne de se sortir d’une situation critique, voire dangereuse. En milieu professionnel, le stress peut momentanément booster la motivation des employés et augmenter leur performance dans l’accomplissement de leurs tâches. Cependant, la répétition des situations stressantes sur une longue période peut avoir des répercussions sur l’organisme et conduire à un état d’épuisement.

Le stress managérial est alimenté par un ensemble de facteurs inhérents à l’environnement de travail. La surcharge de travail, notamment liée à un manque de personnel ou à une mauvaise gestion des tâches, fait partie des causes fréquentes du stress du manager. Celui-ci peut aussi être amené à gérer les conflits entre les employés, ce qui peut être source d’anxiété. Il peut également ressentir du stress par rapport à son rôle clé au sein de la société, surtout si les responsabilités qui lui incombent sont trop importantes, ou si les attentes de la hiérarchie paraissent vagues ou irréalistes. D’autres facteurs comme le manque de reconnaissance, l’incertitude sur son avenir professionnel ou l’absence d’opportunité d’évolution professionnelle peuvent exacerber le stress. Dans la chaine décisionnelle, la gestion du stress managérial doit être prise en compte.

stress

Les signes du stress managérial

Le stress managérial peut avoir un impact sur la santé physique ou mentale ou les deux. Pour pouvoir lutter contre ses méfaits, il est important de reconnaître ses différents symptômes. Les signes physiques les plus courants sont la fatigue, les maux de tête, les tensions et les douleurs musculaires. Les troubles du sommeil, une tension artérielle élevée, les tremblements, la prise ou la perte de poids, ainsi que les problèmes dermatologiques comme l’eczéma ou le psoriasis peuvent aussi survenir. Le stress managérial se manifeste aussi par des troubles de la mémoire et des difficultés à se concentrer.

Les symptômes de nature psychologique comme les crises d’angoisse, l’anxiété, le sentiment d’isolement, voire la dépression font aussi partie des conséquences du stress managérial. La personne concernée peut manifester des troubles comportementaux pouvant mettre son équipe, mais aussi la réputation de l’entreprise en danger. Elle peut facilement devenir irritable et peut avoir des réactions démesurées en cas d’imprévus.

Elle peut également développer une dépendance à certaines substances « calmantes ». Pour l’entreprise, les conséquences du stress peuvent se révéler coûteuses, entraînant généralement une perte de productivité, une augmentation de l’absentéisme et une baisse de performance, pouvant donner lieu à une mauvaise exécution des tâches professionnelles.

Se prémunir contre les effets du stress : les conseils

Le stress est catégorisé parmi les risques psychosociaux en constante évolution dans les entreprises. Chez les managers, les chances de développer un stress chronique, voire un burn-out, sont particulièrement élevées, d’où la nécessité de mettre en place les mesures de prévention nécessaires.

Pour assurer la gestion du stress du manager, la première étape consiste à identifier la source. Lorsque la situation est induite par une mauvaise gestion des heures de travail, il est important d’améliorer son organisation. Planifier les tâches selon leur degré d’urgence, organiser les réunions à des heures et jours fixes et utiliser des outils spécifiques pour la gestion des projets permettront de gagner considérablement du temps tout en optimisant la productivité.

Le manager doit s’accorder un temps de pause pour se détendre et s’éloigner de toute situation stressante. Les tensions entre collègues pouvant aussi être source de stress, il faut créer un environnement de travail transparent et favorable à la communication afin de maintenir la cohésion d’équipe. Par ailleurs, il est indispensable de prendre du recul par rapport à ses objectifs. En étudiant les possibilités et les contraintes en matière de délais, de ressources et de défis techniques, le manager pourra fixer des objectifs réalistes et éviter tout problème pouvant conduire au stress.

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here